Hobby Forever, le WebZine des Hobbyistes - Maquettes, figurines et toys des univers manga, SF et jeux vidéo



Tutoriel "No Paint" 2 - Amélioration avancée d'une maquette sortie de boite


Voici le deuxième article consacré au no paint, autrement dit la réalisation d'un kit avec de simples retouches de couleur au pinceau. Cet article destiné aux débutants vous montrera comment réaliser facilement un kit Gundam (ou plus généralement en snap fit, c'est à dire moulé en couleur et à encliqueter) avec un matériel de base. Démonstration avec un Gundam Exia 1/100 !



I. Introduction

Gundam Exia 1/100
Gundam Exia 1/100
Dans le précédent article dédié au no paint , nous avions vu comment améliorer facilement et avec un minimum de matériel et de peinture une maquette Gundam, en l'occurence un Gundam Nataku 1/144. Le résultat était sympathique mais présentait encore un certain nombre de défauts esthétiques tels que des marques de jointures et coupures d'ergots encore visibles.

Dans le présent article, je vais vous présenter l'étape suivante de la réalisation en "no paint", c'est à dire sans peindre l'intégralité de la maquette mais seulement en ajoutant les couleurs manquantes, avec des techniques qui permettent d'avoir un rendu proche d'une maquette qui aurait été réalisée à l'aérographe sans effet particulier. Il faudra cette fois-ci un peu de matériel, que je vous présenterai plus loin, pour parfaitement réussir votre kit.

Enfin, sachez que le "no paint" est une pratique facile et accessible qui se prète particulièrement bien aux maquettes 1/100 récentes tels que les modèles Master Grade ou, plus abordables, la gamme Gundam 00 1/100, qui propose des kits très bien conçus avec un minimum de lignes de jointure. C'est pourquoi pour cet article j'ai choisi de réaliser un Gundam Exia 1/100

II. Le Matériel

Commençons pas la présentation du matériel nécessaire. Il vous faudra du matériel de maquettisme mais aussi quelques ustensiles de la vie de tous les jours. Vous pourrez retrouver plus d'info dans l'article Matériel de base pour bien débuter.


Pour la préparation des pièces :
- une bonne pince coupante pour plastique, il est important qu'elle tranche bien le plastique pour limiter les traces. J'ai choisi le Sharp Pointed Side Cutter de Tamiya, cher mais de grande qualité (2.)
- une lime fine pour maquette (4.)
- du papier abrasif de grains moyen et fin : #400, #1000, #1500 et #2000 (1.)
- un porte-lame du type exacto ou comme ici modeler-knife (3.)
- de la colle pour maquette plastique (6.)

Pour la peinture :
- un pinceau fin (5.)
- de la peinture Citadel (9.), j'ai choisi les couleurs de base utiles pour l'Exia : enchented blue (bleu), blood red (rouge), sunburst yellow (jaune), skull white (blanc), codex grey (gris), black chaos (noir)
- de l'encre Citadel (8.) : black ink (noir) et blue ink (bleu) pour réaliser les panel lines
- une bombe de vernis mat, ici du top coat mat de Mr Hobby (7.)

Pour l'achat de ce matériel il vous en coutera entre 30 et 60€ selon que vous vous fournissez en boutique spécialisée (le plus cher), sur les sites d'import voir pour certains matériels en magasin de bricolage (le moins cher). Le matériel le plus cher est la pince (entre 15 et 20€ pour une bonne pince), la bombe si vous l'achetez en France (7,50€) et la peinture (2,50€ le pot, x8 on est déjà à 20€).

Ça peut paraître cher mais c'est du matériel qui vous servira longtemps, sauf la bombe et le papier abrasif qui s'usent très vite.

Enfin, il vous fauda également quelques ustensiles de la vie de tous les jours, à savoir :
- des cure-dents
- des coton-tiges
- du papier absorbant
- des pinces (trouvables dans les boutiques d'art)
- des baguettes chinoises ou des pics à brochettes
- des coupelles, ici de simples couvercles de pots
- du liquide vaisselle (si, si !)

Enfin aménagez vous votre lieu de travail (ou plutot de loisir !) pour pouvoir maquetter sereinement : espace suffisamment grand et bien rangé pour ne pas perdre de pièces, bien éclairez et équipé d'un tapis de découpe ou d'un simple morceau de carton pour ne pas abimer la table à cout de cutter.

Une fois prét, on peut passer aux choses sérieuses !

