Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Review - RE/100 MSF-007 Gundam Mk-III


Rédigé par Zenkuro le Mercredi 11 Février 2015 à 19:40 | Lu 2113 fois | 0 commentaire(s)



Review - RE/100 MSF-007 Gundam Mk-III
Bandai, RE/100, 1/100. Origine : Z-MSV. Date de sortie : janvier 2015. Prix : 3500¥ (environ 25€).

Après l'unboxing que vous avez pu découvrir en vidéo sur la chaine YouTube d'HobbyForever, voici donc venu le temps de la review du RE/100 MSF-007 Gundam Mk-III. Pour mémoire, ce kit est sorti en janvier 2015 au prix de 3500 JPY et est, comme le nom de la gamme le suggère, à l'échelle 1/100. Il s'agit de la 2nd entrée dans la gamme RE/100 après le Nightingale sorti en septembre 2014. L'occasion d'enfin découvrir ce que cette gamme peut nous proposer. En effet le Nightingale était un kit de très grande taille mais très lisse, assez peu représentatif de ce que peut nous offrir la RE/100 sur des kits de taille plus standard. Let's go !

Vous avez-dit Gundam Mk-III ?

Commençons par un petit court d'histoire. Vous connaissez sans doute très bien le RX-78 Gundam, premier Gundam du nom nous venant de la série MS Gundam de 1979, ainsi que le RX-178 Gundam Mk-II, son évolution directe apparue dans MS Zeta Gundam. Mais si vous n'êtes pas un fan pur et dur de l'Universal Century, le MSF-007 Gundam Mk-III est sans doute un MS assez obscur pour vous. Il s'agit en effet d'une Z-MSV, c'est à dire une Zeta Mobile Suit Variation, autrement dit un MS développé uniquement à l'état de design, parallèlement à la série Zeta et qui n'a jamais été porté sur les écrans. Il est d'ailleurs le fruit de Kazumi Fujita qui a travaillé sur MS Zeta Gundam et qui est entre autre le créateur du MSZ-006 Z Gundam. Dans la chronologie des MS de l'UC, le Gundam Mk-III se veut donc, comme son nom l'indique, une évolution du Gundam Mk-II, lui même évolution du Gundam. Vous me suivez ?
La Z-MSV originale du Gundam Mk-III
La Z-MSV originale du Gundam Mk-III

Le Gundam Mk-III a été décliné par le passé en garage kit ou encore en jouet dans la gamme Gundam Fix Figuration. Mais tout l'intérêt de ce kit RE/100 est qu'il s'agit de la première maquette plastique de ce MS à voir le jour. C'est pourquoi j'étais très enthousiaste à l'annonce de sa sortie, en dépit de la déception du Nightingale.
Le Gundam Mk-III revu par Hajime Katoki pour la version GFF
Le Gundam Mk-III revu par Hajime Katoki pour la version GFF

Packaging et présentation

Le packaging est somme toute tout ce qu'il y a de plus classique pour du Bandai : une très belle boxart, des photos du modèle monté, une notice sous forme de feuillet semblable à celle des HG. On notera tout de même que Bandai nous précise à chaque étape de montage les grappes qui seront utilisées, pratique pour s'organiser.
Boxart du RE/100 Gundam Mk-III
Boxart du RE/100 Gundam Mk-III

Le kit est composé de 7 grappes + des polycaps. Pour un modèle au 1/100, ça le situe entre un 1/100 no grade et un Master Grade. Bandai a opté pour un nouveau système de polycap, sans doute plus économique et adapté à la structure simple des RE/100. Fini les polycaps de formes diverses et variées, les ball joints, etc... pas plus d'articulations en ABS d'ailleurs. La plupart des polycaps sont de simples hexagones venant accueillir un plot d'emboitement. Pour autant les pièces d'articulations demeurent très bien pensées, on verra ça plus loin. Autre point surprenant, et pas forcément réjouissant, certaines grappes sont moulées dans un plastique qui fait plus cheap que ce à quoi nous a habitué Bandai. Plus souple, au rendu presque matte, j'ai été assez surpris en constatant cela. Pour autant les pièces restent bien moulées et le montage se fait sans problème.

Un kit simple mais pas simpliste

Parlons du montage justement. Ce qui frappe tout de suite par rapport à un MG, c'est l'absence de d'inner frame, de squelette interne si vous préférez. En ce sens la gamme RE/100 se rapproche des 1/100 No Grade, mais la comparaison s'arrête là. En effet, on sent que les ingénieurs de Bandai ont conçu ce kit avec le souci d'avoir une conception d'aussi bonne qualité qu'un MG, bien que plus simple.

