Hobby Forever, le WebZine des Hobbyistes - Maquettes, figurines et toys des univers manga, SF et jeux vidéo



Le Vent se Lève - Mitsubishi Ka-14 & Jiro's Bird Plane 1/48




Le Vent se Lève - Mitsubishi Ka-14 & Jiro's Bird Plane 1/48
Le Vent se Lève est le dernier film de Hayao Miyazaki, à double titre. Dernier en date mais aussi dernier de sa carrière puisque le maître de l’animation a annoncé qu’il prenait sa retraite après ce film. Il s’agit d’un projet qui lui tenait à cœur car, en grand fan d’aviation, Miyazaki nous narre dans Le Vent se lève la vie de Jiro Horikoshi, l’ingénieur qui développa pour l’armée japonaise le célèbre chasseur AM6 Mitsubishi, plus connu sous le nom de « Zero ». Le film se présente sous la forme d’un biopic emprunt d’onirisme puisque, en parallèle des scènes que l’on pourrait qualifier de réalistes, Miyazaki fait la part belle à la preprésentation de l’imaginaire et les rêves de Jiro.

C’est ce dualisme que l’on retrouve dans le line-up de maquettes issues de ce film, produites par Fine Molds, à qui l’ont doit déjà les kits Porco Rosso. En effet, Fine Molds nous propose de nous replonger dans le film à travers 2 kits résolument différents : le Bird Plane de Jiro et le Ka-14 Mitsubishi. Le Bird Plane renvoit directement à l’onirisme du film puisqu’il s’agit de l’avion qu’imagine Jiro enfant, tandis que le Ka-14 Mitsubishi n’est autre que le prototype du Zero qui est développé pendant le film. Et le traitement des deux kits de Fine Molds s’en ressent, pour notre plus grand bonheur de maquettiste aficionados de Miyazaki.

Le Bird Plane 1/48 de Fine Molds

Commençons par le Bird Plane, qui est un petit kit fort sympathique. Première surprise, on le croirait presque prévu pour du no paint ! En effet le kit est moulé en couleur, ce qui n’est pas une première pour Fine Molds. Mais surtout il est entièrement conçu en snap fit, c’est à dire que les pièces s’emboîtent, comme sur un Gunpla. Le kit n’a pas besoin de colle pour être monté, ce qui le rend accessible aux enfants. Pour autant il manque quelques touches de couleurs assez importantes, comme les plumes des ailes qui sont moulées en bloc dans l’aile et donc sont blanches, alors qu’elles doivent être bleues. Le passage par la case peinture est donc le bienvenue.

Bien que la conception du kit soit simple, ce qui nous permet d’ailleurs de profiter d’un prix abordable de 2200JPY, il n’en est pas moins bien détaillé. Autant que peut l’être tout du moins un kit imaginé par un enfant ! Ainsi les détails sont simples mais satisfaisants. Le moteur à vapeur, visible, est du plus bel effet. Si les cadrans du cockpit ne sont représentés que par un décalcomanie (ce qui est déjà fort appréciable), le manche à balais et le siège sont joliment moulés, et la figurine de Jiro, bien qu’un peu boulotte, est très réussie. On appréciera le socle original qui reprend l’idée de la base d’envol du film.

Côté réalisation, rien de spécial à noter, ce fut un kit rapide et plaisant à réaliser de par son excellente conception. J’ai eu à mastiquer la ligne de jointure qui traverse la carlingue tout du long, ainsi que le raccord des plumes aux ailes, où la jonction des parties supérieures et inférieures était assez visible. Pour cette dernière j’ai quand même du utiliser du putty. Un peu de masquage a été nécessaire, notamment pour peindre les plumes, mais rien de méchant. Je n’ai pas réalisé d’effet particulier, pour rester assez fidèle au film.

La figurine de Jiro a été réalisée au pinceau, le plus gros morceau étant la peinture des motifs du kimono, entièrement réalisés au pinceau fin. Oui je dois avouer qu’à la fin j’avais les yeux qui se croisaient ! mais le résultat est là :) Pour le support, j’ai réalisé un effet bois en trompe l’œil en dessinant en drybrush les veines du bois et en passant des filtres sepia avec le wash Citadel.

