Hobby Forever, le WebZine des Hobbyistes - Maquettes, figurines et toys des univers manga, SF et jeux vidéo



Tiger (P) Expert set 1/35 - Girls und Panzer




Tiger (P) Expert set 1/35 - Girls und Panzer
Pour mon dernier kit en date j'ai délaissé quelque peu les robots pour faire un autre genre que j'affectionne beaucoup, le blindé. C'est en effet à l'occasion de soldes sur HLJ cet été que j'ai mis la main sur le Tiger (P) Expert set de PLATZ, dans sa version de la série Girls und Panzer. C'était l'occasion de me faire la main sur un blindé pas cher avant d'attaquer mes kits de Valkyrie Chronicle : l'Edelweiss et le Shamrock au 1/35, ou encore Gundam comme l'EX Model Hildrolf 1/144 ou l'UC Hard Graph Type 61 'Semovente' 1/35. En effet, je n'avais avant ça à mon actif que deux petits chars au 1/72. Bref ! 

Présentation du kit

Ce kit est vendu au prix constructeur de 7100JPY, et on le trouve en général autour de 5600JPY, ce qui demeure cher pour ce type de kit, le surcout étant du en partie à la figurine en résine. Toutefois grâce aux soldes je ne l'ai payé que 2130 JPY et là ça vallait plus le coût ^^

Il se trouve que ce Tiger (P) de PLATZ est en fait un reboîtage mixant des grappes de Tiger (P) et d'Elefant de Dragon, marque chinoise connue pour ses kits de blindés de qualité. Je précise simplement que l'Expert set est une version du Tiger (P) Girls und Panzer sorti plus tôt par PLATZ et qui vient avec quelques détails différents et une petite figurine, enfin un buste, en résine à l'échelle. Celle-ci est très petite mais vraiment fine et kawaï ! Les chenilles sont en vinyle, ce n'est pas le top techniquement mais au moins c'est rapide à monter. Et en bonus il reste un paquet de pièces inutilisées pour la boite à rabiot !
Boxart du Tiger (P)
Boxart du Tiger (P)

Concernant la qualité du kit, extérieurement il est assez bien détaillé et fait plutôt belle figure. Par contre il est complètement creux à l'intérieur, ce qui est plutôt un mauvais point au niveau des grilles d'aération et d'échappement qui donnent… sur du vide. Ayant monté et collé le kit en suivant la notice, je me suis aperçu de cela un peu tard. Du coup j'ai passé un coup de noir par le trou de la tourelle et ceux des grilles avant de les coller, et mis du masking tape à l'intérieur pour protéger le noir pendant la peinture du char.

Concrètement, j'ai tout collé pour une peinture en bloc. Seules la tourelle, la mitrailleuse et les roues n'ont pas été collées pour pouvoir être peintes séparément. Ainsi ce fut rapide à peindre ! S'agissant de grosses pièces, j'ai sous-couché à la bombe Mr Sufacer 1200 avant d'attaquer la peinture.

Pour celle-ci, j'ai choisi de rester sur un gris foncé comme dans l'anime, avec des éraillures dans des tons rouge clair façon sous-couche anti-rouille des chars allemands de la WWII. Éraillures que j'ai réalisé avec la technique de la laque comme je l'expliquerai plus loin. 
Le Tiger (P) monté et collé
Le Tiger (P) monté et collé

La peinture Prism

Pour la peinture, je suis tombé sur des peintures acryliques Prism de la marque Palmer. Ces peintures, apparemment pas évidentes à trouver en France, étaient soldées par la boutique Textiloisir prés de chez moi, pour à peine 1,18€ le pot de 59ml. Du coup j'ai fait une razia et pris un pot de chaque couleur dispo en magasin, soit plus d'une quarantaine ^^ ça vallait le coup surtout qu'il y a des teintes sympas dans cette gamme !

Plus précisément pour ce Tiger (P), j'ai choisi de travailler avec les gris Charcoal (charbon) et Slate Grey (gris ardoise), ainsi que le Cinnamon (cannelle). Bien que ces couleurs ne correspondent pas au German Grey et à la sous-couche allemande typique, leurs teintes me plaisaient bien et c'était surtout l'occasion de tester la dilution de ces peintures sans m'embêter avec des mélanges.

