Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Tutoriel "No Paint" 3 - Quelques techniques de vieillissement et salissure


Rédigé par Zenkuro le Vendredi 13 Février 2009 à 22:16 | Lu 21593 fois | 6 commentaire(s)



Dans ce tutoriel je vais vous présenter quelques techniques vous permettant de donner un cachet usé et sale à une maquette Gundam réalisée en "no paint", c'est à dire avec simplement quelques retouches de peinture sur le plastique nu.

Dans une optique réaliste il aurait fallu prendre en compte l'effet d'échelle pour la réalisation du vieillissement. N'oublions pas qu'un Gundam est une machine de 18 mètres de haut ! Mais dans le cas présent j'ai recherché un effet de style plus "manga" et donc volontairement exagéré.

Ce petit avertissement fait, voici donc les différentes techniques utilisées pour la réalisation d'un Strike Gundam 1/100 sale à souhait.

1. Réalisation en no paint

Le Strike a dans un premier temps été réalisé selon la technique du "no paint" que j'ai expliqué en détail dans le tutoriel du Gundam Exia. Ainsi les lignes de jointures visibles entre certaines pièces ont été gommées selon la technique de la soudure à la colle à maquette, qui consiste à créer grâce à la colle un boudin de plastique sur les jointures puis de le polir au papier abrasif.

Côté retouches de peinture, le kit est relativement bien fait et j'ai simplement rajouté quelques touches de peinture argentées à quelques points stratégiques : bouches d'aérations, rivets et barres métalliques, articulation des doigts... etquelques couleurs manquantes (noir des boosters dorsaux, contour des yeux, caméra frontale...).

Enfin j'ai souligné les panel lines à l'aide de wash Citadel Badab Black non dilué, appliquée dans les creux avec un pinceau fin. Il faut savoir que les encres (ink) Citadel utilisées dans mes précédents tutoriels no paint sont en train de disparaître. Les Washes peuvent heureusement les remplacer pour le paneling. Mais je reviendrais sur ces peintures particulière un peu plus loin.

Vous pouvez voir le résultat du Strike "no paint" obtenu sur la photo ci-contre, prise lors du Paris Manga des 7 et 8 février 2009.

L'application d'un vernis mat, dans le cas présent du Citadel Purity Seal, permet de casser l'aspect plastique du kit et simule un rendu peint. Qui plus est le vernis va permettre aux différents effets de vieillissements d'accrocher correctement sur la maquette.

Vous pouvez appliquer le vernis sur les grands ensembles de la maquette : jambes, bras, bustes hanches. Pour favoriser l'application, secouez bien la bombe, tête en bas, pendant deux bonnes minutes et vaporisez uniformément de gauche à droite à 30 cm du kit sans insister sur un même endroit. Passez deux couches à 20mn d'intervalle pour un meilleur rendu.

Et voilà le résultat, un joli kit bien propre. Il est temps de passer aux choses sérieuses ! A noter que voulant faire un kit crade et boueux, je n'ai pas monté l'Aile dorsale du Strike qui n'est pas vraiment compatible avec un vieillissement bien... terreux ! Même si je ne recherche pas le réalisme ici, essayons d'avoir un peu de vraissemblance tout de même ^^

2. Eraillures au drybrush

L'une des techniques de base les plus simples mais aussi les plus efficaces pour réaliser l'usure est le drybrush , qui consiste à frotter les arrêtes de la maquette à l'aide d'un pinceau, plat et à poil dur de préférence , à peine imbibé de peinture.

Ici je vais vous présenter un drybrush réalisé à l'aide d'un Gundam Marker argent, mais vous pouvez biensûr utiliser de la peinture argentée classique (Citadel, Tamiya...).

Le Gundam Marker peut s'utiliser comme un ... marqueur, mais aussi comme de la peinture standard avec un pinceau. Bien pratique pour les travaux de précision. Pour celà il suffit de bien secouer le marqueur, puis de pomper dans une coupelle pour recueillir la peinture.

Il n'y a plus qu'à y tremper son pinceau !

Ensuite essuyez fortement le pinceau avec un mouchoir ou un papier absorbant pour qu'il ne reste quasiment plus de peinture...