III. La préparation des pièces

C'est une étape importante pour la réalisation d'un no paint puisque c'est dés cette première étape que va se jouer le rendu final de votre kit. En effet on va chercher à faire disparaitre toute trace de découpe. Pour celà il y a une technique très simple et efficace pour peu que l'on suive bien les instructions.

1. Dégrappez la pièce avec la pince en laissant un morceau d'ergot. Si vous coupez à raz directement sur la grappe, vous tordrez le plastique et formerez un trou dans la pièce.

2. Coupez à raz le morceau d'ergot restant avec la pince. Si votre pince est de qualité, la marque devrait être nette.

3. A l'aide de la lime, limez doucement et de manière légèrement penché par rapport à la surface de la pièce afin de n'attaquer que le reste d'ergot. Le but est d'éliminer toute la matière superflue qu'il reste de l'ergot, en prenant toutefois garde de ne pas attaquer la pièce elle même.

4. Enfin poncez progressivement la zone limée d'abord avec du papier abrasif #1000, puis #1500 et #2000 pour éliminer toute marque de limage et obtenir une surface parfaitement lisse. Pour un meilleur rendu, mouillez le papier abrasif, le ponçage sera plus fin et ne fera pas de poussière.


5. Sur cette photo vous pouvez voir à gauche, flèche 1, un ergot coupé à raz avec la pince, et sur la flèche 2 le résultat aprés limage + ponçage. Vous pouvez constater que la trace de dégrappage a quasiment disparue.


Astuces

- Les marques de ponçage sont plus ou moins visibles selon la couleur du plastique. Les traces sont presque invisibles sur le plastique blanc. Les plastiques gris et jaune marquent assez peu également. Par contre il faut être plus prudent sur les plastiques rouge et bleu qui gardent assez facilement des traces de coupe ou de ponçage. Le ponçage doit donc être minutieux sur ces pièces. Enfin, les pièces transparentes sont les plus sensibles, évitez autant que possible de les poncer et favoriser une coupe nette au cutter pour le meilleur rendu.

- Il peut arriver qu'il reste une marque blanche aprés limage complet de l'ergot, il suffit parfois de simplement la frotter avec l'ongle pour l'atténuer voire la faire disparaitre (très efficace sur les pièces grises)

- Il est indispensable, pour la qualité du rendu final, que les pièces soient parfaitement lisses. Aprés le ponçage au #2000 il peut rester une différence de couleur visible entre les zones non poncées et les zones poncées qui apparaissent plus claires, surtout sur les pièces de couleur bleu et rouge qui marquent facilement. Sachez que l'application du vernis en bombe uniformisera la couleur de la pièce si celle-ci a parfaitement été lissée.

IV. Attenuation des lignes de jointure

Des lignes de jointure visibles entre les pièces sont un élément particulièrement disgracieux sur une maquette. Afin de les atténuer facilement sur un kit réalisé en no paint, on peut utiliser la technique du "boudin de colle" en guise de mastic.

Le principe est simple : en appliquant de la colle sur les deux pièces à assembler et en pressant fortement, il se forme un boudin de plastique fondu qui en séchant pourra être poncé.

Les colles avec aiguilles d'application fonctionnent très bien pour cette technique. Les colles extra-fluides ont quant à elle tendance à s'évaporer trop vite et fonctionnement assez mal pour la formation d'un boudin.

1. On commence par appliquer de la colle sur les deux pièces à assembler et on laisse agir quelques secondes pour que le plastique commence à fondre.

2. Puis on presse fortement pour que se forme le fameux boudin de plastique fondu. Il peut être utile de maintenir la pièce avec une pince à linge ou un élastique le temps que la colle sèche.

3. Lorsque la colle est sèche, on va poncer le boudin avec du papier abrasif #400, humide de préférence pour les raisons déjà citées.

4. Poncez ainsi toute la face de la pièce afin que le ponçage soit uniforme sur une même face visible

5. Puis comme pour le ponçage des ergots, il faut parfaitement lisser la pièce avec des ponçages successifs au papier abrasif #1000, #1500 puis #2000.

6. Il peut rester des excédents de matière difficiles à poncer dans les zones creuses. Il faut alors utiliser le cutter pour les retirer. Soyez minutieux pour ne pas dérapper et risquer ainsi d'abimer la pièce.

7. S'il reste des marques blanches visibles aprés le ponçage au niveau de la jointure, on va les atténuer avec quelques touches de peinture. Appliquez avec le pinceau fin une pointe de peinture de la même couleur que la pièce.

