Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

RGM-79D GM Cold District MBT Ver.


Rédigé par Zenkuro le Mercredi 19 Mai 2010 à 18:32 | Lu 5836 fois | 1 commentaire(s)



Pourquoi RGM-79D GM Cold District MBT Ver. ? MBT pour Main Battle Tank. Avec ce projet, j’ai voulu donner ma propre interprétation du GM cold district, le GM destiné aux opérations en zone froide tel qu’on peut le voir dans la scène d’ouverture de Gundam 0080, en le traitant à la façon d’un char. Le concept repose sur une double volonté : proposer un GM lourdement armé et détaillé dans un esprit blindé, et lui appliquer le traitement visuel typique du camouflage hivernal des chars de la 2nd guerre mondiale.
RGM-79D GM Cold District MBT Ver.
RGM-79D GM Cold District MBT Ver.

Le détaillage à l'aide d'un JS-3 1/72

La première étape a donc consisté à définir les améliorations physiques du modèle. Le kit de base est un HGUC GM Cold District 1/144 qui d’origine est plutôt pauvre en détail mais propose de belles proportions. Contrairement à un Zaku qui de par ses formes rondes et lourdes a plus facilement tendance à ressembler à un char sur pattes, ce GM étant un MS à l’aspect plutôt élancé. J’ai donc choisi de ne pas modifier les proportions du kits mais de concentrer mes efforts sur l'aspect visuel. L’esprit blindé se retrouvera dans les détails et un armement lourd, tout en conservant une silhouette typique d’un GM moderne.
Le HGUC RGM-79D GM Cold District, un kit très basique
Le HGUC RGM-79D GM Cold District, un kit très basique

Pour les éléments de détaillages, outres les classiques options parts , ainsi que des éléments récupérés d’autres kits de SF, l’essentiel des nouvelles pièces proviennent d’une maquette de char russe JS-3 de marque Trumpeter à l’échelle 1/72, dont la taille des éléments s’accordent à la perfection avec un kit Gundam au 1/144.
Le JS-3 1/72 de Trumpeter utilisé pour le détaillage du GM
Le JS-3 1/72 de Trumpeter utilisé pour le détaillage du GM

Ainsi, provenant du JS-3 on retrouve divers petits éléments tels que les crochets sur le buste, une plaque supplémentaire au dessus du cockpit qui d'origine se situe sur le canon du JS-3, les barrières au niveau des épaules, les amortisseurs des chenilles détournés en éléments reliant le backpack au dos, ce dernier ayant lui-même été détaillé avec divers petits éléments. J’ai ajouté sur les jupes latérales des éléments de chenilles, ayant dans l'idée que ce GM escorte les bataillons de char Type 61 et pouvait donc avoir quelques pièces de remplacement sur lui. J’ai également rajouté des crampons sur les côtés des pieds qui sont simplement les dents des roues motrices du JS-3 découpées au cutter.
Le détaillage du buste réalisé essentiellement avec des pièces du JS-3
Le détaillage du buste réalisé essentiellement avec des pièces du JS-3

L’arme a également été modifiée avec l’allongement du canon en y ajoutant celui du char, et en joignant un cylindre détourné en chargeur à munitions, que l’on retrouve également en réserve sur les épaules. Une petite pièce est venue finir le détaillage au dessus de la gâchette, tandis que la crosse était modifiée pour ne plus bloquer au niveau de l'avant-bras (voir test du kit).
Le machine gun est modifié en canon à longue portée
Le machine gun est modifié en canon à longue portée

Sur le bouclier on retrouve un câble et divers crochets dont certains maintenant un nouvel élément de chenille, et sur la face interne des essieurs détournés en pistons ainsi qu’une grille directement découpée sur le chassis du char.

Options parts et boite à rabiot en complément

Ce détaillage a été complété avec diverses option parts des marques Kotobukiya et Wave telles que les classiques éléments type vis que l'on retrouve à plusieurs endroits du kit (genoux, face interne du bouclier...), les grilles d'aération à l'arrière des jambes, sous les pieds et sous le pelvis, des petits éléments types trusters posés sur la jupe et les jambes, les boulons sur la jupes arrière, etc...

La boite à rabiot, que se doit d’avoir tout bon maquettiste, a fourni les derniers éléments de détaillage. Ainsi les amateurs de Patlabor auront sans doute reconnu les antennes de l'Ingram sur le backpack. Les éléments de la jupe arrière sont les portes missiles du Sword Fish 1/72 de Bandai, issu de la célèbre série Cowboy Bebop, et montés sur un support en CP. Les aérations des jupes avant proviennent du Musai 1/1700 de Bandai, enfin les missiles ajoutés au bouclier sont ceux d'un F-16 1/72 Hasegawa.

Les éléments métalliques que l’on retrouve sur les épaules et les genoux sont de simples agrafes dont l’installation est très simple : on perce à l’emplacement des pates que l’on coupe à la taille désirée et que l'on colle à la superglue.

