Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginaire

MG RX-78NT-1 Gundam "Alex" Ver.2.0 - Review & WIP écorché


Rédigé par Zenkuro le Vendredi 21 Janvier 2022 à 14:30 | Lu 801 fois | 0 commentaire(s)



Nouvelle année, nouveau projet !

Oui je sais j’ai beaucoup de projets démarrés sur lesquels je n’avance pas, mais pour le coup j’avais envie d’un kit sans prise de tête mais avec un concept cool. Le MG Gundam NT-1 Alex ver.2.0 m’avait fait de l’œil lors de sa sortie en 2019 avec son armure possédant une armature détaillée, et j’ai profité que mon pote Rémy Plamo Corner se sépare du sien pour l’acquérir. Je suis donc parti dans un nouvel écorché sur l’idée de ce que j’avais déjà fait il y a quelques années sur mon MG Zaku 2.0.

Test rapide du MG RX-78NT-1 Gundam "Alex" Ver.2.0

Je n’avais pas envie de m’embêter à faire un test complet de ce MG, le genre de chose qui aurait pu me casser dans mon élan alors que j’étais chaud pour l’attaquer de suite. Mine de rien un test complet c’est beaucoup de boulot ! Qui plus est, j’ai trouvé ce kit particulièrement désagréable à manipuler, du coup je n’ai vraiment pas été motivé à pousser la séance photo très loin. Voici tout de même mon avis sur ce gunpla.
Une boite bien remplie
Une boite bien remplie

Je vais être honnête, je ne considère plus vraiment le gunpla actuel comme de la maquette, mais plutôt comme du jouet en kit. J’avais déjà fait un article sur le sujet en 2018 et franchement les sorties récentes de Bandai ne font que confirmer ce sentiment, mis à part la gamme RG qui reste très détaillée pour son échelle. En tout cas pour ce qui concerne ce MG Alex 2.0, j’ai pris assez peu de plaisir à le monter tant j’ai eu l’impression d'assembler un jouet bas de gamme. La frame est d’une pauvreté affligeante mis à part le bloc moteur des jambes, mais qui n’a rien d’exceptionnel, et la tête qui ressemble à un casque de Cylon de Battlestar Galactica. Bref circulez, il n’y a rien à voir, la frame n’est là que pour faciliter l’assemblage des pièces.
Quelques éléments sympas de la frame, le reste est vraiment sans intérêt
Quelques éléments sympas de la frame, le reste est vraiment sans intérêt

L’armure est correctement détaillée, on va dire que Bandai est resté fidèle à la représentation de l’anime sans venir créer de nouvelles panel lines et détails externes comme ce fut le cas sur les derniers MG SEED ou 00. Bandai en a profité pour rajeunir les proportions pour quelque chose de plus actuel, perso je préfère le design original d’Izubichi (comme souvent) mais c’est une question de goût et ça reste équilibré.

Par contre les ajustements ne sont pas toujours excellents et on sent que Bandai gratte partout où il peut pour économiser le plastique. On se retrouve avec pas mal de parties creuses, heureusement placées à des endroits peu visibles, ce qui dénote tout de même une baisse de qualité. Et comble du mauvais gout, certaines pièces (réacteurs dorsaux, mitrailleuses) sont sur une grappe peinte dans un silver au rendu bien cheap.
Mon dieu que c'est moche...
Mon dieu que c'est moche...

Côté articulations rien de fou-fou, ça fait le job, en tout cas sans la choban armor. Mention spéciale pour les épaules qui sont bien nazes, le bras pop facilement lorsqu’on le manipule. Du coup ce gunpla est super crispant à mettre en position. A noter le système pour tirer l’épaule (nécessaire pour pouvoir installer la choban armor sur le torse) qui ne m’inspire pas du tout confiance et finira bien par péter si vous la manipulez trop. Heureusement côté jambes ça a l’air solide et le kit est pensé pour pouvoir bien plier le genou même avec la choban armor.
L'épaule est le gros point faible de ce gunpla, l'articulation est ultra basique et pop dés qu'on manipule le bras.
L'épaule est le gros point faible de ce gunpla, l'articulation est ultra basique et pop dés qu'on manipule le bras.

Les mitrailleuses dans les bras sont l'un des gimmicks les plus connu du Alex. Pour moi c’est un gros raté. Le mécanisme est relou, peu efficace : il faut plier le poignet pour faire sortir le canon, puis tirer l’armure vers le haut… les trois quart du temps il y a une pièce qui se démonte et en plus de ça c’est moche. Le mécanisme marche avec la choban armor sauf qu’à vouloir y intégrer ce gimmick, on se retrouve avec des pièces d’armures qui ne ferment pas complètement, c’est bien naze.
Je ne suis absolument pas convaincu par le mécanisme des mitrailleuses...
Je ne suis absolument pas convaincu par le mécanisme des mitrailleuses...

