Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Metal Gear REX Black Ver. 1/100 - Review


Rédigé par Zenkuro le Dimanche 19 Octobre 2014 à 11:08 | Lu 1370 fois | 0 commentaire(s)



Metal Gear REX Black Ver. 1/100 - Review
Kotobukiya, 1/100, kit plastique. Date de sortie : juin 2014. Prix : 8200 JPY (60€)

Et le voici enfin le test du Metal Gear REX de Kotobukiya ! Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, le Metal Gear REX est l'une des machines emblématiques de la série de jeux vidéos Metal Gear Solid. Initialement sorti en version grise « classique » en décembre 2012, Kotobukiya a réédité, en juin 2014, le Metal Gear REX 1/100 dans une version limitée noire dotée d'une planche de décals inédite . C'est cette version que je vous présente ici, sachant que la réédition de la version classique est prévue pour décembre 2014. Mis à part la couleur et les décals, les deux kits sont identiques.

Avant de démarrer le test, je vous invite à visionner l'ouverture de boite que j'avais réalisé pour sa sortie en juin 2014.

Un REX de toute bôôôôôôté !

Le Metal Gear REX est peut-être l'un des plus beaux kits de Kotobukiya, et ceux qui ont connu les premières maquettes plastiques du constructeur peuvent mesurer toute l'avancée qui a été faite en 10 ans. La boite est assez énorme malgré la taille relativement petite du kit : 17cm de haut pour 22cm de long avec le canon, mais c'est là la marque de fabrique de Kotobukiya : le kit, composé de 360 pièces, est très détaillé et pour cela est composé d’énormément de petites pièces. Le moulage est juste splendide et les pièces regorgent de gravures et de détails en relief.

D'ailleurs, j'ai monté le Metal Gear REX durant la Japan Expo 2014 et je peux vous dire que j'étais à chaque étape fortement impressionné  ! Le plastique est vraiment de bonne qualité et les gravures très fines. Les détails mécaniques sont foisons, ça change vraiment du Gunpla très lisse de chez Bandai. Le cockpit situé dans la gueule est un excellent exemple de ce que cette maquette nous offre de meilleur. On notera des petites astuces, comme pour la représentation des pistons, comme ceux sous la tête du REX, qui, s'il ne sont pas réellement fonctionnels, sont suffisamment mobiles sur leur axe pour en donner l'illusion. Kotobukiya est même allé jusqu'à prépeindre en argent une petite pièce du cockpit ! Amour du détail quand tu nous tiens.

Une très bonne mobilité

Le kit est très mobile et possède de nombreux gimmick permettant de lui donner des poses très dynamique. Les jambes sont extensibles, les pieux d'arrimage au sol sont mobiles, le cou est bien mobile pour orienter la tête, la mâchoire s'ouvre pour découvrir le cockpit, le canon et le radôme sont montés sur des rotules orientables, les trappes lances missiles sont fonctionnelles... j'en passe et des meilleures ! Le socle fourni avec le kit permet de le présenter en position haute sans difficulté, tandis qu'en position basse, il peut tenir seul. Je noterai simplement une faiblesse du kit : la cuisse est composée de 2 parties, l'infèrieure rentrant à l'intèrieur de la supèrieure. Faites attention à ne pas rentrer complètement la pièce interne dans la cuisse car elle est alors extrèmement difficile à ressortir et vous risquez alors de cassez l'articulation du genou en voulant la ressortir. Donc prudence, faites en sorte de la laisser suffisemment dépasser pour pouvoir la déployer facilement (ça peut paraître obscur dit comme ça, mais quand vous monterez le REX, vous comprendrez ^^).

"No paint friendly" mais du skill requis pour la peinture

Le montage, sans être compliqué, demande de la minutie. La robe noire du REX permet d'obtenir même en no paint un très beau rendu, comme vous pouvez le voir sur les photos. Mais si vous optez pour une peinture intégrale, il va falloir décider de votre stratégie. En effet de très nombreuses pièces sont imbriquées entre elles. Il va falloir alors choisir entre deux options :
- la facile : peindre pièce par pièce sans mastiquer les ligne de jointures. Le kit le permet car en effet les lignes de jointures sont assez peu voyantes et dans l'ensemble placées sur les faces infèrieures du kit. Elles restent donc discrètes bien que toujours visible.

- la difficile : coller et mastiquer comme il se doit les lignes de jointures. C’est l'option que j'ai choisie, c'est pour cela que vous pouvez voir sur les photos des marques de colle que je n'ai pas encore poncées. Le kit ne permet pas de modifications faciles pour peindre les pièces séparément. Il faudra alors passer par des séances de masquage pour peindre la carrosserie et les parties mécaniques. Pour autant le schéma de couleur demeure simple, même en optant pour un camouflage. Cela ne devrait pas poser de gros problème dans la mesure où les couleurs correspondent en général à de grands ensembles. J'opterai sans doute pour une peinture d'abord des parties mécaniques, que je masquerai ensuite pour peindre les éléments de carrosserie, avec les détails au pinceau. Jus et weathering y apporteront la touche finale.

Accessoires

Le REX est accompagné de 4 figurines, à l'échelle, donc très petites : 2 Solid Snake, Liquid Snake et Cyborg Ninja. Mais surtout ce qui fait l'attrait de la version Black, c'est sa planche de décals à l'eau inédite de très belle facture, qui permettra d'apporter une touche de réalisme et de customisation supplémentaire à votre kit grâce à ses marquages de servitudes mais aussi des Kanji et des blasons Fox Hound.

Conclusion

En conclusion, ce Metal Gear REX n'est pas loin d'être le « master piece » de Kotobukiya en terme de kit plastique. Bien qu'il ne soit pas très grand (17cm de haut), en tout cas par rapport à ce que l'on aurait pu s'attendre en voyant la boite, c'est un kit assez trapu et massif, et surtout doté d'un niveau de finition exemplaire. Les possibilités de réalisation sont larges. Déjà très beau en no paint, il ne demande qu'à être mis en valeur par un travail de peinture et de vieillissement de qualité. Bravo Kotobukiya !

Enfin, je tiens à remercier Kotobukiya France pour avoir mis ce kit à ma disposition pour vous le présenter :)
http://fr.kotoeu.com/

















Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Juin 2017 - 10:24 Review - PLAMAX Gipsy Danger 1/350

Mercredi 31 Mai 2017 - 18:00 Review - PLAMAX Cherno Alpha 1/350