Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginère

Finished work - Beyond Carbonite


Rédigé par Zenkuro le Jeudi 24 Septembre 2020 à 11:21 | Lu 779 fois | 4 commentaire(s)



Aujourd’hui je vous présente ma dernière réalisation dans l’univers du Gunpla, qui se veut un hommage à Star Wars : « Beyond Carbonite ». Beyond parce que j’ai utilisé le tout récent HG RX-78-2 Gundam Beyond Global, et Carbonite car comme vous l’aurez immédiatement compris, elle est directement inspirée de la scène de la congélation d’Han Solo dans la carbonite de l’Empire contre attaque. Voici comment j’ai procédé pour cette réalisation.

Le HG RX-78-2 Gundam Beyond Global

Parlons tout d’abord du kit lui-même, le RX-78-2 Gundam version Beyond Global. Voilà un kit qui m’a énormément déçu. Non pas au niveau technique, Bandai l’a vraiment bien conçu niveau facilité de montage, mobilité (à par les pieds très rigides) et niveau de détail. Mais franchement les proportions, très humaines quelque part, sont vraiment foireuses. Enfin perso j’en attendais beaucoup, au vu des photos promotionnelles qui sublimaient le kit. Mais au final, une fois monté sur l’établi, je l’ai vraiment trouvé dégueulasse. Je n’en dis pas plus, je laisse la place aux photos du kit sorti de boite.
La boite du RX-78-2 Beyond Global
La boite du RX-78-2 Beyond Global

Dégueulasse...
Dégueulasse...

... vraiment (enfin chacun ses goûts, il y en a qui aiment).
... vraiment (enfin chacun ses goûts, il y en a qui aiment).

Pris dans la carbonite

C’est en cherchant une mise en scène qui me permettrait d’esquiver ce défaut majeur pour moi, tout en étant originale, qu’a germé l’idée de la carbonite. Il m’a fallut une 15ène de minutes pour poser les bases du projet : cadre en carte plastique, plastiroc pour l’effet carbonite, une couche de résine UV pour une surface lisse et facile à peindre, et un effet chromé.
Han Solo pris dans la carbonite
Han Solo pris dans la carbonite

Première étape donc, réaliser un coffrage en carte plastique (CP). Pour cela j’ai pris de la CP de 1mm d’épaisseur pour un minimum de rigidité. J’ai commencé par définir la position du Gundam, pour se rapprocher le plus de celle de Han Solo, et déterminer ainsi les dimensions du cadre. La plaque du fond fait 14,5 cm sur 8cm, les côtés font 2cm de profondeur. Au moins la bonne mobilité du kit m'a permis de lui donner une pose certes simple mais expressive.
Le coffrage est réalisé en carte plastique
Le coffrage est réalisé en carte plastique

Une fois les 5 éléments du coffrage en CP assemblés à la colle à maquette, j’ai sculpté la carbonite avec du Plastiroc de Giotto, une pâte à modeler qui sèche à l’air. Elle se trouve en magasin de loisir créatif et est très facile à travailler. J’ai commencé par une fine couche de plastiroc au fond du coffrage, puis j’ai placé le Gundam. Ensuite, par ajouts successifs, je l’ai progressivement « noyé » dans le plastiroc pour ne laisser dépasser que quelques éléments. Le plastiroc commence à sécher au bout de 20-30mn, vous pouvez alors légèrement l’humidifier pour continuer le travail ou lisser les jonctions entre les morceaux. J’ai modelé les sortes d’effet « vague » avec des outils de sculpture. Pour un séchage complet, il faut attendre au minimum 24h. Une fois l’ensemble bien sec, j’ai terminé le coffrage avec des bandes de CP de 0,5mm pour faire les rebords du cadre.
Sculpture de la carbonite en Plastiroc de Giotto
Sculpture de la carbonite en Plastiroc de Giotto

En séchant le Plastiroc se rétracte un peu et des fissures peuvent apparaître. De plus son rendu n’est pas vraiment lisse. C’est pourquoi pour corriger ces défauts j’ai coulé une fine couche de résine UV sur le plastiroc et le Gundam pour combler crevasses et trous, et avoir une base lisse pour la peinture. La résine UV existe depuis quelques temps déjà mais tend à se démocratiser de plus en plus dans le monde de la maquette. Ici j’ai utilisé la résine UV de Green Stuff World. Elle se présente sous forme liquide mais relativement épaisse, totalement transparente. Le séchage se fait comme son nom l’indique grâce aux UV, donc soit à la lumière naturelle : 15-20mn en plein soleil ou une 40ène de mn sous ciel nuageux, ou mieux : avec une lampe UV. A ce moment là, la résine sèche en quelques minutes seulement. Elle est idéale pour reboucher de petits trous, sachant qu’elle se ponce très bien une fois sèche, ou pour faire de petites étendues d’eau par exemple.

J’ai donc versé progressivement la résine sur le plastiroc et l'ai étalée avec un pinceau brosse (nettoyage au cellulosique) de manière à bien faire pénétrer dans les fissures tout en évitant de trop combler les détails, notamment du Gundam. Puis j’ai fait sécher la résine avec une lampe UV (une 10ène d’euros sur le net). Une fois sèche la résine est parfaitement transparente et brillante.
Ajout d'une couche de résine UV
Ajout d'une couche de résine UV

Avant d’attaquer la peinture, j’ai repris les joints du coffrage avec du putty Tamiya. J’ai ensuite détaillé les côtés avec quelques éléments récupérés de la boite à rabiots et des option parts.

