Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

P-Bandai est-il le mal ? Parlons-en !


Rédigé par Zenkuro le Samedi 29 Septembre 2018 à 19:36 | Lu 642 fois | 0 commentaire(s)



Deux de mes kits P-Bandai : le MG Gundam TR-1 Advanced Hazel et le MG GM Dominance
Deux de mes kits P-Bandai : le MG Gundam TR-1 Advanced Hazel et le MG GM Dominance
Quel fan de Gunpla n'a pas au moins une fois pesté contre Bandai pour avoir sorti un kit qu'il convoitait en P-Bandai ? Si ce n'est pas votre cas c'est sans doute que P-Bandai ça ne vous parle pas. Nous allons donc commencer cet édito par une petite présentation avant de parler de la politique commerciale du P-Bandai et voir comment se procurer ces fameux kits sans (trop) se facher avec son banquier.

P-quoi ? Ah ! Premium Bandai !

P-Bandai, diminutif de "Premium Bandai", est un label appliqué aux produits Bandai disponibles en exclusivité sur le shop en ligne officiel de Bandai. Il n'est donc pas possible de se les procurer dans les boutiques et sites japonais habituels. Pour autant certains vendeurs tiers les proposent à la vente, mais généralement à des tarifs prohibitifs, ce qui explique la colère de bien des builders.

Avant de parler prix, revenons sur les produits P-Bandai eux-même, et plus particulièrement les gunplas, puisque c'est ce dont on va parler ici.

Première chose, Premium Bandai, malgré ce que pourrait laisser penser ce nom, n'est pas synonyme de qualité supérieure. Les kits P-Bandai sont du même niveau que les gunplas que nous qualifieront de grande distribution. Ni plus, ni moins. Seul point positif, les P-Bandai sont généralement pourvus d'une planche de décals à l'eau, là où en principe sur le gunpla de grande distribution Bandai ne fournit que des planches de stikers (sauf exception comme les MG ver.Ka).

A part cet élément très appréciable, on pourrait presque penser que le P-Bandai est un kit du pauvre tant le packaging est réduit à sa plus simple expression : boite monochrome, sans photo du kit, et notice expurgée de tout bonus, se limitant purement et simplement au plan de montage. Bref, on repassera sur l'aspect Premium.
Le contenu de la boite du MG GM Dominance P-Bandai : à part la planche de décal à l'eau, c'est du gunpla classique !
Le contenu de la boite du MG GM Dominance P-Bandai : à part la planche de décal à l'eau, c'est du gunpla classique !

En réalité P-Bandai est synonyme « d'édition limitée ». En effet, contrairement aux gunplas de grande distribution qui restent inscrits au catalogue de Bandai pendant des années et sont régulièrement réédités (on trouve toujours les premiers gunpla des années 80 par exemple), les P-Bandai font souvent l'objet d'une seule édition. Les productions (ou batch en anglais) sont limitées dans le temps, et fonctionnent par précommande. Lorsque le nombre de précommandes atteint celui du nombre de kits prévus à la production, elles sont cloturées. Si la demande est vraiment forte, Bandai va lancer un ou plusieurs nouveaux batches dans les mois suivants. Une fois la période de production initiale écoulée et les stocks épuisés, les P-Bandai ne sont en principe plus édités, ou du moins assez rarement.

On l'aura compris, cette méthode de production permet à Bandai de ne prendre aucun risque commercial. Elle explique également l'envolée des prix des kits sur le marché de l'occasion et les vendeurs tiers (j'y reviendrai).

L'évolution de la politique éditoriale du P-Bandai

Mais que trouve-t-on exactement en P-Bandai ? Lorsque le label fut lancé il y a déjà quelques années, les gunplas proposés en P-Bandai étaient essentiellement des recolors de gunplas déjà disponibles dans la grande distribution.

Pour les nouveaux dans le hobby, il faut savoir que Bandai a toujours eu l'habitude de recycler ses moules. Jusqu'à il y a une dizaine d'années, Bandai proposait ainsi ses kits dans différentes couleurs (parfois en metal coating) disponibles dans le catalogue général au même titre que le modèle initial. Ce qui avait tendance à agacer les fans qui préféraient voir sortir des gunplas inédits.