Au final la maquette mesure 20 cm d'envergure pour 10 cm de long et s’avère vraiment très sympathique.

Le Mitsubishi Ka-14 1/48 de Fine Molds

Avec le Ka-14 on change complètement de philosophie et ont fait un retour dans la maquette d’avion traditionnelle. En effet nous avons affaire à un vrai kit d’avion réaliste, bien plus détaillé d’ailleurs que ce que l’on voit la majorité du temps dans le film Le Vent se Lève.

Ici le kit est moulé en monochrome et doit être collé comme tout kit d’avion qui se respecte. J’ai trouvé le niveau de détail très poussé pour l’échelle. Les gravures sont très fines sur tout l’appareil, et le bloc moteur est juste superbe, composé de pas moins de 10 pièces, ce qui est vraiment pas mal pour la taille !

On sent que le kit est destiné aux maquettistes confirmés qui, au delà du packaging l’identifiant au film de Miyazaki, y trouveront une reproduction fidèle du Mitsubishi Ka-14, qui d’ailleurs il me semble n’existait pas en kit plastique à cette échelle jusqu’à présent. Le montage nécessite donc de la colle, mais le kit est très bien conçu une nouvelle fois et se monte sans aucun problème, il n’y a même quasiment aucun mastiquage à prévoir, les pièces étant séparées au niveau de lignes de structures.

Le Ka-14 est très caractéristique avec ses ailes relevées, que l’on remarque tout de suite dans le film. D’ailleurs, si la notice recommande de le peindre dans un vert clair caractéristique des avions japonais de l’époque, j’ai choisi une livrée aluminium qui correspond plus à celle du film où l’avion apparaît très clair, limite blanc. Et donc là aussi sans effet particulier pour rester dans le visuel très épuré de Miyazaki.

Après une couche de peinture acrylique noir brillant Hobby color, j’ai donc appliqué du Chrome Silver Mr Super Metallic. J’ai ensuite passé une couche de vernis brillant Klir pour bien la protéger. Bien que cela a pour effet de légèrement diminuer l’effet métallique de la peinture, c’est à mon sens indispensable pour s’assurer de sa solidité et éviter les éraillures malencontreuses.

Pour les marquages, je voulais éviter d’utiliser les décals fournis qui auraient créé une surépaisseur visible. J’ai donc opté pour des pochoirs que j’ai réalisé en me bricolant un compas de découpe (McGuyver style !), que j’ai donc peint en Hobby Color Red Madder. J’ai conclu avec un paneling avec un jus d’enamel, qui reste toutefois très discret tant le rendu métallisé est brillant !

Au final le kit, qui mesure 23 cm d'envergure et 17 cm de long, pour un prix de 3000 JPY, à vraiment de la gueule, même si certains auraient préféré une réalisation plus réaliste avec un léger vieillissement. Mais comme indiqué, je tenais à rester proche des visuels de l’animé :)

Petite touche pour conclure, pour leur présentation en convention j’ai réalisé un petit montage photo à partir d’images du film que j’ai imprimé et plastifié afin de les replacer dans leur contexte.

Ce fut vraiment deux kits très agréables à réaliser et qui je pense m’ont donné le virus de la maquette d’avion :3

Galerie Jiro's Bird Plane






Galerie Mitsubishi Ka-14







Dimanche 17 Août 2014
Zenkuro
Lu 2341 fois



Commentaires

1.Posté par MAHE le 07/01/2016 19:36
Bonsoir,

Superbes maquettes.
Auriez-vous par hasard, une adresse ou un lien pour trouver ces maquettes?
Cordialement

2.Posté par zenkuro le 07/01/2016 23:18
Bonsoir et merci :)

Le Jiro's Birdplane est dispo sur HLJ : http://www.hlj.com/product/FNMFG-06/Air

le Mtsubishi Ka-14 sur amiami : http://www.amiami.com/top/detail/detail?scode=TOY-SCL2-23786-S002

Nouveau commentaire :

Modèles réalisés par Zenkuro | Dossier "Shooting Games"