Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

La classification des Gunpla par grades


Rédigé par Zenkuro le Dimanche 1 Mars 2015 à 13:45 | Lu 31881 fois | 7 commentaire(s)



La classification des Gunpla par grades
Mis à jour le 1er mars 2015

Lorsque l’on découvre l’univers des maquettes Gundam, et plus généralement les kits Bandai, on peut être dérouté par la profusion des modèles disponibles et des appellations qui les accompagnent : HG, MG, PG, skill level… Autant de labels énigmatiques pour les non initiés mais qui ont simplement pour but de nous indiquer la qualité de la maquette afin de mieux nous y retrouver. Voici donc un petit article destiné aux débutants afin d’expliquer la signification des principales gammes de Bandai et leurs sigles.

Introduction au système de grades

Le Gunpla, abréviation de GUNdam PLAstic model, autrement dit les maquettes Gundam, est aussi vieux que la saga Gundam elle-même, et fête ses 35 ans en 2015. Inutile de préciser qu’en 3 décennies les maquettes Gundam, produites par Bandai, ont connu d’énormes évolutions techniques. C’est pourquoi, en 1990 Bandai crée le label High Grade (HG) afin de distinguer ses tous derniers modèles, techniquement plus aboutis, que ceux du début des années 80.

Puis au fil des années Bandai développe plusieurs grades pour distinguer ses maquettes en fonction de leur qualité, définie essentiellement par le niveau de détail et la mobilité. Aujourd’hui plusieurs grades, dont les principaux sont HG, RG, MG et PG, nous permettent de repérer facilement le niveau de conception d’une maquette Bandai. Et si ceux-ci sont essentiellement utilisés sur les Gunpla, Bandai les applique également régulièrement à des maquettes tirées d’autres séries. Voici leur présentation.

La classification des Gunpla par grades

FG Gundam Exia, 1/144, 500 JPY
FG Gundam Exia, 1/144, 500 JPY
Les First Grade (FG) sont les maquettes les plus basiques. Les maquettes no grade d’entrée de gamme, Gundam SEED par exemple, sont assimilées à des FG. Exclusivement à l’échelle 1/144 pour les gunpla (environ 12cm), les FG sont des maquettes composées de peu de pièces, peu détaillées et très faiblement articulées. Ainsi, les points d’articulation se résument généralement aux hanches, pieds, épaules et tête. Les détails sont sommaires avec souvent des pièces creuses disgracieuses (par exemple pas de semelle sous les pieds). Le montage peut se faire en une petite 15ène de minutes. Leur niveau médiocre est compensé par un prix aussi léger que leur qualité : 500 JPY en moyenne soit moins de 4 euros. Tout cela les prédestine plutôt aux enfants qui souhaitent un jouet rapidement monté et pas cher. Leur intérêt est trop limité pour le maquettiste sauf à vouloir relever le défi d’articuler et détailler un FG pour le plaisir !

A noter qu'en 2011, les kits Gundam AGE équivalents au FG ont été nommés AG, pour Advanced Grade, appellation assez trompeuse ! Depuis lors, Bandai n'a plus sorti de kit FG (ni AG d'ailleurs).

La classification des Gunpla par grades

HG Gundam Exia, 1/144, 1200 JPY
HG Gundam Exia, 1/144, 1200 JPY
Avec les High Grade (HG), on entre dans le vif du sujet. Il s’agit du niveau de qualité moyen, avec des modèles d’environ 100-150 pièces dotés d’un niveau de détail correct et d’une bonne mobilité grâce à une 20ène de points d’articulation. Les prix varient de 800 JPY à 2500 JPY en fonction de la taille du kit, voire au-delà pour les modèles les plus imposants. Comptez 1h – 1h30 pour monter un modèle standard. Aujourd’hui ce sigle n’est utilisé que pour des kits 1/144. Les HG sont déclinés en plusieurs gammes en fonction de la série dont ils sont tirés.

La principale gamme HG demeure la High Grade Universal Century (HGUC), débutée en 1999. Cette gamme présente des Gundam tirés exclusivement de l’ Universal Century , qui correspond essentiellement aux premières séries Gundam.
A noter qu'à l'occasion des 35 ans du Gunpla, Bandai remettra d'anciens HG au goût du jour sous le nom de HG Revive Ver.. Ainsi les RX-77-2 Guncannon et RX-78-2 Gundam Revive Ver. sont annoncés respectivement pour juin et juillet 2015.