Pourtant pour un fabriquant de maquette, il n'y a rien de plus normal que de rentabiliser des moules qui coûtent très cher à produire. Et c'est d'autant plus cohérent dans le cas du gunpla où une grande partie des acheteurs ne peignent pas leurs gunplas. Bref ! Je ne sais pas si c'est lié à cela ou pas, mais vous aurez remarqué que les recolors se font très rares aujourd'hui en grande distribution. Bandai les sort essentiellement en P-Bandai. Parmi les recolors P-Bandai on pourra par exemple citer le MG GM Sniper II White Dingo, qui dispose tout de même d'un équipement modifié.
MG GM Sniper II et le P-Bandai GM Sniper II White Dingo
MG GM Sniper II et le P-Bandai GM Sniper II White Dingo

Puis le P-Bandai s'est ouvert à des gunplas qui cette fois sont des variantes de kits déjà sortis, tels que le MG S-Gundam Bst mode qui était un dérivé du MG S Gundam ou encore le plus récent RE/100 Re-Bawoo, basé sur le RE/100 Bawoo. Alors certes ce sont pour le coup des kits inédits, mais on reste en grosse partie dans le recyclage. Nous dirons donc que la pilule passe encore.

On a également droit à des kits d'équipements optionnels voire de conversion pour des gunplas de la grande distribution : ce fut le cas des sets HWS (Hyper Weapon System) pour les MG Nu et Hi-Nu Gundam ver.Ka, ou encore récemment du set de conversion pour transformer le MG ZZ Gundam ver.ka en version Enhanced Zeta. On sent bien d'ailleurs que les kits de base étaient conçus dés le départ pour accueillir ces sets de conversion. Bon, ça commence à piquer un peu plus mais ça reste de l'optionnel… donc aller, passe encore.
Le kit de convertion pour changer le MG ZZ Gundam ver.Ka en  ZZ Gundam Enhanced
Le kit de convertion pour changer le MG ZZ Gundam ver.Ka en ZZ Gundam Enhanced

Mais voilà qu'en 2017 Bandai franchit le Rubicon en sortant en P-Bandai un kit parfaitement inédit : le MG Hazel Gundam. Ce fut un véritable coup de tonnerre dans la communauté gunpla internationale tant ce kit était attendu depuis des années par les fans d'Advance of Zeta. Une sortie peut-être motivée par la production un an plus tôt d'une version chinoise du Hazel. Quoi qu'il en soit le Hazel fut le premier d'une série de kits inédits. Suivi le MG GM Command Space type, qui toutefois vit la sortie de son homologue terrestre en format grande distribution, ensuitele MG GM Dominance, un MS peu connu tiré du manga Blue Destiny, puis surtout dans la gamme AoZ le MG Hazel Advance et le HGUC Gundam TR-6 Woundwort (qui a connu également une sortie tipiak au 1/100 cette fois en 2017). Pour le coup nous avons affaire à des kits qui auraient du sortir dans le line up classique et non en P-Bandai, de quoi vraiment faire rager les fans !
Les nouveaux kits AoZ restent des exclusivités P-Bandai, ici le MG Hazel Gundam Adv. équipé avec deux MG G Part Hrududu, et le HGUC TR-6 Gundam Woundwort
Les nouveaux kits AoZ restent des exclusivités P-Bandai, ici le MG Hazel Gundam Adv. équipé avec deux MG G Part Hrududu, et le HGUC TR-6 Gundam Woundwort

Puis en 2018, nouvelle initiative avec la sortie de kits inédits à nouveau, créés spécifiquement pour P-Bandai avec comme support la nouvelle en ligne  Gundam Build Divers GBWC, dont le mecha design est supervisée par Naoki. On citera ainsi le MG Gundam Storm Bringer ou encore le MG Qubeley Damned. Pour le coup, s'agissant de MS non « canonique » et souvent dérivés de kits déjà existants, on peut comprendre la volonté de Bandai de les produire en série limitée.
P-Bandai MG Gundam Storm Bringer et MG Qubeley Damned
P-Bandai MG Gundam Storm Bringer et MG Qubeley Damned

P-Bandai, une politique commerciale réellement nouvelle ?

