Jeudi 17 Avril

Hobby Forever, le WebZine des Hobbyistes - Maquettes, figurines et toys des univers manga, SF et jeux vidéo



L’histoire du Gunpla (3ème partie) – 2000 à 2008 : Bandai face à la dualité grand public / maquettistes confirmés




La voici enfin la dernière partie du dossier « L’histoire du Gunpla » ! Dans le premier article, consacré aux années 80, vous aviez pu découvrir la naissance du Gunpla au travers des toutes premières gammes de maquettes déclinant les Mobile Suits de l’Universal Century. Puis dans le second article, consacré aux années 90, vous étaient présentées les différentes avancées technologiques misent en œuvre par Bandai au travers des gammes développées durant cette période, et plus particulièrement pour les gammes HGUC et les Master Grade. Ces deux dernières sont aujourd’hui encore les deux gammes majeur de Bandai. Dans le présent article ce sont donc les gammes apparues de 2000 à aujourd’hui qui vont être abordées.

A l’aube du 21ème siècle, Gundam est une licence toujours aussi porteuse qui affiche fièrement ses 20 ans d’existence. Dés le milieu des années 90, Sunrise a cherché à renouveler son public en proposant des séries se déroulant dans des univers alternatifs à celui de l’UC. Les nouvelles séries se succèderont, ralliant à chaque fois une nouvelle base de fans parmi la jeune génération du moment. Parallèlement, les fans de l’UC de la première heure sont devenus adultes et parmi eux les amateurs de gunpla sont devenus des maquettistes exigeants au pouvoir d’achat élevé.

Bandai doit donc faire face à une double demande contradictoire dans l’élaboration de sa stratégie commerciale : proposer d’une part des kits accessibles au plus grand nombre pour satisfaire le nouveau public venu à la maquette par le biais des nouvelles séries, mais aussi développer des maquettes aptes à satisfaire les fans chevronnés. Cette dichotomie était déjà présente dans les années 90, avec d’une part les gammes dédiées aux nouvelles séries et d’autre part les gammes HGUC et MG destinées à satisfaire les fans de l’UC. Bandai va poursuivre cette politique et l’accentuer dans les années 2000. Ainsi les gammes dédiées à la série en cours de diffusion proposeront un line-up développé à outrance tandis que de nouvelles gammes plus matures destinées à des maquettistes expérimentés feront leur apparition. Ce sont ces différentes gammes que je vous propose de découvrir à présent.

Décembre 2000 : gamme G-Saviour

L’histoire du Gunpla (3ème partie) – 2000 à 2008 : Bandai face à la dualité grand public / maquettistes confirmés
C’est dans le cadre de la commémoration des 20 ans de Gundam que la Sunrise produit en 1999 un téléfilm « live » se déroulant dans le calendrier de l’Universal Century, 144 ans après les évènements de « Mobile Suit Gundam ». Diffusé en décembre 2000 à la télévision japonaise, le film G-Saviour est accompagné de la sortie d’une nouvelle gamme de maquette. Toutefois un seul kit verra le jour : le G Saviour space mode, qui sera un HG à l’échelle 1/144. Pourtant la conception du kit, avec ses épaules, jupes et backpack amovibles, laissait présager la sortie des autres versions du G-Saviour apparaissant dans le film. Mais le film n’ayant pas connu le succès escompté, Bandai ne donna pas de suite à cet unique avatar du G-Saviour dont vous trouverez le test dans les archives d’Hobby Forever.

G Saviour 1/144 HG : G Saviour space mode

Juillet 2001 à juin 2002 : gamme High Grade Mechanics

Neue Ziel - HGM - 1/550 - 2002
Neue Ziel - HGM - 1/550 - 2002
17 ans après les mobile armors de la gamme MS Gundam et 13 ans après le Alpha Azieru de Char’s Counter Attack, Bandai sort enfin de nouveaux mobile armors en maquette plastique. La gamme High Grade Mechanics est ainsi dédiée aux méchas de grande taille proposés à l’échelle 1/550 comme leurs prédécesseurs, et accompagnés de MS à la même échelle. Cette toute jeune gamme sera stoppée après seulement 3 sorties, toutes issues de MS Gundam 0083 : le Dendrobium piloté par le GP-03S et accompagné du Gerbera Tetra, le Neue Ziel avec un GP-03S et un Zaku II, et enfin le Val-Walo avec le GP-01Fb et le GP-02A.

