Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Gundam the Origin vol.15 - La critique


Rédigé par Zenkuro le Mercredi 9 Octobre 2013 à 18:31 | Lu 837 fois | 0 commentaire(s)



Gundam the Origin vol.15 - La critique

Gundam the Origin vol.15 - La critique
Plus de 2 ans après la sortie du volume 14 de Gundam the Origin, le volume 15 est enfin disponible depuis le 18 septembre 2013 chez Pika Edition. Et je dois vous dire que je l’ai dévoré d’une traite ! Pour ceux qui ne connaissent pas la série, il s’agit d’un reboot de la première série MS Gundam de 1979, qui est le fondement des séries de l’UC et de la saga dans son ensemble. The Origin est réalisé par le talentueux Yoshikazu Yasuhiko, qui était le character designer de MS Gundam, et ce qui nous assure que leur œuvre n’est pas trahie !

Après plusieurs volumes qui narraient la jeunesse de Char Aznable, histoire inédite en animé et donc parfaitement savoureuse en manga, Gundam the Origin revient sur la trame de l’animé avec les événements précédents la bataille d’Odessa : l’arrivée du White Base à Belfast et son périple vers Gibraltar.

J’avoue que je craignais de m’ennuyer avec la reprise de l’histoire de base, bien connue de ceux qui comme moi la série ou les films de MS Gundam 0079. Mais j’ai été fort agréablement surpris par le parti pris de ce volume. Car sa force est de ne pas se focaliser sur Amuro Rei ni sur le Gundam, que l’on ne verra en action qu’à la fin du volume dans une bataille épique contre le Gabro.

Au contraire, l’histoire est axée sur un personnage secondaire, Kai Shinden, le pilote du Guncannon, sur ses velléités de désertion lors de l’accostage à Belfast, et sur son histoire avec Miharu, une espionne à la solde de Zeon. Le tout sous le feu des MS amphibiens de Zeon qui prendront d’assaut Belfast.

L’histoire nous tient en haleine, avec des scènes d’actions intelligentes et superbement mises en scène au point qu’on crève d’envie de les voir animées. Des moments plus calmes permettent de poser l’histoire, de faire réfléchir sur le sens de la guerre, mais n’évite pas une fin un peu trop mélo. Les passages qui mettent en scène Bright Noa, le commandant du White Base, débordé par les événements, sont croustillants. Enfin le dessin de Yasuhiko est toujours aussi excellent, et ça fait vraiment plaisir de voir un manga d’une telle qualité.

A l’issue de ce 15ème volume, on n’a donc qu’une envie, c’est de lire la suite qui nous promet une bataille d’Odessa grandiose. Le volume 16 est d’ores et déjà annoncé par Pika Edition pour janvier 2014. Alors soutenez Pika dans la parution de Gundam the Origin en France, courrez l’acheter ! Prix de vente : 8,05 €



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Février 2016 - 11:49 IN COMBAT – Painting Mechas

Jeudi 2 Janvier 2014 - 18:28 Présentation du magazine Gundam Hobby Life