Hobby Forever, le WebZine des Hobbyistes - Maquettes, figurines et toys des univers manga, SF et jeux vidéo



La pose des décals à l'eau


L’application de marquages sur une maquette est souvent un élément qui apporte ce petit plus qui fait toute la différence, accentuant les détails et le réalisme de votre réalisation. il existe de nombreuses sortes de marquages. Dans ce tutoriel, je vais me penser plus particulièrement sur les décals à l’eau en expliquant comment les poser et en donnant les astuces pour rendre leur détourage le moins visible possible.



Il existe plusieurs sortes de marquages, et les néophites ne savent pas toujours comment les différencier. Voici pour commencer une rapide description de chacun :

- les autocollants fin, ou stickers, que l'on trouve souvent dans les kits Bandai. ils sont faciles à reconnaître. Dans le doute essayer de décoller un coin !

- les transferts à sec, ou dry transfer, également disponible avec la plupart des modèles Master Grade de Bandai, et qui sont à gratter. Reconnaissables car ils sont toujours protégés par une feuille calque et sont monochromes.

-  enfin les décalcomanies à l'eau, ou decals, que l'on retrouve dans les kits de certains fabricants comme Hasegawa ou Wave, et chez Bandai vendu séparément des kits dans la gamme dénommée « Gundam Decals ». Ils ne sont généralement pas protégés et le support est plus fin que celui des stickers.

Il existe biensûr bon nombre d'autres fabricants de décals ainsi que des sites proposant des décals customs. Il est également possible de créer ses propres décals à l'eau si l'on a le matériel aproprié (imprimante thermique et papier spécial pour).
 
Dans ce tutoriel, je vais donc présenter la pose de décals à l'eau et comment limiter la visibilité de leur détourage. Le décal utilisé est un Gundam Decal tiré de la planche GD-17 pour les MG Zeon.



Le matériel nécessire pour la pose des décals
Le matériel nécessire pour la pose des décals
Le matériel qui va bien

Voici le matériel qui vous sera nécessaire pour la pose de ddécals à l'eau :
- une planche de décal (et oui !)
- un cutter
- une pince
- des cotons-tiges
- des pinceaux
- une coupelle ou un couvercle de bocal pour y mettre de l'eau
- du fixateur, produit qui favorise la fixation du décal sur la pièce. J'utilise du Air Set, mais de nombreuses marques propose leur fixateur, comme le Mr Mark Setter de GSI Creos.
- de l'assouplissant, qui permettra au décal d'épouser parfaitement la forme de la pièce. Dans la même gamme que le Airset, j'utilise du Air Sol. GSI Creos propose le Mr Mark Softer, attention celui-ci est destiné eux peintures laquers et peut être agressif sur les peintures acryliques, une bonne couche de vernis protecteur est alors nécessaire avant de l'utiliser.
- du vernis brillant


Préparation de la surface

Les décals se posent biensûr une fois la peinture de votre modèle terminée et parfaitement sèche, et avant la réalisation des panels lines et de la patine, pour parfaitement les intégrer au vieillissement et divers effets que vous pourrez réaliser.
 
Deuxième point, pour limiter la visibilité du détourage, les décals doivent être posés entre deux couches de vernis brillant. En effet les peintures mattes les font ressortir. Donc avant de les poser, passez une première couche de vernis brillant sur votre maquette. Enfin assurez vous que la surface est parfaitement propre


Découper le marquage
Découper le marquage
Découpage

Les décals professionnels sont généralement bien détourés, c'est à dire que chaque marquage est un décal individuel sur la planche. Vous n'aurez donc qu'à découper grossièrement le morceau de planche sur lequel se trouve le marquage.
Si toutefois vous voulez limiter au maximum la visibilité du détourage ou si vous trouvez le détourage trop important, vous pouvez découper au plus prés le marquage au cutter. Mais il faut être très précis pour ne pas abimer le marquage ! De plus sa pose sera rendue plus délicate puisque vous n'aurez plus de point vous permettant d'attraper le morceau de planche à la pince.
 
Si par contre vous utilisez des décals customs, les marquages ne sont pas détourés, c'est à dire qu'en fait la planche se présente comme un seul grand décal sur lequel sont imprimés plusieurs marquages. Il vous faudra donc découper au plus prés le marquage comme décrit ci-dessus.


Faire trempette
Faire trempette
Trempage

Afin de pouvoir faire glisser le decal de son support, il suffit de le faire tremper quelques instants dans de l'eau tiède.


Appliquer du fixateur
Appliquer du fixateur
Appliquer le fixateur

Avant la pose, vous pouvez appliquer du fixateur au pinceau sur la pièce. Le fixateur favorise la prise du décal sur la surface tout en concervant la possibilité de le positionner avant la prise définitive.

Attraper le décal à la pince
Attraper le décal à la pince
Attraper le décal

Il suffit ensuite de récupérer le décal avec une pince. Pas de difficulté avec des décals pro, il suffit de l'attraper par un coin du support. Par contre l'opération est plus délicate avec un décal custom qui n'offre pas de prise, il faudra essayer de l'attraper par les bords, ou si ce n'est pas possible (grand décal par exemple), directement à la main en faisant bien attention à ne pas abimer le décal.
 
