Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginère

WIP - HG YMS-08B Dom Test Type - Détailler un Gunpla, 2e partie


Rédigé par Zenkuro le Samedi 21 Septembre 2019 à 12:52 | Lu 336 fois | 0 commentaire(s)



Petit teaser !
Petit teaser !
Et on se retrouve déjà pour la suite du détaillage du HG Dom Test Type de Bandai ! Dans l'épisode précédent je vous ai posé les principes du détaillage et présenté le travail effectué sur la jupe. Aujourd'hui on va voir les jambes ainsi que la tête. C'est parti !

La face intérieure avant de la jambe

Les fameuses « pattes d'éléphant » du Dom présentent un superbe espace vide. Même si le pied va naturellement remplir cetespace, celui-ci reste visible dans certaines positions et dans un soucis de réalisme, c’est toujours intéressant de les détailler. J'ai commencé par la pièce frontale en installant une grille d'aération récupérée sur le chassis d'un char 1/72. La largeur était idéale, il n'y avait qu'à bien nettoyer la pièce et la couper en deux pour la placer sous l'avant de la juge. Ce genre de pièce est souvent assez épaisse, donc je l'ai affinée avec une grosse lime.
Grille d'aération piquée d'un char 1/72
Grille d'aération piquée d'un char 1/72

Les parties latérales de la pièce sont en escalier, ce qui donne un chouette rendu, mais la partie la plus basse est suffisamment large pour y installer de nouveaux détails. Encore de la récupération dans la boite à rabiot avec une pièce qui, une fois découpée pour en récupérer les parties intéressantes, m'a permis d'avoir 4 éléments de détail pour habiller les deux jambes. J'en ai profité pour passer un coup de lime ronde pour creuser un quart de cercle et y placer en vis-à-vis une rondelle de profilé en styrène de 1mm de diamètre.
Ajout de petits détails
Ajout de petits détails

Je me suis occupé ensuite de la face avant de l'intérieur de la jambe. Deux tiges en profilé de 1mm permettront de figurer une armature. Et je me suis bricolé deux Option Parts (OP) dans une chute de grappe de 3mm de diamètre. L'astuce est simple, j'ai découpé deux rondelles de 1mm d'épaisseur dans la grappe, puis avec l'angle d'une lime, j'ai creusé une ligne en son centre, à la façon d'une vis.
Des option parts custom !
Des option parts custom !

L'intérieur de la jambe

Je continue avec le fameux espace vide sous la jambe. Là on a vraiment de quoi s'amuser. L'idée était de placer des aérations entourées de tuyauterie, façon grosse zone mécanique. Sur les côtés, j'ai placé deux pièces, qui viennent clairement d'un gunpla mais je ne sais plus lequel. Elles sont intéressantes car elles ont une taille idéale pour en faire partir des tuyaux. J'ai donc commencé par retirer la boule superflue et évider l'intérieur pour pouvoir y faire passer les tuyaux. Ceux-ci feront le tour de l'intérieur de la jambe.

Sur le font, j'ai placé deux aérations issues du set d'option parts OP-352 U Vernier Flat 4 de Wave, complétées par des détails en carte plastique (CP) de 0,5mm d'épaisseur et de profilé de 1mm de diamètre. Les deux petits boîtiers sont des carrés de CP de 4x4mm. J’ai arrondi les angles à la lime, creusé une ligne avec un chisel de 2mm et enfin creusé deux trous avec une pointe.
Détaillage de l'intérieur de la jambe avec divers éléments
Détaillage de l'intérieur de la jambe avec divers éléments

Pour les tuyaux, j'ai utilisé de la tige de laiton de 2mm de diamètre. Ça comment à être costaud, il faut avoir un peu de matériel pour la travailler. Avec une pince place j’ai marqué l'angle central de la pièce, puis avec un petit outil de cintrage, j'ai progressivement courbé ma tige pour lui faire prendre la forme de la jambe. Enfin, à l'aide d'une pince à métaux, je l'ai coupé aux bonnes dimensions, de manière à ce qu'elle s'insère dans les pièces installée précédemment tout en suivant la courbure de l’intérieur de la jambe.
Création de tuyaux avec de la tige de laiton
Création de tuyaux avec de la tige de laiton

