Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

AS-5E3 Leynos [player type] - WIP 1ère partie


Rédigé par Zenkuro le Mardi 10 Avril 2012 à 19:20 | Lu 1915 fois | 0 commentaire(s)



AS-5E3 Leynos [player type] - WIP 1ère partie

Présentation

Aujourd'hui je vais vous présenter mes avancées sur un kit que je compte présenter à la Japan Expo 2012 sur le thème des jeux vidéo : le AS-5E3 Leynos [player type] , dont je vous ai exposé le montage sorti de boîte il y a un peu moins d'un an.

il s'agit d'un kit du fabriquant PLUM sorti en avril 2011 et qui représente le mécha principal d'un jeu vidéo sorti sur Megadrive en 1990 : Assault Suit Leynos . Le kit est au 1/35 et est vendu au prix de 6900 JPY.

Depuis sa sortie, deux variantes ont vu le jour avec des équipements légèrement différents : le AS-5E3 Leynos Production Ver. et le AS-5E3 Leynos (Land Battle Version). A noter que le ASS-177A Valken (Jake Custom), issu du jeu vidéo Assault Suit Valken se situant dans le même univers que Leynos, est prévu pour juin 2012.

Voilà pour les présentations puisque honteusement je n'ai pas fait de véritable review de ce kit. Tant pis, on passe directement aux choses sérieuses avec le WIP. Le kit est relativement bien conçu, et au final il n'y a que quelques modifications mineures à apporter au kit pour faciliter sa mise en couleur. J'ai également décidé de détailler un poil le Leynos qui par ailleurs demeure un kit de très belle facture. Allons-y !

Modifications de montage

Pour commencer je vais donc vous présenter quelques modifications qui permettrons de peindre les pièces de couleurs différentes séparément lorsque le montage impose un assemblage imbriqué. Les épaules tout d'abord. Très classiquement l'épaulette s'emboite autour de l'articulation de l'épaule. Très classiquement j'ai ouvert les cercles d'emboitement au cutter et raccourci les plots de l'articulation de manière à pouvoir clipser l'épaulette sur l'épaule. A noter la partie grise de l'épaulette : pas de solution simple pour la peindre à part, un petit masquage fera bien l'affaire.

Pour les pieds même combat. L'"orteil" arrière se monte autour de la pièce mécanique du pied. Là j'avoue ne pas m'être cassé la tête, j'ai tranché dans le lard en découpant un espace pour permettre de clipser la pièce. A noter que les orteils sont composés de 3 parties : 2 pièces d'armures venant se clipser autour de la pièce qui fait appuie au sol. Etant donné qu'elles sont de la même couleur je n'ai pas cherché à rendre cette dernière amovible, je peindrai l'ensemble en bloc.

la partie centrale du backpack est composée de 6 pièces formant 3 éléments. les 4 pièces beiges se montent autour de l'élément gris composé de 2 pièces. J'ai d'abord assemblé normalement l'élément gris à la partie basse sans modification, un masquage simple suffira à peindre cette pièce.

Par contre j'ai souhaité que la partie haute soit désolidarisée. Pour celà j'ai simplement découpé les parties de la patte d'emboitement de la pièce grise qui assurait son maintien. Les pièces sont à présent emboitables, et un point de colle assurera la tenue lors du montage final.

Ici ce sont les ailerons du backpack, j'ai ouvert la partie qui s'emboite là aussi pour la rendre emboitable. Le maintien se fera également par de la colle.

Un point rapide sur les cuisses que j'ai choisi de ne pas modifier pour ne pas fragiliser la stabilité du Leynos. De plus là aussi le masquage ne sera pas compliqué.

Sur la gatling le canon est normalement maintenu, au niveau de l'encoche que vous pouvez voir sur la photo, par l'arceau du fusil. Il suffit de découper la barre de maintien sous l'arceau pour pouvoir simplement enficher le canon en passant par l'arceau.

Gros plan sur l'arceau creusé, prêt à recevoir le canon sans souci.

Détaillage

Cette première étape de préparation faite, passons à un peu de détaillage. Pour commencer voici les éléments sur les épaules. Il y a normalement 4 petits détails en relief à leur extrémité, mais 2 d'entre eux sont placés sur la ligne de jointure et disparaissent au ponçage. J'ai tout simplement remplacé ces détails par de fins bouts de carte plastique (CP) de 0,25mm d'épaisseur.

Gros du travail : j'ai rajouté des bandes de CP sur l'armure afin d'accentuer l'aspect cuirassé du Leynos, véritable tank sur pattes. Il s'agit de bandes découpées de 1mm de large pour une épaisseur de 0,5mm. Cette épaisseur étant un poil trop importante, j'ai poncé les bandes après collage pour les affiner, puis j'ai arrondi leurs extrémités.

A l'arrière vous pouvez voir que j'ai rajouté deux option parts en forme de grilles d'aération. Egalement un peu de détaillage sur le bas du backpack comme précédemment.

Ensuite j'ai habillé les réacteurs en les détaillant là aussi à l'aide d'option parts Kotobukiya (le réacteur central bas est un poil décalé mais je l'ai recentré depuis :p).

Voilà pour le moment ! La suite du détaillage ici, qui sera suivi par la peinture du Leynos ;)



Nouveau commentaire :