Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Tuto Gunpla spécial débutant – 7 méthodes pour réaliser les panel lines sur un Gunpla non peint


Rédigé par Zenkuro le Mardi 17 Juillet 2018 à 17:58 | Lu 1494 fois | 8 commentaire(s)



La 5e va vous étonner ! Dans mon article « introduction au Gunpla », je présentais les principes de base du montage d'un Gunpla à destination des nouveaux venus dans ce hobby.

Votre 1er Gunpla est à présent monté et vous souhaitez améliorer son rendu sans pour autant passer par la case peinture ? Le simple fait de souligner ses lignes de structures, que l'on appelle habituellement panel lines, permettra déjà de lui donner plus de cachet en soulignant ses détails. Pour cela il existe de nombreuses méthodes très accessibles, que ce soit au feutre, au Gundam Marker ou encore à la peinture.

Je vais donc vous présenter dans cet article 7 techniques pour réaliser les panel lines sur un gunpla non peint, en vous expliquant les avantages et inconvénients de chacune. A vous de voir laquelle vous correspondra le mieux ! Ce tuto est réalisé sur le HGBF Lightning Zeta, un très beau kit qui présente de nombreuses panel lines, idéal pour vous montrer tout ça.

Et pour vous présenter la 1ère technique, nous avons un invité de marque : mon ami Thomas, alias Ptit Ninja, de la chaîne YouTube Hobby Ninja ! C'est parti !

1. Les Gundam Marker GM01 (noir), GM02 (gris) et GM03 (marron), et plus généralement les feutres à pointe fine

Et salut la compagnie, c’est HobbyNinja(tine) qui vous en parle en direct (ou pas) du pays des chocolatines ! On va aborder la technique du gundam marker pointe fine pour ce tuto panel line avec la référence GM02 de couleur « gris » que je préfère utiliser sur les pièces blanches afin d’atténuer le contraste de couleur. Je possède également la ref. GM01 de couleur « noir » que j’utilise pour les pièces sombres (bleu, jaune, gris…). Leur particularité est qu’ils possèdent une pointe super fine, idéale pour les lignes de structure (les fameuses panel lines).

Un des gros points forts de cette technique et qu’elle ne demande pas trop de dextérité, je m’explique. Il est plus facile de manipuler un stylo/feutre qu’un pinceau, pourquoi ? Tout simplement car nous passons plus de temps à écrire et à utiliser ceux-ci plutôt que de peindre et user du pinceau. En gros en tant que novice dans le panel line, il sera plus facile pour une majorité d’entre vous d’utiliser dans un 1er temps cette technique (où pas :p). Ma ptite astuce (oui Ptite car mon pseudo c’est « Ptit »Ninja) c’est d’utiliser un doigt comme point d’appui afin d’améliorer la précision du geste et de conserver une bonne stabilité (merci le Chef Chef pour cette astuce). Ensuite je pose délicatement la pointe (fragile) du marker dans un angle et je trace une ligne en suivant le panel lines (voir photos ci-dessous).

Un autre avantage de ces marker c’est le remplissage de panel line « large » ou cylindrique. En effet là où un jus ne remplira pas bien une zone large ou donnera un mauvais rendu, il suffira de remplir la gravure au feutre (cercle rouge sur la photo). Par ailleurs vous pouvez mixez 2 techniques comme j’ai déjà pu le faire en alternant jus et marker sur de gros kit comme les PG ou de grand MG ;)

Petits points négatifs à cette technique, un rendu un peu plus grossier qu’avec des jus où la peinture est déposée par capillarité et gare aux excès ou aux bavures/débordements qu’il faut essuyer immédiatement (au coton tige sec ou avec un peu d’alcool) sous peine de se retrouver avec des traces voire un trait indélébile ! Alors pas de précipitation, on prend son temps et on suit bien la ligne ;) .

Vous pouvez voir la jambe du HGBF Lightening Zeta (hé oui le même kit que le Chef Chef malgré les 900Km qui nous séparent, si ça c’est pas du professionnalisme :p) une fois l’opération terminée.

Conclusion : Vous l’aurez deviné cette technique n’a rien de compliqué, elle est selon moi la plus facile pour les personnes débutant le gunpla et souhaitant améliorer leur kit sans trop de difficulté et surtout sans se ruiner car un marker coûte dans les 120 Yens soit 1€27 (sur HLJ). Attention néanmoins aux excès de rapidité entrainant bavures et traces pouvant être permanentes si on ne souhaite pas poncer son kit. A vous de jouer, des bisous :-*
Le Gundam Marker GM02 et sa pointe fine
Le Gundam Marker GM02 et sa pointe fine

L'application du feutre dans les lignes
L'application du feutre dans les lignes

Le résultat final
Le résultat final

PS du Chef Chef Zenkuro : cette technique fonctionne avec n'importe quel feutre à pointe fine pour matière non poreuse, dont l'encre tient sur le plastique, tel que le Sakura Microperm 01 (0,2mm).