Les tests de la Prism à l'aéro se sont plutôt bien passés, avec une dilution à l'alcool à bruler. La peinture est assez épaisse, il m'a fallut pousser la dilution jusqu'à 5 d'alcool pour 1 de peinture. J'ai également testé le diluant Tamiya X20A , mais cela n'a pas fonctionné, la peinture s’épaissit et devient visqueuse. En tout cas à l'alcool pas de soucis dans l'aéro, et le nettoyage est facile. Le rendu est mat, un poil granuleux comme la Tamiya, et le pouvoir couvrant correct. Bref, ça passe bien !
Les acryliques Prism, de Palmer
Les acryliques Prism, de Palmer

Les éraillure : technique à la laque

Pour réaliser les éraillures, j'ai suivi la technique de la laque déjà expliquée sur Hobby Forever. J'ai donc commencé par peindre tout le char en Cinnamon pour la couche inférieure. J'ai protégé cette couche avec un petit coup de vernis Klir, et une fois sec j'ai passé deux couches de laque à cheveux premier prix.
Couche inférieure en Cinnamon
Couche inférieure en Cinnamon

J'ai ensuite peint le char avec une base en Charcoal puis réalisé des éclaircissements en Stale Grey pour moduler les couleurs et donner du relief. 
Aprés application de la laque : couleur de base en Charcoal et éclaircissements en Slate Grey
Aprés application de la laque : couleur de base en Charcoal et éclaircissements en Slate Grey

Lorsque la peinture est sèche, on peut attaquer le travail d'éraillures. Pour cela il faut mouiller la zone à travailler. L'eau va s'infiltrer à travers la peinture acrylique et venir dissoudre la couche de laque. Il suffit alors de gratter avec un pinceau à poil dur, un cure-dent ou une aiguille pour créer des éraillures réalistes.
Le travail d'éraillures... trop chargé ^^'
Le travail d'éraillures... trop chargé ^^'

L'opération s'avère assez facile au final, le plus dur est en réalité de ne pas en faire trop en créant des éraillures trop grosses ou placées à des endroits peu logiques. C'est hélas ce qui m'est arrivé, pris dans mon élan ^^' Je ne saurai trop vous recommander de vous documenter sur des modèles réels avant d'attaquer ce travail, ce que j'ai eu la flemme de faire ici, je dois le reconnaître.

Du coup pour corriger le tir j'ai repassé un coup d'aéro pour estomper les éraillures et obtenir un rendu plus maîtrisé. Hop ça va mieux ! Après quoi j'ai vernis le kit au Klir avant d'attaquer la patine.
Estompage des éraillures avec un coup d'aéro
Estompage des éraillures avec un coup d'aéro

La patine : wash et pigments

Alors je suis désolé, je n'ai pas pris de photos étape par étape de la patine car je l'ai réalisée assez vite, avec différents produits AK notamment.

Ces produits sont vraiment conçus pour faciliter la vie du maquettiste et s'avèrent vraiment efficaces. En effet, ils sont idéalement dilués pour réaliser les effets pour lesquels ils sont destinés, Perso je vous les conseille car vous verrez qu'avec un peu de pratique on arrive rapidement à de très bons résultats !

L'important sur le Tiger (P) a été de varié les teintes et effets (washs, pigments...) pour enrichir la texture du kit et lui donner un aspect réaliste, mais pas trop dégueulasse quand même. Il faut dire que dans la série Girls und Panzer les chars en cell shading sont plutôt propres ! Je vais essayé de vous détailler ça.
Les différentes peintures et les pigments utilisés pour la patine
Les différentes peintures et les pigments utilisés pour la patine

J'ai commencé par appliquer un wash d'enamel Humbrol noir très dilué à l'essence F sur tout le kit pour marquer les détails. Contrairement à des panels lines classiques, je n'ai pas nettoyé le jus, cela afin de garder un aspect crado. L'utilisation de peintures de base mattes permet en effet une accroche uniforme du jus sur le kit.

J'ai ensuite utilisé des produits AK Interactive pour différents effets. D'abord du Winter Streaking Grime (encrassement hivers) pour créer des effets de modulation et de coulure. Il s'agit d'une peinture enamel spécialement diluée pour cet effet. Il suffit de bien secouer le pot, puis avec un pinceau fin de tirer la peinture pour créer des lignes verticale. On laisse sécher quelques minutes puis on repasse par dessus avec un pinceau brosse à peine imbibé d'essence F pour fondre les lignes.

Avec le Damp Earth (terre humide), qui est en fait un wash enamel couleur terre avec un rendu satiné pour simulé une boue fraiche, j'ai créé des taches de boues en différents endroit et notamment sur l'avant et l'arrière du chassis. Là aussi les taches peuvent être fondues au besoin avec de l'essence F. Pour créer de fins effets d'éclaboussures, rien de plus facile, soufflez sur votre pinceau !