Bref vous l'aurez compris, on commence à voir sortir des choses très intéressantes sous le label P-Bandai, ce qui peut être assez frustrant compte tenu de leur distribution limitée. Pour autant cette manière de faire est-elle nouvelle de la part de Bandai ? Et bien pas vraiment.

Car avant P-Bandai il existait B-Club, la branche « garage kit » de Bandai qui a aujourd'hui disparu. B-Club proposait dans les années 80 et jusque dans les années 2000 des kits en résine issus de la franchise Gundam, souvent jamais sortis en kit plastique, ainsi que des kits de conversion, toujours en résine, destinés à modifier ou améliorer les kits plastiques de Bandai. Ça ne vous rappelle rien ?

Il faut savoir que les garage kits, comme on appelait alors les kits en résines, étaient produits en petite quantité et vendus à des prix exorbitants, surtout sur la fin de vie de B-Club, avec des prix 6 à 8 fois plus élevés qu'un kit plastique. Un kit complet pouvait ainsi facilement flirter dans les 15.000-20.000 JPY. Vous trouvez toujours le P-Bandai cher ?

Ainsi les dernières sorties P-Bandai ne sont pas sans rappeler cette logique de vouloir sortir des kits en tirage limité car s'adressant à un public plus restreint que celui des gunplas habituels.
Un exemple de kit de convertion B-Club : le GM Cannon II était destiné au MG GM Command et coutait prèt de 16.000 JPY, le prix d'un PG !
Un exemple de kit de convertion B-Club : le GM Cannon II était destiné au MG GM Command et coutait prèt de 16.000 JPY, le prix d'un PG !

Le P-Bandai est-il vraiment hors de prix ?

En fait, s'agissant du prix des P-Bandai, tout le problème réside dans la difficulté à accéder au store P-Bandai. Il en existe d'ailleurs plusieurs en Asie : Japon bien sûr, mais aussi Hong Kong, Chine, Taiwan et Singapour. Ceux-ci ne prennent pas de commande directe vers l'étranger. A noter que pour P-Bandai Japon il existe un partenariat avec le proxy Buyee pour l'expédition à l'étranger, mais le catalogue concerné est hyper réduit et n'inclue pas les gunplas, donc sans intérêt… De même il existe un store P-Bandai US mais là aussi son catalogue reste ultra limité.

Du coup les vendeurs tiers ont flairé le bon coup, et une recherche sur la toile permet de trouver facilement des boutiques de gunpla en ligne proposant également du P-Bandai… à prix souvent doublé par rapport au prix normal. Et c'est en ça que le P-Bandai a si mauvaise réputation par chez nous, c'est qu'il apparaît hors de prix.

Pourtant les gunplas P-Bandai sont-ils réellement plus chers que les gunplas de grande distribution ? Si l'on s'en tient au prix catalogue japonais, et bien non ! Les P-Bandai sont vendu sensiblement au même prix que les autres gunplas, parfois un poil plus cher pour justifier la planche de décals à l'eau incluse.

En réalité, toujours en s'en tenant aux prix Japon, la différence de prix s'explique par deux facteurs. Tout d'abord, les principaux sites japonais qui vendent du gunpla en ligne (HLJ, Amiami, PlazaJapan, Hobbysearch...) proposent des prix hors taxe dans le cas de l'export et appliquent souvent un rabais de 15 à 25 % par rapport au prix catalogue. Alors que le shop P-Bandai vend quant à lui au prix catalogue et applique automatiquement la TVA (8% au Japon) puisque les produits sont destinés exclusivement au marché japonais. On a donc déjà une différence significative à l'intérieur même du Japon, mais non pas parce que le prix du P-Bandai est gonflé mais parce que celui de la grande distribution est tiré à la baisse par les boutiques qui sont en concurrence entre elles.