2. Les Gundam Marker GM20 (noir) et GM21 (gris)

Le Gundam Marker GM20 (et le GM21) est une autre sorte de marqueur dédié aux panel lines. Contrairement à la pointe fine du GM01, le GM20 présente une pointe large souple qui délivre de l'encre à l'eau. Le principe est simple : on parcourt les panel lines avec le marqueur, sans avoir peur de déborder. Puis une fois l'encre sèche, il suffit d'essuyer l'encre qui a débordé à l'aide d'un simple coton tige.

S'agissant d'une encre à l'eau, elle n'adhère pas fortement au plastique, c’est pourquoi elle est facile à nettoyer. En contrepartie, sur les grosses panel lines, le rendu ne sera pas toujours très propre.

Sans être exceptionnel, il fait le job et si je ne recommande pas particulièrement d'acheter ce type de marqueur, sachez qu'on le trouve souvent dans les sets de Gundam Marker. Auquel cas autant s'en servir !

Sachez également que les Gundam Real Touch Marker peuvent être utilisés de la même façon, comme je l'ai montré dans le tuto dédié.
Le Gundam GM20 noir et sa pointe souple large
Le Gundam GM20 noir et sa pointe souple large

Application de l'encre
Application de l'encre

Nettoyage avec un coton-tige
Nettoyage avec un coton-tige

Résultat final
Résultat final

3. Les Gundam Marker GM301 (noir), GM302 (gris) et GM303 (marron)

Ces Gundam Markers fonctionnent encore sur un autre principe puisqu'en fait ils délivrent de l'encre liquide. Celle-ci va alors remplir les panel lines par effet de capillarité, comme un jus classique (voir plus bas). Le modèle testé ici est le gris, qui a déjà un rendu assez foncé et qui je trouve convient très bien.

Contrairement aux autres Gundam Markers, on va alors juste poser la pointe sur la panel line pour la voir se dessiner, et ainsi en divers points pour remplir toute la ligne et les détails. L'encre ne déborde donc que là où vous avez posé la pointe.

Pour nettoyer l'encre qui dépasse, il faut cette fois imbiber le coton tige avec de l'alcool, type alcool à brûler, alcool ménager… Après avoir trempé le coton-tige dans l'alcool, on absorbe le surplus avec un papier absorbant, puis on repasse par dessus les lignes. Seul l'encre dans les creux reste en place.

Le rendu est bien plus fin qu'avec les autres Gundam Markers et est vraiment très proche des techniques de paneling à base de jus.
Le Gundam Marker GM302 gris
Le Gundam Marker GM302 gris

Application de l'encre par capillarité
Application de l'encre par capillarité

Nettoyage à l'alcool
Nettoyage à l'alcool

Résultat final
Résultat final

4. Les peintures Shade de Citadel

Les peintures Citadel, bien connues des figurinistes, proposent la gamme Shade. Ce sont des peintures très diluées destinées à faire ce qu'on appelle des washes, et peuvent être utilisées pour faire nos fameuses panel lines. Ici j'utilise du Shade Nuln Oil, qui est le noir de la gamme.

Pour cela il va nous falloir un pinceau fin. On pense à bien secouer le pot pour mélanger la peinture, puis on applique le Shade le long des panel lines. Encore une fois n'ayez pas peur de déborder.

Cette fois-ci, une fois la peinture sèche, on va venir nettoyer tout ce qui dépasse avec un coton-tige légèrement imbibé d'eau, en frottant tout ce qui dépasse. Dans les endroits difficiles d'accès vous pouvez gratter la peinture avec un cure-dent.

Une fois sèche la Shade Citadel forme une sorte de fine pellicule. Ainsi le nettoyage du Shade donne un résultat moins fin et sans dégradé contrairement aux autres techniques à la peinture. Ce n'est donc pas la méthode qui donne le meilleur résultat, mais elle est simple d'accès, avec plusieurs couleurs possibles dans la gamme Shade. Surtout, les Citadel ont l'avantage de se trouver facilement grâce aux nombreuses boutiques Games Workshop.

Vous pouvez retrouver la technique au Shade Citadel dans ma vidéo tuto no paint.
Le Shade Nuln Oil de Citadel
Le Shade Nuln Oil de Citadel

Application du Shade avec un pinceau fin
Application du Shade avec un pinceau fin

Avant nettoyage
Avant nettoyage

Nettoyage à l'eau
Nettoyage à l'eau

On peut également gratter la peinture avec un cure-dent
On peut également gratter la peinture avec un cure-dent

Résultat final
Résultat final

5. Les encres Prince August

Autre technique utilisant des produits de figuriniste : le jus à l'encre. Dans un précédent tuto, je vous avez montré comment réaliser le panel lining avec les encres Citadel Ink. Hélas, ces encres de grande qualité ne sont plus commercialisées. J'ai donc cherché une alternative que j'ai trouvée avec les encres de la marque Prince August. Elles réagissent très bien ! Ici j'ai utilisé l'encre noire G94 Prince August, à ne pas confondre avec les wash ni les peintures classiques.