Si jamais le décal se détache du support quand il est encore dans l'eau, essayer de le récupérer en le remettant sur son support. Une petite partie de pêche en perspective ! Si vous parvenez à le remettre sur le support quand il est encore dans l'eau, il n'y aura aucun dégat.


Faire glisser le décal sur la pièce
Faire glisser le décal sur la pièce
La pose

La pièce doit être humide au moment de la pose, soit avec du fixateur, soit avec de l'eau, pour permettre de bien positionner le décal. Pour cela rien de plus simple, faites simplement glisser le décal sur la pièce à l'aide d'un coton-tige humide.

Positionner le décal comme souhaité
Positionner le décal comme souhaité
Positionnement

Positionnez ensuite le décal comme souhaité à l'aide du coton-tige, ou d'un pinceau s'il est très petit. Si jamais le décal est mal positionné, qu'il a déjà commencé à se coller et que vous n'arrivez pas à le bouger avec le coton-tige, utilisez un pinceau pour passer par-dessous et ainsi le décoller pour pouvoir le repositionner.

Sachez que tant qu'il est humide un décal peut être repositionné. Toutefois si vous le manipulez trop il finira par s'abimer.

Dans le cas de décal custom, il n'est pas possible de tenir le support avec la pince et de faire glisser le décal. La technique la plus simple pour les petits décals est alors de les déposer sur le bout d'un doigt humide et de le reposer sur la pièce. Pour les grands décals, tenez le support par les côté et faites glisser le décal. De plus, les décals custom sont très fins et donc très fragiles. Limitez au maximum les manipulations pour éviter de les abimer !

Appliquer de l'assouplissant sur le décal
Appliquer de l'assouplissant sur le décal
L'assouplissement le décal

Attendez 3 ou 4 minutes que le décal commence à sécher, puis appliquez avec un pinceau plat de l'assouplissant. Celui-ci permettra au décal de se ramollir pour parfaitement épouser les formes de la pièce. Répétez l'opération si nécessaire. Si des bulles se forment sous le décal, crevez-les avec une aiguille. Il peut arriver que le décal gondole un peu durant cette opération, c'est normal, on règlera ce problème à l'étape suivante.


Aplanir le décal
Aplanir le décal
Aplanir le décal

Retirez l'excedent de liquide avec un coton-tige sec cette fois-ci et aplanissez bien la surface en tapotant très délicatement, puis laissez sécher le décal. En séchant celui-ci doit bien se tendre.

Protéger avec une couche de vernis brillant
Protéger avec une couche de vernis brillant
Vernissage

Enfin, pour protéger votre décal, éviter qu'il ne se décolle et limiter la visibilité de ses bordures, passez une couche de vernis brillant.

Si vous trouvez votre décal trop épais, il est possible après vernissage de le poncer très délicatement avec du papier abrasif très fin (#2000) pour bien égaliser la surface.
 
Cette  dernière opération faite, vous pouvez attaquer les effets de votre maquette : jus, vieillissement, etc… !


Gundam Decals sur un Musai Ex-Model
Gundam Decals sur un Musai Ex-Model
Et voilà le résultat final :)

Décal custom sur un Gundam MkII HGUC
Décal custom sur un Gundam MkII HGUC
Enfin, sur cette photo-ci vous pouvez voir un décal custom épousant parfaitement la forme de l'épaulette du Gundam MkII HGUC, grâce à l'effet de l'assouplissant. Le vieillissement a été appliqué sur le décal.

Samedi 8 Décembre 2007
Zenkuro
Lu 30159 fois



Commentaires

1.Posté par novareze le 28/11/2010 02:51
bonsoir un petit renseignement quand je fais mes decalcomanies la peinture sen va quand je les mets dans l'eau que dois je faire svp jutilise di mivro set et micro sol si ca peut vous aider merci

2.Posté par zenkuro le 04/12/2010 08:53
Comment ça la peinture s'en va ? le décal s'abime dans l'eau c'est ça ? je n'ai jamais connu ce problème... tu es sûr qu'il s'agit bien de décalco à l'eau et non pas de décals à sec à gratter ?

3.Posté par Tounet Scale Models le 16/05/2016 02:14
Bonjour,

Pour le vernis pour les décalques après impression (pour stabiliser l'encre) vous utilisez quoi?
Car pour les décalques que je réalise, j'utilise du "Liquid Decal Film" de chez Microscale, mais le problème
est que quand on passe ce produit sur du noir ou du rouge ça fait des traces rouges.

Certains (sur d'autres site) parlent de Klir, de vernis cellulosoique en bombe aérosol ou encore du MR HOBBY MS234.

Quel produit (vernis) me conseillez vous donc? Car là je ne trouve pas de solutions à ce soucis.
Merci de bien vouloir m'éclairer sur ce sujet.

Nouveau commentaire :

No Paint | Montage et Peinture | Techniques | Matériel | Trucs et astuces | Les conseils de Youli