Côté armement on a un flingue, un bazooka et le bouclier qui lui aussi peut s’ouvrir pour permettre de tirer à la mitrailleuse. Et qu’est ce que c’est pourri, j’ai passé 30mn à essayer de lui faire prendre la pose, il y a toujours une pièce qui saute : soit du bouclier, soit de l’armure. Et ça ne ressemble tellement à rien… Pitié Bandai, arrête d’inventer des gimmicks de merde et concentre toi sur la qualité du kit !

Pour les mains on a encore ce système stupide de swap des doigts plutôt que d’avoir plusieurs jeux complets, qui m’inspire encore une fois la plus grande fragilité. Je suis persuadé qu'à trop souvent changer les doigts, les mains vont finir par péter. Avec ça, seul le pouce est articulé. Pas de décals évidement, seulement des stickers, ce qui est un scandale pour le « Alex » qui orne traditionnellement le bouclier.

Avant de parler de la choban armor, voici quelques photos du Alex sans celle-ci.
Malgré ses défauts, une fois assemblé, le Alex présente bien.
Malgré ses défauts, une fois assemblé, le Alex présente bien.

La gaine des épaules reprend le système de film plastique à froisser, déjà utilisé pour l'Ingram 1/48 Next Generation
La gaine des épaules reprend le système de film plastique à froisser, déjà utilisé pour l'Ingram 1/48 Next Generation

Toujours à la recherche d'économies de bout de chandelle, Bandai a réutilisé certaines pièces du bazooka du MG RX-78-2 de 2008
Toujours à la recherche d'économies de bout de chandelle, Bandai a réutilisé certaines pièces du bazooka du MG RX-78-2 de 2008

Désolé mais ce gimmick du bouclier, inédit à ce MG, est absolument naze en plus d'être relou à mettre en place
Désolé mais ce gimmick du bouclier, inédit à ce MG, est absolument naze en plus d'être relou à mettre en place

La Choban Armor

Parlons de la choban armor à présent. Le principal gimmick du kit est d’offrir une armature complète sur laquelle on va venir rajouter les pièces d’armure, ce qui permet de présenter le kit avec la choban armor en mode écorché si on le souhaite. L’idée est très sympa et c’est même la partie du kit que j’ai préféré assembler.
L'armature complète de la choban armor
L'armature complète de la choban armor

Par contre une fois l’armure installée on se rend compte que les proportions sont complètement cheatées, clairement la faute à la "double épaisseur" de pièces. On croirait que le Alex porte un de ces costumes de sumo gonflagles... L’armure intègre un masque qui nous vient de la version SD BB Senshi, plutôt moche mais c’est toujours bien de l’avoir. Le tout est tellement fat que je n’ai même pas essayé de lui donner des poses dynamiques, ça ne ressemblerait à rien. On appréciera l'extérieur du bras qui ne jointe pas avec la pièce principale, comme expliqué plus haut.
Mon dieu les proportions avec la choban armor sont complètement ratées
Mon dieu les proportions avec la choban armor sont complètement ratées

Je ne saurais trop comparer ce kit avec la V.1 que je possède mais que je n’ai pas montée (achetée pour un kit de conversion en résine) . La V.2 est sans nul doute un peu plus détaillé et plus mobile, surtout la séparation des couleurs est parfaite. La choban armor est plus complète mais en proportion moins réussie je trouve. A vous de voir donc.

Ce qui m’attriste c’est que la notice du V.1 proposait de superbes illustrations des parties mécaniques du Alex (comme ça se faisait beaucoup alors) que l’on rêvait de voir en kit à une époque où les MG étaient encore assez sommaires. Force est de constater que ce n’est pas avec cette V.2 que nos rêves se réaliseront.
Illustrations de la notice du MG Alex Ver.1.0, j'attends toujours un kit avec ce niveau de détail...
Illustrations de la notice du MG Alex Ver.1.0, j'attends toujours un kit avec ce niveau de détail...

Bref voilà un kit dans les standards actuels de Bandai. Nu il présente bien malgré ses défauts. Avec la choban armor disproportionnée, il manque quand même méchamment de classe. Si vous êtes amateur de belle maquette richement détaillée, encore une fois ce n’est pas Bandai qui vous apportera le bonheur. Ce kit est d’abord pensé pour les builders qui ne veulent pas se prendre la tête. De ce côté-là rien à redire, tout est moulé dans la bonne couleur et on a aucune jointure visible.

Quelques conseils pour faciliter le démontage du kit

Voilà pour les présentations, je vais maintenant vous parler un peu de mon projet. Tout d’abord, comme je le disais, on est en présence d’un kit plutôt destiné pour le no paint avec pas mal de pièces qui se clipsent et qui sont bien relou à démonter. Comme pour tout gunpla, je procède par un montage « à blanc » complet pour voir les éventuels défauts et problèmes du kit à corriger avant peinture, ou réfléchir sur les possibilités d’améliorations et de customs. Voici donc quelques astuces de base pour vous aider à démonter un gunpla.