Enfin j’ai réalisé un effet de grosse soudure sur les arrêtes du bouclier afin de lui donner un aspect de blindage rapidement rafistolé à partir de pièces de boucliers classiques, réalisé directement par d’autres MS. Ceci explique la taille importante de la soudure si on la rapporte à la taille d’un homme à l’échelle. La réalisation de l’effet est simple : on applique un peu de colle liquide sur les arrête que l’on laisse agir pour ramollir le plastique, puis l’on marque l’effet à l’aide d’une lame.
Gros plan sur le bouclier et l'effet de soudure
Gros plan sur le bouclier et l'effet de soudure

Camouflage hivernal et mise en lumière

Bref vous l’aurez compris, lorsqu’il s’agit de détailler un kit, les sources d’inspiration sont très nombreuses ! Une fois les modifications physique faites, je me suis donc attelée à la mise en peinture.
Le GM Cold District de Kondo
Le GM Cold District de Kondo

Pour cela j’ai opté pour la réalisation d’un camouflage hivernal tel qu’on pouvait le voir sur les chars allemands de la 2nd guerre mondiale, tout en respectant un schéma de couleur d’une illustration du GM Cold District réalisée par Kazuhisa Kondo. Le concept d’un tel camouflage est simple : le véhicule est recouvert d’une couche de peinture blanche rapidement appliquée afin de la camoufler dans la neige.
Voilà un GM bien salé !
Voilà un GM bien salé !

Ce type de peinture était fragile et s’écaillait très facilement, laissant réapparaître la peinture d’origine du char, bien souvent un gris panzer classique. J’ai donc cherché à reproduire cet effet : un GM blanc s’écaillant, laissant apparaître une peinture de base grise.

L’effet est très simple à réaliser grâce à la technique dite au sel, bien connu des amateurs de militaria. Il s’agit d’appliquer du sel avec de l'eau (qui va servir à faire adhérer le sel sur les zones désirées) sur une couleur de base. Le sel va agir comme un masque aux contours irréguliers. Il suffit alors de passer la seconde couleur avec les effets de shadding habituels, puis de retirer le sel à l'aide d'un cure-dent ou d'une lame si besoin pour créer un effet d'écailleent très réaliste.

Pour le GM je suis donc resté dans l'idée des chars allemands, avec une couleur de base gris foncé, et le passage d'une couche de blanc aprés application du sel. Les dégradés ont été travaillés dans un second temps en post shadding .

En effet, pour les effets de dégradé, plutôt que le classique ombrage par panneau façon Max Watanabe que je trouve trop « systématique », j'ai préféré travailler avec une lumière zénithale, c'est à dire comme si la lumière venait du dessus, en éclairant les zones supérieures des pièces et en jouant sur les volumes.

Pour cela j’ai travaillé les ombrages en appliquant successivement deux tons de gris par dessus le blanc, d’abord avec un gris clair pour délimiter les ombrages puis avec un gris un peu plus foncé pour marquer les zones les plus sombres et rendre le dégradé plus subtil.

Pour le bouclier par contre, j’ai utilisé comme base les couleurs standards d’un bouclier de GM, à savoir le gris clair pour les contours et surtout le rouge pour le panneau central, toujours dans l’idée d’un bouclier rafistolé et qui plus est dont la couleur apparente sous les éraflures est tout de suite reconnaissable pour les fans.

J’ai complété avec quelques touches de couleur jaune et bleu dans des tons pâles, tel qu’on peut le voir sur l’illustration de Kondo, et rajouté deux bandes bleues sur l’épaule gauche et le mollet droit pour un aspect plus fonctionnel. Le détaillage des petits éléments a enfin été classiquement réalisé au pinceau.

Durant toute la phase de peinture, la verrière de la tête a été protégée au maskol et au final son rendu transparent et brillant a été renforcé par l’application de Klir au pinceau.

Le fignolage final

Après application d’un vernis brillant, je suis passé à la pose des décals. j'ai opté pour du sobre (le camouflage hivernal recouvrant les marquages de servitude) avec uniquement le numéro 39 qu'on retrouve à plusieurs endroits, l'insigne de la fédération et deux scorpions en guise d'écusson récupéré sur une planche de décals d'un char type 90 japonais. Les décals ont été grattés pour correspondre aux effets d’écaillement réalisés auparavant.

Après protection des décals par une nouvelle couche de vernis, l’ai passé un léger jus de peinture à l’huile dilué à la térébenthine. Puis j’ai réalisé un léger drybrush en gris très clair sur les arrêtes pour rajouter un petit effet de lumière. J'ai travaillé l’usure des pièces métallisées également en drybrush.

Enfin avec les Tamiya Weathering Master set j’ai appliqué un petit effet de terre sur les pieds avec l’outil éponge et fait quelques coulures de rouille au pinceau en quelques endroits. Pour terminer, un nouveau coup de vernis est venu protéger tout ça.

Et voilà ! J’espère que ce kit vous plaira et qu’il vous inspirera pour vos prochaines réalisations :D




1.Posté par valentin le 24/01/2011 20:59
punaise c'est magnifique BRAVO

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Novembre 2017 - 10:22 Finished Work : Gundam Barbatos 1/100

Dimanche 18 Juin 2017 - 09:28 Space Wolf SW-190 1/72 Hasegawa