On notera ainsi que les points qui relient les pièces à la grappe sont très fins et souvent située sur la partie interne de la pièce (repéré sur la notice par un petit triangle). Une idée reprise sans doute du fabriquant PLUM qui propose cela depuis déjà pas mal de temps. Cela permet un dégrappage qui laisse très peu de marque sur la pièce, un pur bonheur, surtout pour ceux désirant le réaliser en no paint.

Par ailleurs, si le Gundam Mk-III n'a pas autant d'articulations ou de gimmicks qu'un MG, le découpage des pièces a été pensé pour pouvoir aisément les peindre séparément et avec un minimum de mastiquage à faire. Dans 90% des cas les jointures suivent une panel line. Au final la peinture du kit s'annonce vraiment aisée. Et seuls certains détails, qui auraient sans doute fait l'objet d'une pièce séparée sur un MG, auront besoin d'un coup de pinceau ou d'un peu de masquage. Non, de ce côté là le kit est vraiment impressionnant et est clairement au dessus d'un simple no grade 1/100.

Pour ce qui concerne le niveau de détails, j'avoue avoir été très agréablement surpris par ce RE/100. Je l'ai dit en introduction, le Nightingale était assez pauvre de ce côté là et je craignais le pire pour le Gundam Mk-III. Que neni ! Le kit est richement travaillé avec de nombreux détails en creux voire parfois en relief. C'est même supérieur à certains MG récent très lisses de ce point de vu là ! Et il n'y a quasiment aucune pièce creuse comme sur certains HG. Il n'y a pas à dire, Bandai a fait le job.

Enfin côté articulation, le RE/100 Gundam Mk-III s'en tire très bien. Je le disais plus haut, il n'a pas de gimmick spéciales, de trappes s'ouvrant un peu partout, etc... mais les principales articulations sont suffisamment bien travaillées pour offrir une large palette de mouvement à votre maquette. L'articulation des épaules ressort du buste pour accentuer son ampleur, coudes et genoux ont une double articulation pour parfaitement se plier, le buste penche tant en avant que latéralement, l'articulation de la hanche peux s'avancer ou se reculer... On regrettera que les pieds soient monoblocs mais l'articulation de la cheville est suffisamment souple pour assurer la stabilité. Bref de ce côté là Bandai a encore fait un excellent travail.

Un équipement basique mais correct

Le Gundam Mk-III nous vient avec deux sabres laser rangés sur le bouclier et un beam rifle. C'est tout. Bon en même temps il est équipé de canons sur le backpack, qui soit dit en passant est également très réussi, donc c'est bien suffisant. Des chargeurs peuvent se placer dans la face interne du bouclier. Il dispose également de 3 paires de mains : ouvertes, fermées et pour tenir le beam rifle. A noter que les mains ne sont pas articulées mais ont l'avantage d'être très joliment sculptées. Et personnellement je préfère de loin cela car les mains articulées ont la fâcheuse tendance à perdre tout maintien avec le temps.

Pour ce qui est des marquages par contre, pas de miracle, Bandai ne nous propose que les classiques stickers. Toujours pas de décals à l'eau à l'horizon.

Conclusion : good game Bandai !

Pour conclure ce RE/100 Gundam Mk-III est une pure réussite. Son design, plus élancé que la Z-MSV d'origine, est superbe, agressif à souhait. Techniquement c'est du tout bon de la part de Bandai. On lui reprochera simplement deux petites choses. D'abord une couleur violette qui n'est pas du meilleur goût, je lui préfère de loin la version grise et blanche de Katoki, qui sera mon choix de peinture. Ensuite, son prix peut paraître un peu élevé pour du Bandai, après tout 3500 JPY c'ets le prix d'un MG classique. Mais je rappelle que ça reste encore en dessous du prix de la concurrence, et surtout l'ingénierie de ce kit, très bien pensée pour nous faciliter la vie, le justifie.

Je suis donc très optimiste pour les prochains modèles annoncés, à savoir le GP04G Gundam Gerbera, une MSV de Gundam 0083, et le MSK-008 Dijeh de MS Zeta Gundam. La gamme se focalise donc sur des modèles rares suscitant l'intérêt des fans mais sans doute pas assez bankable pour un développement en Master Grade. Et ça j'aime ! J'ai d'ailleurs déjà réservé le GP04G prévu pour avril 2015, on verra si Bandai tiend ses promesse avec cette 3e entrée. Stay tuned !











Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Juin 2017 - 10:24 Review - PLAMAX Gipsy Danger 1/350

Mercredi 31 Mai 2017 - 18:00 Review - PLAMAX Cherno Alpha 1/350