Hobby Forever, le WebZine des Hobbyistes - Maquettes, figurines et toys des univers manga, SF et jeux vidéo



Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture




Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Après avoir vu dans un 1er temps la préparation des pièces puis dans une 2nd partie les retouches de peinture et le paneling au Gundam Markers, voici l'ultime chapitre de ce 4ème tutoriel consacré au No Paint : le vieillissement, également appelé weathering. Pour cela je vais vous présenter deux techniques différentes que vous pourrez adapter selon vos goûts : la première aux Gundam Real Touch Markers et la seconde à la peinture Enamel.

9. Le vieillissement aux Gundam Real Touch Marker

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Quand on vous dit que ces marqueurs ont de multiples utilisations ! Leur caractéristique « essuyable » les rend parfaits pour le vieillissement. A ce titre les couleurs du SET Zeon avec son noir, son marron et son jaune crasseux sont idéales. Le matériel est le même que pour les panel lines : des Gundam Real Touch Markers (évidemment !) et des coton-tiges.

Attention, cette étape doit impérativement être réalisée après l'application du vernis mat pour permettre aux pigments d'accrocher la peinture.

Ici j'ai souhaité donner un rendu sale au GM, comme après une pluie de sable, avec des coulures marrons. Cela va me permettre de vous expliquer le principe du weathering aux Gundam Real Touch Marker. Sur l'image 80 vous pouvez voir la jambe du GM Type C avant traitement.

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Avec la pointe fine du marqueur, on commence par appliquer du marqueur sur les zones à salir, avec par endroit des traits descendant sur la pièce (image 81). Pour un effet plus marqué j'ai réalisé cette opération sur les parties supérieures et inférieures de la pièce, ici la cuisse.

Puis avec un coton tige, on essuie le marqueur dans le sens de la coulée (image 82), et inversement pour les parties basses (image 83). Le feutre va s'estomper pour créer un effet de dégradé dont vous pouvez voir le résultat image 84. Notez que sans le vernis mat, il n'y aurait pas assez d'accroche pour créer cet effet.

Et n'oubliez pas de traiter toutes les facettes de la pièce pour un rendu uniforme, les arrêtes notamment ne doivent pas rester propres ! Pensez également à faire des accumulation dans les zones en creux.

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
En cas d'erreur ou de mauvais rendu, un coup d'effaceur (image 86), on essuie avec le doigt (image 87) et c'est reparti ! Voyez la différence entre les images 85 et 88. J'ai également appliqué grossièrement du marron sur les articulation pour les encrasser, visible sur l'image 88.

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Pour les zones bleu foncé telles que les pieds sur lesquelles le marrons ne ressortait guère, j'ai dessiné les trainées en noir (images 89 et 90). Pour les semelles, j'ai appliqué grossièrement du marron essuyé pour réaliser l'encrassement des panneaux (image 91 et 92).

Une fois votre weathering terminé, passez une dernière couche de vernis mat pour protéger votre travail et éviter que le Gundam Marker ne s'efface lors des manipulations. Et voilà le rendu final ! Plutôt sympa compte tenu de la facilité à réaliser ces différents effets :)
Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Sur ce même principe vous pouvez créer différents effets : des rainées plus larges et plus diffuses pour casser l'uniformité de la peinture comme ici sur le bouclier, des coulées plus ciblées si vous voulez un weathering moins marqué, en noir par exemple pour simuler de l'huile...ou encore des panel lines « baveuses » en les réalisant après vernis mat plutôt qu'avant. Vous pouvez également choisir de réaliser un drybrush à la Citadel ou au Gundam Marker (Argent par exemple) pour simuler l'usure de l'armure (voir l'article sur les Gundam Marker d'Yvan West Laurence)...

10. Le vieillissement à la peinture énamel

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Voici une seconde alternative pour ce type de vieillisement, toujours très facile à réaliser mais cette fois à la peinture. Il va s'agir de réaliser un jus de peinture énamel (émail). Pour cela vous avez besoin :
- d'un pinceau type brosse plate,
- de peinture énamel (de marque Humbrol ou Heller comme ici) de la couleur désirée de préférence matte, dans le cas présent du marron
- et de diluant, au choix diluant officiel, ou plus économique de l'essence à briquet ou de l'essence F (en grande surface ou magasin de bricolage).

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
On va donc créer un jus, c'est à dire diluer fortement la peinture énamel (1 dose de peinture pour 8 à 10 de diluant) pour obtenir un rendu bien liquide mais coloré. Mélangez bien pour parfaitement dissoudre les pigments et obtenir un joli jus comme sur l'image 91. Et l'on va appliquer le jus sur le kit, toujours après une couche de vernis mat pour permettre l'accroche des pigments.

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Sur l'image 94 nous avons donc la jambe "propre", sur laquelle on va copieusement appliquer notre jus à la brosse (image 95). N'hésitez pas à aller dans les creux et les recoins, c'est le but ! Attendez quelques secondes que la peinture commence à sécher (vous pouvez souffler dessus pour accélérer les choses) et avec un papier absorbant essuyez le jus dans le sens de la coulée (image 96). Et voilà le travail (image 97) ! Cette technique crée des accumulations dans les creux et casse l'uniformité de la couleur tout en créant de subtiles trainées.

A plus petites dose vous pouvez aussi créer des coulées plus fines comme vu précédemment avec les Gundam Markers.

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture
Pour les parties mécaniques ou avec des détails particuliers, vous pouvez directement appliquer le jus sans l'essuyer. En séchant le jus créera un effet d'encrassage plus marqué. Je suis resté au marron toujours pour simuler des salissures de terre, mais vous pouvez choisir du noir si votre kit ne se ballade pas dans la boue ! Ici deux exemple avec les articulation des protections de cheville ( image 98 et 99) et cette du genou (images 100 et 101).

Un coup de vernis mat à nouveau pour protéger le weathering, et notre GM a un beau rendu crado très facile à réaliser ! je vous laisse avec les photos de ce GM No Paint, ou presque ;) que je trouve assez réussi . Et vous, que pensez-vous de ces techniques ?

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Tutoriel "No Paint" 4 - 3e partie : Weathering au Gundam Marker et peinture

Mercredi 10 Août 2011
Zenkuro
Lu 5047 fois



Nouveau commentaire :

Tutoriel "No Paint" 4 - Retouches et Weathering