Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Paris Manga 11ème édition – 5 et 6 février 2011


Rédigé par Zenkuro le Mercredi 9 Février 2011 à 13:32 | Lu 1807 fois | 0 commentaire(s)


C’est le week-end des 5 et 6 février que s’est déroulée la maintenant traditionnelle édition d’hivers du Paris Manga. Depuis l’édition précédente le Paris Manga a quitté l’Espace Champerret pour venir s’installer au Parc des expositions Porte de Versailles, au Sud-ouest de Paris.


Paris Manga 11ème édition – 5 et 6 février 2011
Hobby Forever, en la personne de Vanichigo et moi-même, a pu une nouvelle fois participer à cet évènement grâce à l’association ANIGetter, représentée par nos amis Dux2081 (président de l’association), Isamu (vice-président), JP et Gunsight-One. Un staff réduit car pour cette édition le stand était lui-même de petite taille. Petit mais de qualité, j’y reviendrai !

le stand ANIGetter face à la scène centrale, en arrière plan
le stand ANIGetter face à la scène centrale, en arrière plan

Le salon

Cette année nous avons donc quitté notre emplacement calme (mais humide !) de l’espace Champerret pour être en plein sur la ligne de front à Versailles : face à la scène principale où se déroulaient cosplays, concours de chant et j’en passe ! Autant vous dire qu’on avait du mal à s’entendre avec ce boucan infernal ! L’avantage était toutefois qu’outre un passage important devant notre stand, nous pouvions admirer (ou pas...) les cosplayeurs qui avaient élus domicile face à la scène (et donc notre stand) pour les séances de pose et de shooting.

Le professeur Layton était de la partie !
Le professeur Layton était de la partie !
Côté cosplays nous avons eu droit à de jolies choses... et de moins jolies choses. Cette année encore, il y eu beaucoup de Naruto, de Bleach, un peu moins de One Piece... et du Stargate en veux-tu en voilà ! car n’oublions pas que le Paris Manga c’est aussi le Sci-fi Show. Mais très clairement le Paris Manga donnait l’impression d’être un vaste super marché peu cohérent et guère intéressant.

N'oublions pas que le Paris Manga c'est aussi le SciFi Show !
N'oublions pas que le Paris Manga c'est aussi le SciFi Show !
Alors que l’Espace Champerret, avec ses halls séparés permettait de présenter chaque univers de manière identifiée, le hall 2.1 du parc des expositions de Versailles, où se tenait le Paris Manga, est un espace unique tout en longueur composé de 4 allées principales. Très schématiquement on trouvait dans la 1ère allée les stands SF, dans les 2e et 3e les stands manga / culture japonaise et dans la 4ème allée, plus petite, l’espace... catch... oui il y a toujours du catch au Paris Manga... avec son ring et ses matchs de démonstration. Sur les côtés se déroulaient des animations classiques (quizz, karaoké, puricura, dédicaces, etc...). Enfin, l’entrée du salon donnait directement sur les boutiques, qui constituaient bien les 2/3 des stands, suivi des stands associatifs, et enfin au bout du hall la scène principale et les animations jeux vidéos : Wii, DDR, Neo Arcadia (faut vraiment que je me réentraine à King of Fighter j’ai pas aligné plus de 5 victoires d’affilée XD)...

Des allures de super marché !
Des allures de super marché !
Franchement cette année je n’ai pas été emballé par le salon. Celui-ci m’a paru plus petit qu’à Champerret, peut être est-ce simplement du à la configuration tout en longueur, mais en tout cas on en faisait très vite le tour avec au final assez peu de choses intéressantes à voir. Des boutiques peu inspirées avec toujours les mêmes produits à des prix pas toujours attractifs. Autant dire qu’il fallait comparer d’une boutique à l’autre et surtout connaître les prix du net pour faire de bonne affaire... Quant aux quelques produits peu onéreux, nombreux semblaient être de la contrefaçon. On pouvait ainsi voir un peu partout des box de jouet Gaiking énormes à prix dérisoire venant d’un fabricant inconnu, ou encore sur plusieurs stands les mêmes artbooks (du Ghibli notamment) à 5€ en très grande quantité, plutôt douteux...

Le stand d'Otaku Webshop et ses kits alléchants
Le stand d'Otaku Webshop et ses kits alléchants
On notera également la présence de nombreux Gunplas dans les boutiques, ce qui est plutôt bon signe pour notre hobby. Toutefois les références n’étaient pas très riches et les prix assez variables. Heureusement nos amis d’Otaku Webshop proposaient quant à eux une belle sélection de kits de diverses séries (Gundam, Macross, Armored Core...) à des prix intéressants. Au passage je me suis d’ailleurs offert le White Glint w/ VOB ver. movie color... une pure merveille :)

Christopher Judge en dédicace
Christopher Judge en dédicace
Enfin pour les dédicaces étaient notamment présent Christopher Judge (Teal’c dans Stargate), qui paraissait très abordable et sympathique auprès des fans, mais à 30€ la dédicace tout de même... Côté manga nous avions droit à Dai Sato (scénariste sur les anime de Cowboy Bebop, Samourai Champloo…), ainsi que Masaru Gotsubo (auteur du manga de Samourai Champloo) en dédicace gratuite cette fois. Dux2081 a d’ailleurs ramené une superbe dédicace de Gotsubo qui lui a fait un dessin de Jin de Samurai Champloo :)

le stand ANIGetter et sa mascotte : l'Arcadia
le stand ANIGetter et sa mascotte : l'Arcadia

Le stand ANIGetter

Mais revenons sur notre stand. Petit disais-je, mais un véritable condensé de ce que peut offrir l’ANIGetter et ses partenaires. Excepté pour la partie figurine pour ce coup-ci car aucun représentant de Passion Garage Kit n’avait pu faire le déplacement. Nous proposions donc une partie papercraf et et une partie maquette.