S’agissant de la finition du coffrage, j’ai volontairement laissé des marques de ponçage pour lui donner un aspect vécu. Je ne recherchai pas de toute façon un rendu chrome miroir parfait (ce n’est pas le cas de la carbonite d’Han Solo de toute façon).
Correction des défauts et ajout de détails de la boite à rabiots.
Correction des défauts et ajout de détails de la boite à rabiots.

J’ai ensuite apprêté le kit au Mr Surfacer 1000. Pour l’occasion, et vu la taille du bébé, j’ai sorti mon set buse/aiguille de 1mm pour mon Colani. Oui, vous avez bien lu, ce n’est pas une erreur, 1mm ! Le Colani de Harder & Steenbeck a la particularité d’etre à mi-chemin entre l’aérographe et le pistolet à peinture, avec des sets allant de 0,2mm à 1,2mm ! J’avais pris le set en 1mm pour tester du vernis de carrosserie applicable au pistolet à peinture. J’en ai profité pour essayer avec de l’apprêt et du vernis classique, et bien pour les grosses pièces comme ici c’est vraiment le pied ! Rapide et efficace, en un passage le Beyond Carbonite était sous-couché avec une belle couche bien uniforme. Ça m’a permis de détecter une ou deux bulles dans la résine que j’ai poncées et comblées avant d’attaquer la peinture.
Sous-couche au Mr Surfacer 1000
Sous-couche au Mr Surfacer 1000

La peinture chromée

Pour un bel effet chromé, il est important d’appliquer le chrome sur une surface noire brillante bien dure. Pour cela j’ai utilisé la sous-couche noir brillante Alclad II. Au final le rendu brillant n’est pas aussi bon qu’une peinture laquer noir brillante classique, mais il faut bien que je la passe et de toute façon comme dit plus haut je ne recherchais pas l’effet miroir. Je l’ai appliquée, diluée avec du Mr Color Leveling Thinner, là aussi avec la buse de 1mm du Colani, rapide et efficace. Cette sous-couche est assez longue à sécher pour une base laquée, j’ai attendu au moins 24h avant d’appliquer mon chrome.
Sous-couche Alclad II noir brillant
Sous-couche Alclad II noir brillant

Pour celui-ci j’ai utilisé le Chrome professionnel de Stardust Color qui m’a fourni un échantillon pour tester. Je vous avais présenté leur gamme acrylique Stardust Pro il y a quelques temps, sachez que j’ai beaucoup d’autres peintures à vous montrer de leur part, ça arrivera bientôt sur le site et la chaîne youtube !

Pour leur Chrome Pro, c’est une application classique pour un chrome laquer, à savoir de très fines couches successives jusqu’à obtenir l’effet chrome voulu. Cette fois j'ai utilisé une buse de 0.3mm. Pour le coup ce chrome sèche très vite (30mn environ) avec un très beau résultat. Il faudra vraiment que j’essaie ce produit sur une surface parfaite pour voir le rendu de l’effet miroir qu’on peut obtenir avec !

Enfin, je n’ai pas vernis pour garder tout le rendu métallique, sachant que de toute façon ce n’est pas un kit qui risque de s’abîmer en le manipulant !
Chrome professionnel Stardust Color
Chrome professionnel Stardust Color

Conclusion

Au final j’ai réalisé ce Beyond Carbonite sur 72h, dont 48 de séchage. Plutôt satisfait du résultat, j’espère qu’il vous plaira aussi ! Place aux photos finales.






1.Posté par Wil2000 le 24/09/2020 15:25
Une vraie tuerie, j'adore l'idée et la réalisation!!! Maintenant, on va commencer à compter les mecs qui vont reprendre l'idée comme des gros chacals ;)

2.Posté par AmaSan le 24/09/2020 19:13
Super réalisation, merci pour le suivis du projet.
L'idée et le rendu sont vraiment au top et super propre.
J'ai une petite question, est ce que la perte des détails, notamment des lignes de structures, que la résine semble avoir fait est totalement voulu ou alors est ce un dommage collatéral? Je dois avouer que je serai curieux de voir le même rendu avec ces éléments ainsi que les volumes plus prononcés voir ce que ça donnerai.
Merci du partage.

3.Posté par Zenkuro Hobbyforever le 24/09/2020 20:06
Merci à vous deux.
Wil2000 : je le présenterai peut-être au concours en ligne de cette année, ça peut être rigolo même si je n'attends rien.
AmaSan : c'est effectivement voulu, je voulais qu'il soit complètement pris dans la matière. Pour conserver les détails il aurait suffit d'éviter d'appliquer la résine sur le kit lui même.

4.Posté par blueseed le 27/09/2020 13:29
Très bonne idée que de mélangé plusieurs univers de la sf.
Une très belle réalisation de plus de ta part.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Janvier 2019 - 07:57 HGUC Char's Z'gok dans un style "illustration"



Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Rss




Facebook