L'ensemble des séries Gundam récentes sont également déclinées en HG, avec notamment les :
- HG Gundam SEED, dont la qualité est toutefois inférieure à celle des HGUC ;
- HG Gundam 00,
- HG Gundam AGE,
- HG Build Fighter : les HG tirés de Gundam Build Fighter et Build Fighter Try.

Enfin, lorsqu'il s'agit d'une sortie indépendante de la diffusion d'une nouvelle série Gundam, le sigle HG est suivi du nom du calendrier dont le MS est tiré. Par exemple, le nouveau HG Wing Gundam sorti en 2013 affiche le sigle HGAC, AC pour After Colony.

Gundam Exia 1/100, 2300 JPY
Gundam Exia 1/100, 2300 JPY
Si aujourd'hui seuls des modèles 1/144 bénéficient du label HG, celà n'a pas toujours été le cas. Certaines séries de modèles au 1/100 (18cm environ) ont porté le logo HG dans les années 90. De plus, on peut dire que les modèles Gundam 1/100 récents, dits "no grade", sont des HG, bien qu'ils n'en portent pas le logo. En effet leur qualité est équivalente à celle d'un HG. les modèles Gundam SEED 1/100 sont ainsi très comparables techniquement à leur petits frères HG au 1/144. La qualité de certains modèles Gundam 00 1/100 est même excellente et s'approche grandement de celle des premiers Master Grade ! Côté prix les 1/100 coûtent en moyenne entre 2000 et 4000 JPY. A noter toutefois que la gamme Gundam 00 fut la dernière à proposer des kits au 1/100.

Gundam Exia 1/60, 4500 JPY
Gundam Exia 1/60, 4500 JPY
De même, les modèles 1/60 qui ne portent pas de label Perfect Grade sont de qualité équivalente à celle des HG, tant par leur niveau de détail que par leur mobilité. Le prix est peu élevé pour des kits de 30cm tout de même, 4500-5000 JPY environ. Et si ce que vous recherchez est un modèle de grande taille à prix abordable, les 1/60 sont fait pour vous. Ainsi les HG 1/144, les 1/100 et 1/60 sans grade sont techniquement comparables, seule leur taille faisant la différence.

On pourra également citer les Mega Size, d'imposants modèles au 1/48 au petit prix de 7800 JPY. Vous pouvez d'ailleurs retrouver le teste du RX-78-2 sorti en 2010. Là aussi la conception est celle d'un HG, mais aux détails améliorés. Bandai ne sortit toutefois que 5 modèles : le RX-78-2, le Zaku II en version normale et Char, et les Age-1 et 2.

A noter enfin que de très nombreux kits tirés d’autres séries que Gundam ont bénéficié du label HG de la part de Bandai. On citera par exemple des kits Evangelion, Nadesico, Gasaraki, Rahxephon… à des échelles différentes.

La classification des Gunpla par grades

RG Gundam Exia, 1/144, 2500 JPY
RG Gundam Exia, 1/144, 2500 JPY
Lancée en 2010, la gamme Real Grade, ou RG, se veut être la gamme la plus aboutie à l'échelle 1/144, avec un niveau de détail identique voire supèrieur à celui des Master Grade. A vrai dire, si on tient compte de la contrainte de la taille, on est au niveau de qualité d'un Master Grade. En clair, les RG proposent des kits ultra-détaillés et très mobiles, cela notamment grâce à une frame complète en dépit d'une taille moyenne de 12cm. Comme pour un MG, il n'y a quasiment aucun masquage à faire sur ces kits, les pièces étant toutes moulées dans la bonne couleur. Ce qui donnent parfois des pièces très très petites ! La contrepartie de cette qualité est une très grande fragilité des modèles du fait de la finesse des pièces qui les composent.

Malgré leur taille, les RG ont une frame
Malgré leur taille, les RG ont une frame
Gamme d'exception, ce sont avant tout les MS stars qui sont déclinés dans la gamme RG, tels que le RX-78-2 Gundam, le Zaku II, le RX-178 Gundam, le Freedom Gundam, le Wing Gundam ou encore le Gundam Exia. Les sorties se font au rythme assez lent d'environ 1 par trimestre. Ainsi entre le lancement de la gamme en 2010 et la fin de l'année 2014, seuls 17 modèles étaient sortis. Leur prix est en général de 2500 JPY, et peut monter jusqu'à 3000 JPY pour les plus grands modèles.