Première chose, pour faciliter le démontage je mets un coup de pince dans le plot femelle des plots d’emboîtement. Ça suffit généralement à rendre la pièce facilement démontable, au besoin avec un outil du type « part opener » plus solide et moins risqué qu’une lame de cutter. Faites quand même attention à ce que la partie coupée ne soit pas visible une fois assemblée, ça peut arriver. Si la pièce ne tient plus correctement après l’opération, un point de colle suffira pour la fixer lors du remontage final.
Un coup de pince dans les plots femelles permet de grandement faciliter le démontage des pièces
Un coup de pince dans les plots femelles permet de grandement faciliter le démontage des pièces

Dans le cas de petites pièces venant s’enfoncer dans une autre, par exemple les petits verniers comme ici, vous pouvez percer un trou à l’arrière de la pièce femelle, ce qui vous permettra de ressortir la pièce mâle en poussant avec une tige. Là aussi assurez-vous que le trou sera invisible une fois la pièce assemblée.
Pour les pièces emboitées, percer un trou permettra de les pousser pour les faire ressortir
Pour les pièces emboitées, percer un trou permettra de les pousser pour les faire ressortir

Avec ces deux astuces vous ne devriez pas avoir de difficulté à désassembler votre gunpla pour la mise en peinture.

Le mode écorché

Ce prémontage m’a permis de voir les différentes parties intéressantes du kit à laisser visible pour ma version écorchée. Je suis partie de l’idée de faire une moitié avec armure et l’autre sans, tout en laissant apparaître les points d’intérêts.

La composition de base de la choban armor ne permet pas cette configuration, les pièces centrales étant monobloc. Il a donc fallu que je découpe en deux les pièces de l’armure du buste. J’ai également découpé en deux l’armure de la jambe pour avoir en frontal l’armature seule avec la jambe visible, et à l’arrière l’armure complète.

Pour la découpe de pièce vous avez différents types de scies. Les scies en photodécoupe sont les plus fines et précises. Elles retirent le moins de matière mais demandent un travail plus long. Les grosses scies sont plus efficaces mais vont retirer une plus grosse épaisseur de matière. Ici je ne comptais garder qu’une partie de l’armure donc j’y suis allé à la grosse scie. Petit conseil pour scier droit et facilement, j’ai marqué la ligne de coupe avec du masking tape, ce qui est plus visible qu’un coup de feutre et évite d’abîmer la partie à conserver si vous dérapez. Ne gardant pas la deuxième partie de la pièce, j’ai préféré découper un peu plus large que nécessaire pour pouvoir facilement ajuster à la lime et avoir une pièce parfaite. C’est toujours plus facile de retirer de la matière que d’en rajouter…
Pour le coup j'ai sortie ma grosse scie !
Pour le coup j'ai sortie ma grosse scie !

J’ai également choisi de découper des ouvertures dans les pièces d’armures pour laisser transparaître l’armature ou certaines parties mécaniques. Par exemple pour la jupe arrière sous laquelle se trouvent des moteurs plutôt intéressants.

Pour cela voici une autre technique basique : je dessine tout d’abord la zone à découper, puis je perce des trous tout le long. Idéalement vous pouvez utiliser une perceuse électrique type dremel ou proxxon pour aller vite, mais vous pouvez très bien utiliser un classique mandrin à main.

Il ne reste plus qu’à découper la pièce à la pince, puis nettoyer l’intérieur à la lime pour avoir un rendu bien propre. N’hésitez pas à ajuster la fenêtre au besoin, s’il y a des éléments sympa à faire apparaître.
J'ai scié la jupe arrière en deux et découpé une fenètre pour rendre visible le bloc moteur.
J'ai scié la jupe arrière en deux et découpé une fenètre pour rendre visible le bloc moteur.

J’ai procédé de la sorte pour l’épaule, le bras, le backpack et la jupe arrière, ce qui me permet d’avoir un chouette écorché pour la partie droite du Alex, version armored.

Pour la partie gauche, je dépose simplement l’armure de la jambe pour laisser apparaître son bloc moteur, seule partie intéressante de l’inner frame.
Voilà à quoi ressemblera mon mode écorché.
Voilà à quoi ressemblera mon mode écorché.

Quelques gros plans sur les ouvertures
Quelques gros plans sur les ouvertures
Je souhaite également laisser visible la mitrailleuse, mais le mécanisme d’origine étant vraiment affreux, je vais sortir l’huile de coude pour scratcher une pièce qui certes ne sera pas mobile, mais au moins aura de la gueule. Mais ça, ça sera pour le prochain article.

A suivre !



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Septembre 2021 - 17:44 Diorama Sdkfz.251 Racing, un blindé en plein drift !

Samedi 21 Août 2021 - 12:27 Sdkfz251 Hanomag Racing "Berlin Drift"