Ajoutez à cela que pour nous autres européens il faut passer par des vendeurs tiers qui gonflent les prix a priori artificiellement, si bien que l'on a l'impression que le P-Bandai c'est pour les riches. Pourquoi de tels prix d'ailleurs de la part des vendeurs tiers ? Sans doute parce qu'ils n'ont pas accès à des tarifs de gros intéressants (vente exclusive Bandai shop oblige) et qu'il faut bien qu'il fasse leur marge. Et sans doute profitent-il de la rareté du produit aussi, ne soyons pas naïfs.

Alors comment se procurer du P-Bandai à prix « raisonnable » ?

Pour ma part j'achète régulièrement du P-Bandai et vous vous douterez bien que j'ai cherché à payer le prix juste. Parmi les vendeurs tiers, un seul, à ma connaissance, propose des prix qui restent correctes, il s'agit de Samuel Decal, un vendeur basé à Hong Kong bien connu dans le milieu (je ne parle pas des triades). C'est un vendeur sérieux, mais qui travaille seul, ce qui implique des fois quelques aléas dans le suivi des commandes. Il propose la plupart des P-Bandai en précommande, je suppose qu'il les achète directement auprès de P-Bandai HK, mais sa marge reste raisonnable.

Ceci-dit, l'option que j'ai personnellement choisie est d'acheter sur P-Bandai Japon en passant par un proxy, c'est à dire un intermédiaire basé au Japon qui achète le produit pour vous et vous le réexpédie. Mon choix s'est porté sur Zenmarket, un proxy sérieux que j'utilise régulièrement depuis plus d'un an pour acheter sur divers sites japonais qui ne font pas d'expédition à l’international. Les frais sont très raisonnables par rapport aux autres proxy existants : 300 JPY par objet acheté + 3,5 % de la transaction paypal au moment du paiement. Rien d'autre, avec possibilité de consolider gratuitement plusieurs achats dans un seul colis. A cela il faut bien sûr ajouter le prix du transport intra japon (648 JPY pour le P-Bandai shop) et bien sûr l'expédition vers la France au prix postal normal par Airmail suivi, EMS, FedEx, UPS ou DHL. Le site étant disponible en français, je ne vous ferai pas de tuto, mais je vous le conseille vivement. Je précise juste qu'il faut payer à la commande.

A titre d’exemple, tout compris, le MG Hazel Adv, vendu 5940 JPY sur le site P-Bandai, m'est revenu à environ 75€ frais de port compris, contre une 100ène d'€ chez les vendeurs tiers. Comparons ça à un kit équivalent du catalogue général, le ZZ Gundam : environ 60€ tout compris sur HLJ et 80€-90€ en France. Vous voyez que ça reste correct !

Conclusion : le P-Bandai même pas peur !

Quid de la France ? Pour l'instant rien concernant un shop français P-Bandai officiel, qui de toute façon serait sans doute très réduit par rapport au shop japonais . Mais ce qui est étonnant c'est que dans le catalogue fournisseur français, on retrouve parfois quelques kits P-Bandai. C'est rare, faudra avoir du bol de tomber dessus, mais ça existe, et à prix « normal » (sauf si la boutique décide de se faire du beurre dessus XD). Il faudra donc continuer de passer par des chemins de traverse pour s'en procurer.

Pour ma part, après avoir pas mal ragé comme beaucoup, contre le P-Bandai, je me suis fait une raison. Surtout que les dernières sorties sont vraiment alléchantes, même si, je le répète, les kits ne sont pas techniquement meilleurs que ceux de la grande distribution.

Alors certes je ne cautionne pas la pratique et je préférerai voir ces kits sortir dans le catalogue général. Mais le fait est là, et je pense que les critiques essuyées par Bandai concernant le recyclage de grappes a incité cette politique. Quoi qu'il en soit, maintenant que je sais comment me procurer les kits P-Bandai qui me font de l'oeil à prix correct (même si ça reste un peu plus cher malgré tout), je ne me prive pas. Il était hors de question de passer à côté des kits AoZ !!

J'espère que ce long article vous aura été utile ! ^^



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Novembre 2017 - 19:44 Retour sur le GBWC France 2017 - mon analyse

 


Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Rss




Facebook

Derniers tweets
zenkuro/hobbyforever : @Hobby_Ninja Va plutôt plier ton linge !
Lundi 15 Octobre - 16:10