Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

F-16CJ Fighting Falcon "Idol Master" 1/72


Rédigé par Zenkuro le Dimanche 10 Avril 2011 à 18:58 | Lu 4650 fois | 3 commentaire(s)



Après vous avoir proposé un long article en Works in Progress consacré à mon F16CJ Fighting Falcon « idol Master » 1/72, voici les photos de ce kit enfin terminé.

Je ne reviendrai pas sur la mise en peinture et la pose des décals qui ont été expliquées en long, en large et en travers dans le précédent article, si ce n’est pour dire que ce fut vraiment une épreuve d’endurance compte tenu du nombre faramineux de décalcomanies à poser sur ce kit ! non je n’ose même pas les compter...

Simplement pour la finition voici comment je m’y suis pris. Après avoir terminé la pose des décals, j’ai cherché à réduire leur épaisseur. En effet les décals à l’eau ont comme inconvénient de former une sur-épaisseur sur la peinture, qui demeure voyante à la lumière. Clairement on peut identifier visuellement leurs contours.

Afin de limiter cet effet, j’ai commencé par protéger les décals avec 4 fines couches successives de vernis brillant, ici du klir vaporisé à l’aéro, en laissant bien sécher chaque couche entre chaque passage. Puis j’ai poli l’intégralité du fuselage avec de l’éponge abrasive de grain « micro-fine » humidifiée afin d’égaliser les niveaux des décals. L’opération est délicate et il faut bien protéger les décals auparavant grâce au vernis (d'où les 4 couches!), afin de ne pas risquer de les abîmer.

Une fois l’opération terminée, j’ai repassé une couche de vernis et poli une dernière fois pour avoir un joli rendu uniforme et ainsi éviter les effets de peinture granuleuses qui peuvent se former par endroit.

Et d’une manière générale il est vrai que polissage fut le maître mot de ce kit, car pour avoir le meilleur rendu possible, j’ai poli la peinture quasiment entre chaque étapes de sa réalisation. Cela était rendu d’autant plus nécessaire sur ce kit du fait des peintures très transparentes que j’ai utilisées, telles que le jaune ou le blanc brillant. Ces couleurs ont nécessité l’application de couches épaisses pour être parfaitement couvrantes.

Typiquement les bandes jaunes claires des ailes ressortaient sous les bords d’attaque blanc, nécessitant l’application d’une couche de blanc plus épaisse. Une fois les masques retirés on pouvait constater l’effet d’épaisseur, Il était donc nécessaire de polir le kit régulièrement pour remettre les couleurs à niveau, sur le même principe que le polissage des décals.

Au final les efforts consentis sur ce kit ont payé, le rendu étant quasi parfait par rapport à ce que je cherchais à obtenir. Quasi car malgré tout quelques décals ont souffert de la dernière étape de polissage, sans doute à cause d’une couche de vernis insuffisante pour bien les protéger par endroit. Heureusement ceux-ci sont placé sous l’appareil et donc peu visible. Ouf !

Après ça je suis prêt à attaquer mes Valkyries avec marquages spéciaux Minmey pour le VF-1 et Sheryll Deculture ver, pour le VF-25F ! :D









1.Posté par MaKoTo le 11/04/2011 13:40
Hé béh… Sacré résultat !
Je n'aurais pas eu la patience à polir et égaliser les surfaces…
C'est vrai que la sur-épaisseur des décals c'est pas terrible…
Malgré son utilisation assez périlleuse j'arrive à l'amoindrir significativement avec du Mr Mark Softer, mais parfois ça laisse des traces fripées :(

2.Posté par blueseed le 17/04/2011 17:39
Superbe résultat. Comme quoi passer du temps sur un projet est toujours payant . Une petite question concernant la couche de vernit de finition , est - ce du vernit brillant ou mat pour ce type de déco . Encore bravo pour ce magnifique travail.

3.Posté par zenkuro le 17/04/2011 19:43
Pour la finition j'ai opté pour du brillant, le kit est déjà bien clinquant avec ses décals, fallait jouer le jeu à fond ^^

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Novembre 2017 - 10:22 Finished Work : Gundam Barbatos 1/100

Dimanche 18 Juin 2017 - 09:28 Space Wolf SW-190 1/72 Hasegawa