High Grade Mechanics 1/550 : RX-78GP03 Dendrobium, AMX-002 Neue Ziel, MA-06 Val-Walo

Juillet 2001 : lancement de la gamme EX-Model

Garma's Dopp - EX-Model - 1/144 - 2002
Garma's Dopp - EX-Model - 1/144 - 2002
Parallèlement aux HG Mechanics, Bandai lance une gamme dédiée cette fois aux véhicules moins connus de la saga Gundam : la gamme EX-Model. Proposant à ses débuts essentiellement des véhicules aériens tels le Dopp ou le Gunperry à l’échelle 1/144, cette gamme va rapidement se diversifier en proposant à partir de 2003 les vaisseaux spatiaux les plus connus de l’UC mais aussi de Gundam SEED qui fait alors un tabac, à l’échelle 1/1700. En 2007 la sortie de l’imposant Hildolfr, le char-Mobile Suit tiré de MS Igloo, fait sensation dans la gamme.

SCV-70 White Base - EX-Model - 1/1700 - 2006
SCV-70 White Base - EX-Model - 1/1700 - 2006
Contrairement aux autres kits Bandai actuels, les EX-Model sont traités davantage comme de vraies maquettes nécessitant colle et peinture, bien que la plupart des modèles soient toujours encliquetables. De nombreux modèles sont ainsi moulés en une seule couleur, nécessitant un important travail de masquage pour la peinture, mais Bandai fait un effort sur les kits récents.

Le principal atout de cette gamme réside dans son très haut niveau de détail dans la réalisation des kits. Certains viennent avec une planche de décalcomanies à l’eau (Garma’s Dopp, Luggun & Sealanth, Hildolfr, Oggo), d’autre avec une planche de détaillage en photodécoupe (Musai). Enfin d’autres possèdent certaines pièces en métal blanc (catapultes de l’Albion, moteurs de l’Argama). Les vaisseaux au 1/1700 sont accompagnés de nombreux MS à l’échelle d’à peine 1cm de hauteur.

YMT-05 Hildolfr - EX-Model - 1/144 - 2007
YMT-05 Hildolfr - EX-Model - 1/144 - 2007
Il est à noter que les EX-Model sont généralement des modèles de petite taille : entre une dizaine de cm pour les véhicules et 18cm de long pour les plus grands vaisseaux, excepté l’énorme Hildolfr qui culmine à 30cm avec son canon et l’imposant vaisseau-dock La Vie En Rose. Par ailleurs leur prix est assez élevé car les EX-Model sont produits en quantité nettement inférieure aux autres gammes de Bandai.

Certains EX-Model sont des sets proposants deux kits : le EX-04 Dopp Fighter propose un modèle au 1/144 et un au 1/100, le EX-15 Gundam SEED Mecha set1 comprend le Moebius Zero et le Sky Grasper, le EX-23 Salamis & Magellan comprend les deux cuirassés, le EX-28 Magella Attack comprend deux chars dont une version désert.
L’Albion, l’Argama, l’Archangel, l’Eternal sont également sortis en version limitée metal coating (revêtement métallisé).


La Vie En Rose - EX-Model - 1/1700 - 2006
La Vie En Rose - EX-Model - 1/1700 - 2006
EX-Model 1/144 : EX-01 Gundam Trailer Truck, EX-02 Dodaitwo, EX-04 Dopp (1/144 + 1/100 dans la même boite), EX-05 S-Gundam Attacker, EX-07 Jet Core-Booster, EX-08 Garma’s Dopp, EX-09 Gunperry, EX-12 Luggun & Sealanth, EX-15 Gundam SEED Mecha SET 1, EX-28 Magella Attack, EX-29 Samson Trailer, EX-34 Hildolfr, EX-35 MP-02A Oggo

EX-Model 1/1700 : EX-16 Albion, EX-18 Argama, EX-19 Archangel, Musai, EX-21 FFMH-Y101 Eternal, EX-22 Mobile Armor Exass, EX-23 Salamis & Magellan, EX-26 LHM-Minerva, EX-30 La Vie En Rose, EX-31 SVC-70 White Base

Enfin, sachez que les EX-Model ne se limitent pas à Gundam puisque Bandai a également sorti dans cette gamme des kits tirés d’autres séries animées telles que Cowboy Bebop, Patlabor, Supersylph Yukikaze, Ace Combat 5, Space Battleship Yamato, et plus récemment Sky Crawlers.

