Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Réalisation d'une maquette Gundam de A à Z : HGUC Gundam MkII TTT ver. - 5ème partie : effets, décals et vieillissement


Rédigé par Zenkuro le Mardi 25 Décembre 2007 à 12:14 | Lu 14354 fois | 0 commentaire(s)


Et voici la 5ème et dernière partie de ce dossier consacré à la réalisation d'une maquette Gundam de A à Z, le HGUC RX-178 Gundam Mk-II, aux couleurs de la Titan Test Team d'Advance of Zeta.


Dans le précédent chapitre, la mise en peinture du modèle était terminée. Il est grand temps à présent d'attaquer l'ultime étape afin de lui apporter la touche de réalisme qui fera toute la différence. Pour ce Mk-II qui se voudrait un prototype jamais entré en combat, pas de battle damage, mais une bonne couche d'encrassement. Les techniques présentées ici peuvent facilement s'adapter à tout type de weathering (vieillissement).

Liens
- [le matériel]article:98 
- 1ère partie du tutoriel : [la préparation des pièces]article:113
- 2ème partie du tutoriel : [les modifications de montage]article:114 
- 3ème partie du tutoriel : [le rebouchage des jointures et espaces au putty et milliput]article:118
- 4ème partie du tutoriel : [l'apprêtage et la peinture]article:153

Sommaire
I. Effet Métallisé
II. Pose des marquages
III. Encrassement au jus à l'huile
IV. Coulures et dépots à l'huile
V. Mise en valeur des reliefs au drybrush
VI. Vernissage final

I. Effet métallisé


Beam Rifle
Beam Rifle
Pour ce modèle, j'ai appliqué un effet métallisé aux armes. Celui-ci peut biensûr être réalisé sur n'importe quelle pièce, notamment les parties mécaniques et la frame (squelette).
Il existe plusieurs techniques pour donner un effet métallisé : utilisation de peinture métalisée (gun metal par exemple), brossage à sec (voir plus loin)…

Hyper Bazooka
Hyper Bazooka
Pour ce Mk-II, j'ai utilisé la technique du brossage avec les Tamiya Weathering Master Sets, expliquée dans [cet article]article:34 . Une technique simple et efficace :
- application à l'aéro d'un gris foncé
- premier brossage au Gun Metal avec l'outil éponge,
- puis brossage au Silver,
- application de Suie à la sortie du canon,
- vernissage brillant pour fixer et protéger les pigments,
- application d'un jus pour marquer les panel lines.

II. Pose des marquages


Décals à l'eau custom
Décals à l'eau custom
Les marquages permettent d'apporter un plus indéniable à la maquette en lui conférant un niveau de détail et de réalisme accru. Pour ce modèle, j'ai utilisé trois petites planches de décalcomanies à l'eau custom Advance of Zeta acheté sur ebay, placés entre deux couches de vernis brillant H30 Clear.

Décals posés avant la réalisation du vieillissement
Décals posés avant la réalisation du vieillissement
La pose des décals s'effectue après la peinture mais avant l'application des effets, afin de parfaitement les incorporer au traitement que vous allez opérer. Pour la technique de pose, je vous renvoie à [l'article dédié aux décals à l'eau]article:159 .

III. Encrassement au jus à l’huile


Pas de rendu immaculé « sorti d'usine »  ni même d'effet post combat ici, mon idée est plutôt celle d'un prototype encore en phase de test, mais des tests en milieu spatial qui repoussent les limites de la machine ! J'ai donc choisi d'opérer un gros encrassement à base de peinture noire pour simuler poussière, suie et coulures d'huile.


Application du jus avec un gros pinceau
Application du jus avec un gros pinceau
La première étape a donc été un encrassement généralisé du modèle afin de rompre l'uniformité des couleurs et lui donner un aspect sale. Pour cela j'ai utilisé un jus de peinture à l'huile noire très dilué (plus encore que celui utilisé pour les panel lines, soit 1 volume de peinture pour environ 15-20de white spirit) que j'ai allègrement appliqué sur la maquette à l'aide d'un gros pinceau.

Bien badigeonner la pièce
Bien badigeonner la pièce
Il ne faut pas hésiter à bien badigeonner sur toute la pièce, comme sur la photo.

Essuyez avec un coton-tige imbibé de diluant
Essuyez avec un coton-tige imbibé de diluant
Ensuite, avec un coton-tige ou du papier absorbant légèrement imbibé de diluant, essuyez le jus pour réaliser un effet de fondu.

Et voilà la travail !
Et voilà la travail !
N'hésitez pas à faire plusieurs passages si nécessaire.













Pour lire la suite de l'article, cliquez sur "Suivant"................................................





Nouveau commentaire :