Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Montage - Perfect Grade Gundam Exia 1/60


Rédigé par Zenkuro le Dimanche 5 Août 2018 à 17:40 | Lu 1216 fois | 2 commentaire(s)



Aujourd'hui je vous propose un article « montage » consacré à un gros gros kit, puisqu'il s'agit du tout dernier Perfect Grade en date de Bandai : le PG Gundam Exia! Vous le savez sans doute, ce PG est proposé en deux versions, la « normale » que je vous présente ici, et une version « lightning model » incluant un set de LEDs pour l'illuminer de toutes parts. Personnellement je ne suis pas un grand fan de ce genre de gimmick. Même si c'est super sympa, honnêtement on s'en sert une fois ou deux, on se dit « waouh c'est trop classe ! » puis on ne le rallume plus jamais… Alors quand la version illuminée coûte deux fois le prix de la version normale, comme ici, j'aime autant m'en passer ! Côté prix, sachez que cette version standard est disponible entre 180 et 220€ en France.

Je vous propose donc dans cet article de suivre le montage de ce PG Gundam Exia, je vous proposerai sa review complète avec mon avis final un peu plus tard.

Le contenu de la boite

On commence par un petit tour de la boite, qui fait la taille d'une boite de PG classique, c'est déjà bien imposant. La boxart est vraiment très sympa avec ses effets de particules, tandis que le dos nous présente les classiques photos du modèle monté.

La boite est bien remplie et on constate un petit carton vide sous les grappes qui est sans doute destiné à accueillir le set de LED pour la version Lightning.

Ce gunpla est composé de 680 pièces réparties sur une 40ène de grappes, ce qui n'est pas énorme au final. On notera plusieurs grappes transparentes, vertes et bleues, pour les différents effets de transparence du kit.

Le livret d'assemblage tient sur 52 pages et reprend les photos de la boite. Étonnamment il n'y a aucune photo de l'Exia équipé de l'ensemble de ses armes.

Pour les marquages, on a droit à une planche de stickers métallisés. De manière tout aussi originale que logique, ceux-ci sont imprimés sur la face collante. En effet ils sont destinés à être posés sur les faces internes des pièces transparentes des GN Condenser. Je ne les ai pas posé lors de ce montage.

Une seconde planche d'autocollants plus classique reprend les marquages de servitude. Il est toujours aussi navrant de constater que Bandai ne fait plus l'effort de mettre des décals à l'eau dans ses Perfect Grade.

Le socle

Je vous propose de suivre le montage au fil de ses différentes étapes. La notice nous fait d'abord monter le socle, on continuera avec la frame sur laquelle on viendra poser les éléments d'armure, et enfin les équipements.

Le PG Exia Gundam vient avec un socle très imposant. Celui-ci accueille les piles du set de LEDs de la version Lightning. Les câbles remontent dans le bras pour se connecter à l'Exia.

Un bras télescopique permet de présenter le GN Drive déconnecté de l'Exia.

Enfin sachez que vous pouvez ranger l'équipement sous le socle (enfin, si vous ne peignez pas…).

Le montage de la frame

On commence par le buste, qui est fort sympathique. Les pièces bleues transparentes du kit sont plutôt souple, avec un rendu laiteux assez réussi. Il est vrai qu'avec les effets de lumière elles doivent vraiment bien rendre. Le dos est bien sûr creux pour accueillir le GN Drive.

Notez que les pièces sur les côtés de la tailles bougent lorsqu'on incline le buste de la droite vers la gauche. Le mécanisme des épaules peut ressortir complètement du buste pour la mobilité des bras.

On assemble ensuite le bassin. La pièce blanche s'ouvre pour permettre d'accueillir les GN Blades.

On enchaîne avec les jambes. Le piston du pied n'est pas fonctionnel. C'est d'ailleurs l'un des seuls détails vraiment mécaniques du kit car la frame est surtout détaillée par des effets de plaques successives, comme c’est joliment le cas pour la cuisse.

Les pièces transparentes des GN Condenser sont très réussies.

A ce stade la frame fait déjà quasiment 30cm de haut !

Viennent ensuite les bras, dont le design est quand même plus simpliste. Une petite pièce coulisse dans le coude, c'est la seule d'ailleurs de tout le kit. Les bandes qui relient le biceps à l'épaule sont en silicone. Je vous parlerai des mains un peu plus loin.

On s'occupe ensuite de la tête. Encore une fois les pièces transparentes sont du plus bel effet.

On assemble ensuite le GN Drive. Soyez attentif lors du montage au sens des pièces. Il y a d'ailleurs un peu de jeu à l'intérieur, on à l'impression qu'il faut pousser à fond pour bien l'emboiter, mais en fait ce n'est pas le cas. Sans doute un espace qui est comblé par un élément du set de LEDs.

Le GN Drive peut être présenté ouvert, avec toutes ses ailettes déployées, le rendu est vraiment très bon. La pièce transparente est rainurée à l'intérieur, l'effet de lumière lorsqu'il est éclairé doit être superbe.

Et voilà notre frame complète. Honnêtement, je m'attendais à moins de détail, et même si ce n'est pas la frame de PG la plus détaillée, elle a quand même une belle gueule.