Le Dark Mud (boue sombre) est quant à lui un wash plus clair et au rendu mat, donc un effet terreux plutôt séché. Cela a permis de varier les textures, notamment sur les roues.

J'ai également utilisé des pigments. Ceux-ci permettent d'obtenir des effets d'empoussièrement très convaincant. Pour ce char j'ai utilisé du Dark Earth (terre sombre), pour moduler les couleurs terres déjà appliquées avec mes washs, et du North Africa Dust (poussière nord africaine). Pour un effet d'enpoussiérage ou d'encrassement, il suffit de diluer les pigments dans de l'essence F pour créer un jus. En séchant, ce jus retrouve l'effet poussière du pigment, ce qui donne le chouette effet sur les détails que vous pouvez voir sur mon Tiger (P). Si l'effet est trop marqué, il suffit de l'estomper avec de l'essence F.

Concernant les chenilles, après les avoir peintes en Charcoal, j'ai appliqué un drybrush métallisé avant d'appliquer les washes de terre et de les monter sur le char.

Enfin j'ai passé un peu de noir pour simuler la suie sur les grilles et échappements, ainsi que l'extrémité du canon.
Travail de patine avec les produits AK
Travail de patine avec les produits AK

Vu les différents traitements subits par le kit, je n'ai posé les quelques décals qu'après coup pour ne pas risquer de les abimer. J'ai auparavant appliqué du klir au pinceau à l'endroit de la pose pour avoir un support brillant afin d'éviter les effets de silvering. Une fois les décals posés et secs, je les ai patinés pour les intégrer au weathering réalisé.
Décals posés !
Décals posés !

Petite astuce pour peindre les outils, je ne les ai collé que par la barre centrale, il suffit ensuite de passer une feuille de papier dessous pour les peindre sans risquer de déborder sur la carrosserie. Hop !
Astuce pour peindre les manches des outils : glisser une feuille dessous !
Astuce pour peindre les manches des outils : glisser une feuille dessous !

Pour faire ressortir les détail, j'ai conclu avec un léger drybrush des arrêtes et reliefs avec de l'enamel Humbrol 96 RAF Blue.

On termine par une ou deux couches de vernis mat en bombe (marque Nuance pour moi) et le char est terminé !

Drybrush pour faire ressortir arrêtes et détails
Drybrush pour faire ressortir arrêtes et détails

La figurine de Satoko Nakajima

La figurine, ou plutôt le buste, qui accompagne le Type (P) donne un effet bizarre sur le kit : le corps très fin donne l'impression qu'elle est rikiki, mais en même temps la tête très grande, typique manga, parrait disproportionnée et trop grosse pour le Tiger (P). M'enfin ça ne l’empêche pas d'être sacrément mignonne ^^

Satoko Nakajima se présente donc sous la forme d'un mini garage kit en résine composé de 6 pièces. Petit point faible du kit : rien n'est prévu pour l'installer dans la tourelle. J'ai donc du coller un morceau de carte plastique (CP) dans la tourelle du char pour créer un support, et rallonger la figurine en sculptant des cuisses avec de l'epoxy bicomposante Tamiya pour qu'elle soit à la bonne hauteur. Elle est enfin fixée à la CP par une tige en laiton.
Le kit de Satoko Nakajima, pas grand !
Le kit de Satoko Nakajima, pas grand !

Mis à part ça, le kit est vraiment très fin pour sa taille et c'est un régale à peindre. J'ai commencé par appliquer les couleurs principales à l'aérographe (peau du visage, cheveux, veste) puis j'ai complété les touches de couleur au pinceau (jupe, pain, jambes...).
On s'amuse au 1/35 !
On s'amuse au 1/35 !

J'ai ensuite placé les ombres et éclaircissements avec des lavis (peinture diluée) de Citadel et Prism (qui fonctionne très bien pour cela) au pinceau. Enfin j'ai peints les derniers petits détails tels que les boutons ou le liserai du col. Pour les yeux, j'ai utilisé des décals à l'eau fournis avec le kit.

J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à peindre cette figurine, et ce ne sera surement pas ma dernière :D
Satoko Nakajima terminée
Satoko Nakajima terminée

Galerie photo

Il n'y a plus qu'à installer Satoko dans la tourelle du Tiger (P), et voilà ce dernier terminé ! Un kit bien sympa dont la réalisation se sera étalée sur 5 jours :)

Place à la galerie photo !

















Dimanche 11 Octobre 2015
Zenkuro
Lu 2670 fois



Nouveau commentaire :

Modèles réalisés par Zenkuro | Dossier "Shooting Games"