... et frottez perpendiculairement les arrêtes du kits avec le pinceau. Grâce au drybrush la peinture ne se dépose que sur les reliefs en donnant un bel effet d'eraillure, très facile à obtenir.

J'ai de la sorte appliqué un drybrush sur l'ensemble du kit, ce qui lui donne déjà un rendu usé plutôt réaliste. On peut également insister sur des zones planes pour donner un effet de frottement plus important.

3. Boue et sallissures au Washes

Pour les effets de boue et de sallissure généraux, j'ai utilisé les peintures Washes de la marque Citadel, que l'ont toruve dans les boutiques de figurines Games Workshop. Il s'agit de peintures spéciales dont la particularité est que les pigments se déposent naturellement dans les creux et autour des reliefs, sans avoir à les diluer ni à les essuyer comme celà est le cas lors de l'utilisation d'un jus classique.

Ces peintures permettent de réaliser des vieillissement très réalistes sur des kits de petite taille très détaillés comme les easy kit pocket Star Wars de Revell.

Sur des kits de grande taille comme le Strike où il y a moins de détails où les pigments peuvent s'agglutiner, ou peut tout de même obtenir des effets de taches et de salissures intéressants.

Dans le cas présent j'ai utilisé du Devlan Mud pour les effets de boue et du Badab Black pour les salissures.

L'utilisation des Washes est des plus simple. A l'aide d'un pinceau moyen on applique le wash directement sorti du pot sur la pièce et on laisse sécher sans y toucher. Humide, l'effet peut paraître raté, mais c'est en séchant que l'effet voulu apparaît. Vous pouvez déjà voir sur la photo la différence entre le wash frais de la jambe et celui quasiment sec du pied.

J'avoue avoir beaucoup chargé ce kit en wash comme vous pouvez le voir sur la photo. Pour des effets plus subtiles vous pouvez biensûr l'appliquer en plus petite quantité et de manière plus ciblée.

J'ai appliqué du wash marron (Devlan Mud) jusqu'au genoux pour simuler de la boue, et du wash noir (Badab Black) sur le haut du corps pour les salissures comme sur la photo ci-contre. j'ai d'ailleurs été moins lourd sur l'application du noir, ce qui a donné des effets plus subtils sur le torse que sur les jambes.

Et voilà le résultat aprés application de washes sur l'ensemble du kit. Je vous avais dis que je n'y étais pas allé de main morte ! Mais comme précisé plus tôt, vous pouvez parfaitement en appliquer en moindre quantité.

A noter enfin que là où le vernis mat a mal été appliqué, le wash n'accroche pas et donne un effet "goutelettes" (cf. la jupe arrière du Strike par exemple).

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur "Suivant".....................................................




1.Posté par San le 14/02/2009 00:51
Ma-gni-fi-que!! merci pour ce fabuleux tuto bien enrichissant et instructif Zenku!!

2.Posté par BaKaa le 14/02/2009 23:09
S.U.P.E.R.B.E ! Superbe tuto Zenkuro. Sa va en aidé plus qu'un ! Bravo ^^ en tout cas moi je l'espère :p Mercii :p

3.Posté par ABaRA le 15/02/2009 15:23
Un coup de karsher et il sera comme neuf...
Tuto parfait, comme les autres que j'ai regardé (dévorés) sur ce site.
Je commence tout juste les Gunpla, et je dois dire que... c'est une vraie drogue :x

4.Posté par Deathzhiwen le 13/03/2009 20:25
Encore un excellent tutoriel pour ameliorer ses maquettes!! En plus realise avec du materiel facile a se procurer! A quand un tuto sur l'ajout de leds? ^^ Encore bravo pour ton remarquable travail et bonne continuation!!

5.Posté par Bertrand le 14/04/2009 10:42
Super tuto !
Reste à acheter tout le matos ... et à mettre en pratique.

6.Posté par Cruz le 11/12/2014 17:48
Le rendu de l'usure est impressionnant, je suis sans voix... (ou doigts dans cette situation xD)

Nouveau commentaire :