La pose de l'armure

On enchaîne avec l'assemblage de l'armure. D'abord les plaques de la taille…

puis la pose de la pièce dorsale…

avant de poser les différentes pièces du torse.

On monte ensuite les éléments de la jupe.

Les deux pièces avant sont montées sur un bras qui se déploie permettant de « projeter » le panneau vers l'avant, ce qui permet à l'Exia de monter la jambe très haut, sans être bloqué par la jupe.

On continue avec l'armure des jambes.

Pour les amateur de panneaux ouverts (« full hatch open » comme on dit) on peut ouvrir la pièce frontale de la cuisse ainsi que les éléments du mollet.

Le rendu est sympa mais la frame reste quand même assez peu visible. Je pense que ça a surtout de l’intérêt pour offrir de nouveaux points de lumière à la version Lightning.

A ce stade, l'Exia semble avoir un peu trop forcé sur les jambes à la salle de muscu XD

Vient ensuite l'armure des bras.

Les creux dans les avant-bras permettront le maintien de la GN Sword et du GN Shield.

J'ai rien à dire en fait là...

On assemble ensuite les épaules. Ces dernières sont assez relou d'ailleurs. Bandai a trouvé le moyen de mettre les undergates dans les endroits les plus difficiles d'accès. M'enfin, on arrive tant bien que mal à les couper et les poncer correctement… Avec les jambes, les épaules sont les seules pièces de l'armure à présenter des panneaux s'ouvrant. Encore une fois la frame reste assez peu visible malgré tout. Je trouve que l'armure des épaules manque un peu de détail par rapports aux autres pièces.

On obtient une très belle version Rémy (chauve...).

On termine logiquement avec la tête qui est vraiment très réussi. "Gundam" est gravé au dessus de la pièce verte.

Les oreilles sont en deux tons.

Les équipements

L'Exia vient avec 7 épées, un bouclier et pas moins de 5 paires de mains.

Commençons par celles-ci. Pour une fois Bandai a répondu à toutes mes exigences. Ce PG Exia propose tout d'abord une paire de main entièrement articulées, chaque phalange est indépendante, c'est la moindre des choses pour un PG. Il propose également 4 paires de mains fixes cette fois : ouvertes, fermées, et deux pour tenir les armes dans différentes positions.

Côté armement, l'Exia dispose de 2 GN Beam Saber (lame longue) et 2 Beam Dagger (lame courte), qui viennent se fixer dans le dos : 2 au niveau des épaules et 2 sur la jupe arrière.

Il dispose également de la GN Long Blade et de la GN Short Blade. Celles-ci peuvent légèrement se déployer. Les pièces vertes transparentes sont du plus bel effet. Les lames sont prépeintes en argent, sans effet chromé. Ces deux épées viennent se fixer sur les hanches grace à un petit crochet qui se déploie au niveau de la pièce grise. Ce n'est pas précisé dans la notice (sic…) mais la mobilité de cette partie est très bien pensée et permet d'orienter les GN Blade dans tous les sens pour ne pas être bloqué lorsqu'on veut donner une pose dynamique à l'Exia.

La GN Sword, l'arme caractéristique de l'Exia, est sans doute le clou du spectacle. Déployée, elle est vraiment impressionnante avec ses 29 cm de long ! La lame peut se replier vers l'intérieur pour laisser apparaître le GN Rifle. A noter que la pièce blanche peut se soulever.

L'Exia tient la GN Sword avec la main articulée par la crosse du GN Rifle et d'autre part par une pièce venant s’emboîter dans l'avant-bras. Cette pièce pivote pour suivre les mouvements de la GN Sword et du bras.

Pour la défense, l'Exia dispose du GN Shield, qui se fixe également dans l'avant-bras de l'Exia. Ses panneaux se déploient très légèrement en tirant sur ses extrémités, pour laisser apparaître les parties vertes transparentes.

En plus de la figurine du pilote dans son cockpit, on dispose d'un petit Setsuna debout. Ce qui est drôle c'est que les deux ne font pas du tout la même taille… a priori, sauf à ce que Monsieur « Je suis Gundam » ne soit atteint de nanisme, c'est bien sa version debout qui est à la bonne échelle 1/60.

Enfin, si vous choisissez de présenter le GN Drive déposé, une pièce grise vient prendre sa place dans le dos de l'Exia.

Conclusion

Voilà, nous avons fait le tour du montage qui m'aura pris 18h sans me presser et en ponçant tout correctement. En attendant la review, je vous laisse avec quelques photos du Perfect Grade Exia Gundam assemblé !






1.Posté par Neb le 08/08/2018 00:02
J'ai découvert ce site récemment ,totalement au hasard , et je me suis fait tout les articles du début sans franchement m'en rendre compte , et puis voilà , une passion que je croyais éteinte depuis plus de 10ans revient et du coup je replonge et m'y remet avec un grand plaisir , tout ces conseils sont vraiment cool et sont un sacré coup de pouce , encore merci et chapeau l'artiste !

2.Posté par Zenkuro le 08/08/2018 07:43
Merci pour ton message :)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Janvier 2018 - 14:23 Montage - MG MSZ-010 ZZ Gundam Ver.Ka

Lundi 5 Janvier 2015 - 19:52 HG RX-105 Xi Gundoom - Out of Box



Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Rss




Facebook

Derniers tweets