Je l'ai doublé d'une seconde tige de laiton de 2mm pour figurer deux tuyaux. Une fois les ajustements vérifié dans la jambe, je les ai collés ensemble à la cyanoacrylate, alias superglue Puis au milieu j'ai figuré un raccord avec une option part Kotobukiya P-112 de 4,5mm coupée en deux. L'ensemble ainsi formé s'insère parfaitement dans la jambe et reste amovible, ce qui me simplifiera la vie pour l'étape peinture.

J'ai rajouté deux autres tuyaux plus fin, en tige de laiton de diamètre 1mm. Cette fois c’est assez souple pour être travaillé directement avec une pince plate pour la mise en forme. L'intérieur de la jambe étant assez complexe, il faut tâtonner pour trouver la bonne forme qui suivra ses lignes, mais on y arrive. Une fois parfaitement adaptée, la tige de laiton est collée à la superglue. Le détaillage intérieur est terminé !
Une pièce à présent joliment habillée !
Une pièce à présent joliment habillée !

L'extérieur de la jambe, façon compteur de rivet !

Pour l'extérieur j'ai d'abord installé deux options parts là où deux simples cercles étaient moulés en creux dans la pièce d'origine. Il s'agit d'une OP venant du set OP-342 O-Bolt 2 de Wave. Elles sont assez épaisses, donc j'ai d'abord foré un trou de 3mm de diamètre dans la jambe avant d'y coller l'option part, en la laissant volontairement légèrement dépasser.
Installation d'OP sur la jambe
Installation d'OP sur la jambe

J'ai ensuite creusé des rivets. Voici une technique simple. Je marque d'abord les emplacements avec un feutre indélébile qui tient sur le plastique, pour m'assurer du rendu avant perçage. Ensuite je marque chaque emplacement avec une pointe, cela permet d'éviter de riper avec le foret. Puis je creuse les trous au foret, ici avec une mèche de 0,8mm. Enfin je viens poncer la surface pour gommer les petites imperfections. Des éponges abrasives fines et extra fines sont idéales pour ce genre de travail sur surface courbe. En cas de loupé, pas de panique, il suffit de reboucher le trou avec une goutte de superglue que l'on viendra poncer une fois sèche. On peut ensuite creuser un nouveau trou. Voilà pour la jambe !
Perçage de rivets
Perçage de rivets

Un peu de détaillage pour le bassin aussi !

Ce n'est pas la partie la plus visible, mais j'avais envie de détailler le bassin. Deux petites plaques de CP de 0,5mm d'épaisseur permettent d'habiller facilement l'avant qui était un peu plat. Sur les côtés j'ai creusé des rivets suivant la méthode précédente, toujours de 0,8mm. Enfin, pour la partie inférieure, j'ai fait un petit détaillage à partir de petits éléments en CP de 0,5mm découpés en différentes tailles.
Détaillage du bassin façon Star Wars
Détaillage du bassin façon Star Wars

On lui refait le portrait !

J'avais également envie de retravailler la tête. J'ai commencé par sculpter une avancée sur la partie haute, façon visière, à partir d'éléments découpés dans de la carte plastique de 1mm d'épaisseur. Au départ c'est assez brute, mais une fois la CP sèche après collage, on peut commencer le travail d'affinage à la lime pour un rendu final parfaitement dans la continuité de la pièce d'origine. J'ai également ajouté 4 OP Kotobukiya de la planche P-108 et une antenne qui était en rab dans un kit de Lancia Stratos 1/24.
Travail de la tête
Travail de la tête

Conclusion

Voilà pour cette semaine ! Dans la suite, je m'attaquerai aux pieds, au buste et aux bras. See you !




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Mai 2018 - 16:16 Petit Zgock s'en va dormir -Etape 1-