La classification des Gunpla par grades

MG Gundam Exia, 1/100, 3800 JPY
MG Gundam Exia, 1/100, 3800 JPY
Avec les Master Grade (MG) on passe aux choses sérieuses. La gamme se compose presque exclusivement de modèles 1/100 (il existe des modèles Patlabor et Dunbine qui sont au 1/35), soit 18cm en moyenne, et propose ce qui se fait de mieux à cette échelle. Le line-up de la gamme MG est essentiellement composée de Gundam tirés de l’Universal Century, ainsi que des modèles les plus connus des autres séries Gundam. Démarrée en 1995, la gamme a connu de très nombreuses évolutions techniques et atteint aujourd’hui un très haut niveau de qualité. Les modèles actuels sont ainsi riches en détails mécaniques, sont souvent dotés d’une frame complète en ABS permettant une mobilité à toute épreuve. Les pièces sont généralement conçues pour ne pas laisser apparaître de jointures disgracieuses au montage.

Détails du MG Gundam Exia
Détails du MG Gundam Exia
Les modèles transformables disposent de mécanismes ingénieux permettant de réaliser la transformation sans démonter le modèle, contrairement aux HG qui souvent demandent de réagencer les pièces après les avoir démontées. Enfin, certainss anciens MG sont réédités en versions 2.0 bénéficiant des dernières innovations technologiques de Bandai, afin de les remettre au goût du jour. Le nombre de pièces pour un MG moyen actuel est de 350. Mais attention, plus de pièces ne signifie pas plus difficile à monter ! C’est simplement plus long, comptez entre 3 et 5h selon le modèle. Enfin côté prix, on démarre à 2500 JPY pour aller jusqu’à 8000 JPY voire plus pour les kits vraiment imposants.

La classification des Gunpla par grades

PG OO Raiser, 1/60, 25000 JPY
PG OO Raiser, 1/60, 25000 JPY
Les Perfect Grade (PG) sont pour beaucoup la rolls des maquettes. Gamme luxueuse à l’échelle 1/60, soit environ 30cm, c’est tout simplement ce qui se fait de mieux techniquement en matière de Gunpla. A cette échelle tout est permis et les PG possèdent un niveau de détail et de mobilité très élevé. Tout ce qui est censé bouger ou s’ouvrir sur un MS est effectivement mobile : pistons hydrauliques, sas, tuyères, etc…

Détails du PG OO Raiser
Détails du PG OO Raiser
Le PG 00 Raiser possède même un système de blocage des articulations pour palier à son poids conséquent. On citera également le système optionnel d'éclairage LED vendu séparemment pour le PG Unicorn Gundam, au prix assez indécent de 12 000 JPY il faut le dire, alors que le PG lui-même coûte 20 000 JPY. Ainsi, même si certains MG récents tendent à se rapprocher de plus en plus des PG, ces derniers demeurent la crème de la crème. Le nombre de pièces s’envole à plus de 800 et le prix n’est pas light non plus, de 12 000 à 25 000 JPY. La qualité et la taille ont un coût ! Enfin attention aux autres 1/60 (Big Scale, Real Detail…) qui, comme dit plus haut, n’ont rien de comparable avec les PG.

La classification des Gunpla par grades

BB Senshi Gundam Exia, 600 JPY
BB Senshi Gundam Exia, 600 JPY
Les version SD (Super Deformed) de Gunpla ont une longue histoire puisque la première gamme de maquettes Gundam SD remonte à 1987 : la BB Senshi. Depuis lors Bandai édite de manière très régulière de nouveaux modèles, réparties dans différentes gammes (BB Senshi, Sengokuden, GGeneration...) en fonction des séries du moment. La gamme BB Senshi demeure toujours la principale et approche à ce jour les 400 entrées. On retrouve essentiellement deux courants : les SD Gundam "simple" qui propose un MS connu dans des proportions déformées, ou les variantes fantaisistes façon samourai ou encore chevalier. Ces derniers proposent souvent des gimmicks amusantes et très variées, voire des transformations aussi diverses que variées. Les SD Gundam sont des kits de conception simple, forts sympathiques et au prix très abordable, entre 600 et 1200 JPY. Ils sont idéals pour s'initier au Gunpla.