8. Puis avec un morceau de papier absorbant, tapotez pour retirer tout excédent de peinture et faire en sorte qu'il n'en reste que sur les petites zones blanches à camoufler. Cette technique peut biensûr être également utiliser pour camoufler des traces de coupe d'ergot qui percisteraient aprés ponçage.

9. Et voilà le résultat final sur l'épaule de l'Exia. La jointure de l'épaule est à présent très discrète. Et rappellez vous qui plus est que le plastique bleu est celui qui marque le plus !

Les autres parties de l'Exia à avoir été ainsi traitées sont
- le sommet de la tête
- les biceps
- l'arrière des cuisses

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur "Suivant".........................................................

Samedi 17 Mai 2008
Zenkuro
Lu 29372 fois



Commentaires

1.Posté par nino le 20/05/2008 18:12
Vraiement tres bien cet article !! rien a redire... ca donne envie d'essayer un no paint ! et le coup du liquide vaiselle est une tres bonne astuce !
Bravo !

2.Posté par Rikimaru le 23/05/2008 07:45
Très bon article ! Merci pour tous ces conseils ! Je crois que je vais essayer de réaliser la même chose dès que j'aurais tout le matériel nécessaire.
Est-ce qu'une version de cette article est prévue pour Dynames, Kyrios et Virtue, les trois Gundam restants ? Je pense que c'est à peu près le même principe mais en ce qui concerne les couleurs cela reste plus floue.

Merci

3.Posté par deathzhiwen le 28/07/2008 06:52
merci pour tout tes tutos sur la realisation des gunplas. je me suis acheter l'exia ( si tu passes sur mon blog, le dernier article...) et tes conseils ( putty, peinture, panels lines ) m'ont beaucoup aider. je voudrais juste demander un detail: faut-il peindre le generateur GN de l'exzia en vert ou faut-il le laisser transparent?

4.Posté par Zenkuro le 30/07/2008 11:14
Salut, ce que je te conseille c'est de peindre en vert la partie sous la pièce transparente, et de laisser cette dernière tele quelle. Ainsi tu concerves l'effet transparent du GN Drive, comme je l'ai fait sur mon exia ;)

5.Posté par deathzhiwen le 31/07/2008 16:40
merci! au fait, t'es bien le zenkuro de gundamers?

6.Posté par Zenkuro le 31/07/2008 18:00
yep, parmi d'autres forums :)

7.Posté par Tazoupetonbus le 03/10/2008 20:58
Moi je me sers d'un coupe ongle pour les ergots et ensuite de mon couteau de précision pour bien découper le restant et un coup de papier abrasif. C'est plus long mais je trouve ça plus net.

8.Posté par agitori le 22/10/2008 18:06
très intéressant merci ^^
j'ai un exia avalanche et un astrea a peindre et a monter sa va être marrant XD

9.Posté par Card le 21/05/2009 11:46
Salut,

Jme demandais où est ce que je pourrais me procurer le vernis en bombe, à part sur le net --' thx :)

10.Posté par zenkuro le 21/05/2009 19:17
Salut, boutiques de maquettisme tout simplement, sinon le vernis Purity Seal de Citadel est pas mal (voir le tuto sur le Strike Gundam) dispo dans les boutiques Games Workshop ;)

11.Posté par Card le 21/05/2009 19:42
J'ai vu en effet, merci :D Encore un aller-retour chez gameworkshop :P
Et concernant le Putty, c'est trouvable en france?

12.Posté par zenkuro le 21/05/2009 20:36
boutique de maquettisme également comme la pluplart des produits utilisés. Mais l'achat sur le net revient bien moins cher.

13.Posté par Card le 24/05/2009 13:06
Encore une question :p La peinture bleu pour l'exia, sur les épaules, tu as utilisé direct du enchanted blue? le bleu n'a pas la même couleur :s

14.Posté par Bellas le 12/08/2015 15:50
Bonjours, merci pour tout le travaille que vous fournissez et partager.
J'aurais quelques questions :
-Faut-il toujours passer une couche de vernis brillant avant d'effectuer un panel line ? ( je pense le faire avec le panel line accent color black de Tamiya)

-Dans quel l'ordre doit-on effectuer les actions suivantes : le panel line, les decas(ou stickers) et le vernis final (mat ou brillant).

-Pour la couche de vernis final vous recommandez de faire des parties entières. Mais est ce que l'on doit masquer le squelette et vernir que les "pièces d'armure" ? Car le vernis ne risque pas de gêner au niveau des articulations des genoux coudes et doigts ?

Merci par avance.

Nouveau commentaire :

No Paint | Montage et Peinture | Techniques | Matériel | Trucs et astuces | Les conseils de Youli