Toujours un grand succès pour les initiations de papercraft
Toujours un grand succès pour les initiations de papercraft
Côté paper, outre l’expo présentant une sélection des réalisations de l’ANIGetter, ses membres, Dux et JP en tête, animaient les initiations papercraft. Ainsi 6 personnes pouvaient s’initier simultanément à ce hobby dans la joie et la bonne humeur. Une activité dont le succès ne se dément pas ! Il est clair que le papier apparaît comme très abordable pour les familles grâce à un matériau connu de tous. De plus la disponibilité des modèles libres de droit sur le net, pour tout niveau de difficulté, permet à chacun de pratiquer chez soi. La mécanique du stand est bien rodée : tandis que les superbes modèles de l’expo réalisés par l’ANIGetter attirent le visiteur, les initiations sur des modèles cubiques fort sympathiques mis à leur disposition leur offre la possibilité de goûter à ce hobby.

Vanichigo en démo maquette
Vanichigo en démo maquette
Pour la partie maquettes, l’exposition était composée d’une 20ène de modèles, sélections de mes derniers travaux et de ceux de Vanichigo. Tandis que les imposants Perfect Grade de Vanichigo attiraient de loin les amateurs de mechas sur le stand (size does matter, on l’aura bien compris au fil des expos !), les amateurs de maquette plus éclairés appréciaient la finesse du travail réalisés sur les modèles HGUC de petites tailles. Pour la partie démo enfin nous nous relayions pour assurer la continuité tout le long du salon : Vanichigo avec son PG Strike Freedom, Gunsight-One avec un VF-0B et moi-même avec mon Cherudim le samedi et le White Glint le dimanche (je n’ai pas pu me retenir d’attaquer cette superbe maquette !).

les maquettes en exposition
les maquettes en exposition
J’ai pu constater une nouvelle fois que l’aspect commercial de l’évènement prend de plus en plus le pas sur l’aspect associatif. On le répète à chaque fois, mais nous avons encore eu droit à de réguliers « c’est combien la figurine, monsieur ? » et même à un homme, d’un certain age, qui se demandait pourquoi on faisait ça puisqu’il n’y avait pas d’intérêt pécunier (sic !). Il est parfois fatiguant de devoir justifier que l’on veut simplement PARTAGER une passion de manière BENEVOLE (on ne le répètera jamais assez) !

Un public varié et intéressé tant par le papercraft que par la maquette
Un public varié et intéressé tant par le papercraft que par la maquette
Heureusement il s’agit là d’une minorité et la satisfaction était bien présente. Car d’une manière générale les visiteurs étaient plus curieux que d’habitude sur ce que nous faisions. Le mecha a pas mal attiré le chaland, un visiteurs y voyant d'ailleurs une conséquence de l'effet « Ironman », suite au succès des films. Et s’il faut toujours lutter contre les clichés habituels ("c’est difficile..., j’ai pas la patience") il est plaisant de constater que certains visiteurs étaient très enthousiastes et demandeurs de bons conseils. D’ailleurs, Otaku Webshop nous confia que plusieurs de ses clients se présentaient comme étant passés par notre stand, preuve que notre enthousiasme était communicatif :)

Nous avons aussi du canettecraft !
Nous avons aussi du canettecraft !
Une petite anecdote enfin qui nous laisse entrevoir une lumière pour l'avenir : une maman accompagnait ses jeunes enfants qui visiblement faisaient de la maquette puisqu'ils prévoyaient pour les vacances de faire un avion. La petite famille a visiblement appréciée nos maquettes de robots. Un espoir pour la relève : les enfants peuvent être intéressés par autre chose que les jeux vidéos !

Conclusion

En conclusion, bilan positif pour le stand ANIGetter qui a très bien fonctionné tout le WE, avec un flux continue de visiteurs globalement satisfaits de nos prestations, avec on l’espère des convertis tant au papercraft qu’à la maquette.

Bilan plus mitigé pour le salon Paris Manga en lui même dont on faisait trop vite le tour et qui ne proposait rien de neuf ni de vraiment intéressant.

Enfin rendez-vous sur la galerie dédiée au Paris Manga 11ème édition !



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Mai 2014 - 18:27 Geekopolis - 17 et 18 mai 2014 - Compte rendu

Vendredi 14 Février 2014 - 19:55 Paris Manga - 8 et 9 février 2014 - Compte rendu