La classification des Gunpla par grades

RE/100 Nightingale, 1/100, 8000 JPY
RE/100 Nightingale, 1/100, 8000 JPY
La gamme RE/100, qui signifie Reborn-One Hundred, a été lancée en 2014 par Bandai comme le renouveau des anciennes gammes HG 1/100. A la date où j'écris ces lignes, la RE/100 est donc encore toute jeune avec seulement 2 entrées : le MSN-04II Nightingale et le MSF-007 Gundam Mk-III. En terme de qualité, le Nightingale a pu laisser présager le pire, avec un kit effectivement de grande taille, mais au final assez peu détaillé. Mais Bandai a su rectifier le tir avec le Gundam Mk-III, dont vous pouvez retrouver le test dans ces pages. Ainsi ce RE/100 se caractérise par une conception simple, sans frame ni gimmicks particuliers, mais est très bien fini. La conception a été pensée pour nous facilité la vie et le niveau des détails extérieurs est de bonne qualité.

RE/100 Gundam Mk-III, 1/100, 3500 JPY
RE/100 Gundam Mk-III, 1/100, 3500 JPY
Au travers des prochains modèles annoncés : le GP-04G Gundam "Gerbera" et le MSK-008 Dijeh, on comprend mieux la politique de Bandai au travers de cette gamme : il s'agit de proposer des modèles rares, attendus par les fans, mais qui que sont pas suffisemment "bankable" pour bénéficier d'une sortie MG. En effet, les frais de conception élevés des MG mais aussi le maintien d'un prix bas pour cette gamme par rapport à la concurrence condamne Bandai à assurer les chiffres de vente élevés pour chaque modèle MG. La gamme RE/100 se présente donc pour Bandai comme une alternative économique aux MG : un coût de conception moins élevé puisque maquette plus simple, mais prix au final assez proche de celui d'un MG. Ainsi le Gundam Mk-III est vendu au prix de 3500 JPY, quasiment celui d'un MG de même taille.




La classification des Gunpla par grades

Les Skill Levels

Les maquettes Gundam qui ont été distribuées officiellement en France étaient classées en fonction de leur Skill Level, ou niveau de difficulté. Ce système utilisé par Bandai France a initialement été introduit par Bandai USA pour le marché américain et n’existe pas au Japon. Ce système est tout simplement basé sur le nombre de pièces du modèle et de leur taille. Il ne correspond pas réellement à un niveau de difficulté puisque toutes les maquettes Gundam sont réalisées en snap fit , c'est-à-dire en pièces moulées en couleur et encliquetables. Le montage est donc très simple quel que soit le nombre de pièces, la seule vraie différence étant le temps que l’on met pour monter le kit. On pourrait même dire que si l’on souhaite réaliser sa maquette dans les règles de l’art du maquettisme (préparation et peinture), un MG est plus facile à réaliser qu’un HG car mieux conçu et donc plus facile à réaliser !

Voici les correspondances des Skill Level français avec les grades japonais :
- Skill Level 1 et 2 : FG/no grade 1/144
- Skill Level 3 et 4 : HG 1/144
- Skill Level 5 : 1/100 no grade
- Skill Level 7 : MG (uniquement le MG Zeta Gundam en France)


Gundam Exia au 1/60, au 1/100 et au 1/144
Gundam Exia au 1/60, au 1/100 et au 1/144

Grades et échelles

On vient de le voir, les grades de Bandai sont un indicateur de qualité, mais pas de taille. Comme toute maquette, la taille est déterminée par l’échelle, c'est-à-dire le rapport entre la taille réelle du mecha (pour autant que l’on puisse parler de taille réelle pour un engin de fiction !) et celle du modèle réduit. Par exemple pour une échelle au 1/144, 1cm de la maquette équivaut à 144cm en taille réelle. Ainsi les maquettes d’une même échelle ne font pas toutes la même taille mais sont proportionnées : un Gundam plus grand que les autres dans la série le sera également en maquette. Par exemple, le Nu Gundam, qui fait 23m dans la série, sera beaucoup plus grand que le V Gundam qui lui fait 15m. Dans la gamme MG, qui est au 1/100, cela se traduit par une maquette de 23cm pour le Nu Gundam contre 15cm pour le V Gundam.

Autre point, comme cela a été dit, les grades ne sont pas exclusifs à la saga Gundam et l’on trouve des modèles tirés d’autres séries qui peuvent être à des échelles différentes. Toutefois au sein d’un même grade les dimensions moyennes changent peu, Bandai conservant une certaine logique dans les tailles de ses maquettes. Selon les modèles, les HG font entre 11 et 16cm, les MG entre 15 cm et 22 cm et les PG environ 30cm. Ainsi, les MG Patlabor qui sont au 1/35, sont d’une taille équivalente aux MG Gundam car ce sont des mechas plus petit que les Gundam (8m environ contre 18m).