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur "SUIVANT"............................................................

Lundi 1 Décembre 2008
Zenkuro
Lu 12961 fois



Commentaires

1.Posté par kameyoko le 02/12/2008 10:19
Vraiment c'est un superbe article Zenkuro! Très intéressant, tout comme les anciens articles.

La dualité nouveaux fans/ maquettiste confirmé et anciens fans est vraiment bien traitée. C'est vrai que bandai a du bien réfléchir à comment satisfaire ces deux cibles assez distinctes. Au final chacun y trouvant son compte.

Par contre mon seul regret ce que ne soit pas abordé l'évolution des HGUC et des MG. Car selon moi leur conception même rentre dans cette dualité.

Comme tu le disais HGUC et MG sont, pour simplifier, adressé à des gens plus confirmé que les Seed ou Gundam 00. Pourtant leur conception récente fait qu'on a l'impression que Bandai cherche à démocratiser ces gammes pour qu'elles s'adaptent au plus grand nombre, tout en laissant de vastes possibilités pour les maquettistes plus chevronnés.

C'est pas pour rien, entre autres, qu'on trouve dans les MG des Seed, des Wing et autre Destiny.

Bref superbe article. Bravo!

2.Posté par Zenkuro le 02/12/2008 11:46
Merci de ton commentaire très pertinent, Kameyoko ! J'ai rajouté un éclairage sur ce sujet en conclusion. Simplement, je ne pense pas que les HGUC et les MG s'adressent à un public plus confirmé, mais simplement plus exigeant. Un kit en snap-fit, qu'il fasse 50 ou 500 pièces, demeure simple de montage. Simplement, les modèles SEED étaient de moins belle qualité du point de vue de la conception, car le public auquel ils s'adressent était moins exigeant (jeune fans sans expérience en maquettisme) que celui des gammes MG et HGUC qui a déjà connu de nombreuses maquettes de ces modèles par le passé et attend en conséquence une qualité bien supèrieure.

3.Posté par Youli le 02/12/2008 12:07
Très bel article, bravo !

Juste une remarque : Bandai a, de son propre aveux, toujours été amené à satisfaire un double public avec Gundam. Et cela dès le départ avec des maquettes qui n'auraient su, en 1980, satisfaire les plus jeunes enfants.
En fait cela explique les prix, souvent élevés, de certains modèles de collection (et je parle pas des jouets comme les Soul of Chogokin car c'est une autre histoire...) qui servent, en quelque sorte, de marché test d'une part et de vitrine de leurs nouvelles technologies. Car il s'agit bien de technologie industrielle pour la réalisation de ses kits, l'agencement des pièces, la simplicité de montage, le nombre de pièces couleur toujours plus importantes dans les gammes 1/144 par exemple (avec différents essais pas toujours réussi, pour Gundam F-91 par exemple).

On peut également remarquer que malgré l'évolution du marché et d'autres gammes de jouets Gundam très développé ces 10 dernières années (alors que beaucoup plus limitée avant la diffusion aux USA de Gundam Wing), Bandai continue à proposer des maquettes toujours plus belles.

4.Posté par San le 06/12/2008 21:20
Eh ben! que dire sur ce dernier article? qu'il est riche en informations et en détails! tu en sais des choses! en tout cas je te remercie de m'avoir un peu plus éclairer sur l'évolution du gunpla et du monde des maquettes BANDAI en général!

Bonne continuation pour tes prochains articles!

5.Posté par Jérome le 09/12/2008 14:18
Merci pour ce sujet complet et très intéressant, qui donne une vision très précise du Gunpla surtout pour les néophytes (comme moi). :)

Nouveau commentaire :

Manga et artbooks | Reportages | Dossiers | Les Gunpla de l'UC