Conclusion

Du fait de la longévité du système de grade, mis en place en 1990, les premiers HG n’ont plus grand-chose à voir avec les HG actuels, tout comme les MG qui ont fortement évolués techniquement dans le temps. De plus, Bandai a développé de très nombreux autres sigles aux grés de ses nouvelles gammes, parfois pour quelques modèles seulement. Mais même si le système de grade est aujourd’hui assez touffu, l’essentiel reste de connaître les caractéristiques de chaque grade pour bien faire son choix.

Pour aller plus loin concernant les kits Gundam, vous pouvez retrouver dans le détail l’intégralité des gammes éditées depuis 1980 jusqu'en 2008 dans le dossier consacré à l'histoire du Gunpla.

Photo : Hobby Japan, Dengeki Hobby Magazine et Gundam.info
















1.Posté par Yvan WEST LAURENCE le 19/12/2009 12:25
Excellent sujet qui permettra aux débutants de mieux s'y retrouver... :)

Notons également que, si les HGUC ont évolué c'est non seulement dans le bon sens mais quasiment de la qualité, en terme d'articulations et de détails, au MG, tandis que les MG sont désormais de la qualité que l'on attend d'un PG (je pense aux Zaku 2, Gelgoog 2 etc.). Etonnement par contre, les PG sont assez décevants ces derniers temps...

2.Posté par Zenkuro le 19/12/2009 23:31
Il est vrai que le PG OO Raiser est décevant par rapport aux précédents modèles de la gamme : pas de verrins par exemple. Mais il faut dire que je n'ai jamais vu d'illustrations du OO Gundam (ou d'ailleurs d'autres MS de OO) présentant un niveau de détail comparable aux modèles de l'UC. La faute à un mecha design à la base plus édulcoré pour OO ?

3.Posté par Yvan WEST LAURENCE le 19/12/2009 23:45
Moi je parierais pour un manque de temps. TOus les autres PG sont sorti très tardivement par rapport à leur série d'origine. Que ce soit UC, Wing, 0083... Les modèles réétudiés avaient le temps de murir (10 ans pour certains), de voir leur design évoluer ! Alors que là ce n'est clairement pas le cas...

4.Posté par Zenkuro le 20/12/2009 07:31
Il est vrai que ce PG est celui sorti le plus rapidement, à peine un an aprés l'apparition du MS dans la série. Effectivement la plupart des autres modèles ont connu un développement tardif, qui s'explique par le simple fait que la gamme PG a été lancée en 1998, dont bien postèrieurement aux modèles issus de l'UC et de Wing. Il faut plutôt le comparer au PG Strike Gundam qui lui est sorti 2 ans aprés son apparition dans la série. Et pour le coup je te donne raison, ce PG a bénéficié d'un traitement bien au delà du design d'origine.
On peut d'ailleurs se demander pourquoi Bandai a sorti le OO Raiser aussi vite, le PG Astray est sorti seulement en début d'année, et avant celà le précédent PG datait de près de 4 ans ! Bandai prévoierait-il un essoufflement rapide de OO auprès des fans qui l'aurait poussé à sorti trop rapidement ce PG avant que la vague ne retombe ? ou bien doit-on y voire une baisse de la qualité de la gamme pour d'autres raisons commerciales (crise ?), l'avenir nous le dira.

5.Posté par Ben le 09/02/2011 19:14
et maintenant les RG, vivement c strike (j fais l'impasse sur le pg)

6.Posté par streum13 le 13/11/2016 12:50
@ Zen
Tu devrais savoir que les MS de 00 n'ont pas de système de vérins pour leur articulations mais des GN Condensers.
Du coup ce "manque de détails" vient plus d'un choix de mecha design plus que d'un manque de temps.
Maintenant à savoir si c'est voulu pour une question de productivité, on est pas dans les secrets de Sôtsu/Bandai/Sunrise.
Sinon très bon article mais, il est vrai, à mettre à jour régulièrement, au moins tous les deux ans ne serait- ce que pour ajouter quelques entrées ou modifier certains chiffres.

7.Posté par liolu le 22/11/2016 11:05
Merci pour cette article ça ma bien servi pour mon expo d'art

Nouveau commentaire :