L'utilisation des encres nécessite d'utiliser une petite astuce : l'utilisation de liquide vaisselle ! Celui-ci permet à l'encre de mieux adhérer au plastique et améliore la capillarité.

Voici la technique. On commence par mettre quelques goûtes d'encre dans une coupelle (ou tout autre contenant bien sûr), puis on ajoute une goutte de liquide vaisselle avant de diluer le tout à l'eau et de bien mélanger. Vous devez sensiblement obtenir la même transparence que sur la dernière photo. Faites un test sur une panel line : si le rendu est trop foncé rajoutez un peu d'eau, au contraire s'il est trop clair ajoutez quelques goûtes d'encre.

A nouveau avec notre pinceau fin, on va venir remplir les panel lines. En posant le pinceau, vous allez voir l'encre filer dans les lignes. On va ainsi apposer le pinceau en différents points pour bien tout remplir.

Une fois l'encre sèche, on va venir nettoyer les panels avec un coton-tige légèrement humidifié. Vous pouvez voir que le rendu est beaucoup plus fin qu'avec les Shade Citadel, l'encre s'effaçant avec un léger effet de dégradé. Ainsi avec un peu de préparation cette méthode donne de très bon résultats sans avoir à utiliser de produits toxiques. Sur le principe elle fonctionne avec toutes les encres pour figurines (Prince August, Vallejo, Army Painter…) et offre une belle palette de couleurs.
La préparation du jus à l'encre Prince August
La préparation du jus à l'encre Prince August

Application du jus avec un pinceau fin
Application du jus avec un pinceau fin

Nettoyage à l'eau
Nettoyage à l'eau

Résultat final
Résultat final

6. Le Panel Line Accent Color de Tamiya

Voilà un produit dont on parle beaucoup en ce moment. Le Panel Line Accent Color de Tamiya est en fait de la peinture enamel pré-diluée pour être utilisée directement pour le paneling. Plusieurs couleurs sont disponibles : noir, gris, marron… Son bouchon comprend un pinceau pour l'appliquer.

C'est donc à première vue le produit idéal.

L'utilisation est en effet très simple, après avoir bien mélangé la peinture en secouant le pot, on décharge tout d'abord le pinceau de son surplus de peinture en le frottant contre le rebord du pot, puis comme précédemment on va venir appliquer la peinture sur les panel lines, l'effet de capillarité jouant là aussi.

Cette fois le produit se nettoie avec de l'essence F (rayon bricolage des supermarchés) ou de l'essence à zippo, toujours à l'aide d'un coton-tige très légèrement imbibé.

Ce produit donne d'excellents résultat MAIS il présente un inconvénient majeur pour le Gunpla : le plastique de Bandai y est très sensible et présente un risque de casse avec ce produit ! En effet, le plastique que Bandai utilise pour ses Gunpla n'aime pas du tout les produits à base white spirit, et j'ai déjà vu plusieurs pièces casser net sous son effet. Cela peut se produire lorsqu'on applique trop de produit et que celui-ci s'infiltre sous les pièces, particulièrement dans les zones d’emboîtement soumises à une forte contrainte physique.

Pour revenir à l'Accent Color, c'est justement un produit à base de white spirit. Il faut donc être extrêmement prudent lorsqu'on l'utilise sur un Gunpla. Il faut absolument maîtriser le flux et éviter que le produit ne file entre des pièces emboîtées par exemple. Les petites pièces fines sont les plus sensibles au problème de casse. Et si certaines personnes n'ont jamais eu de souci avec ce produit, pour ma part j'ai déjà eu un peu de casse. Alors même si ça arrive relativement rarement, c'est quand même toujours rageant de voir son Gunpla se fêler d'un coup… Il est vrai qu'une belle couche de vernis permet de limiter fortement le risque, mais c'est un peu dommage de devoir vernir un no paint en brillant avant de faire son paneling...

A vous de voir si la facilité d'utilisation vaut le coup de prendre ce petit risque ! D'autres marques comme Ammo of MIG, Mr Hobby... proposent des panel liners également à base de white spirit, les problèmes sont donc les mêmes.
Application du Panel Line Accent Color
Application du Panel Line Accent Color

Nettoyage à l'essence F
Nettoyage à l'essence F

Résultat final
Résultat final

7. Le jus à la peinture enamel

L'autre option est de faire soi-même son jus à base de peinture enamel. Vous savez, ces petits pots de peinture au couvercle en métal qu'on trouve dans les boutiques de maquettisme. Cette fois la peinture est diluée à l'essence F qui, elle, ne présente pas de risque pour le plastique. Avec un gros pinceau on va venir mettre un peu de peinture dans une coupelle puis la diluée en rajoutant de l'essence F, de l'ordre de 80 % de diluant pour 20 % de peinture. Comme vu avec la Prince August, testez sur une panel line et ajustez au besoin en ajoutant de la peinture ou du diluant pour avoir un rendu suffisamment foncé mais qui file bien dans les lignes.

On va donc appliquer notre jus dans les lignes et détails, et une fois sec on va le nettoyer avec un coton-tige légèrement imbibé d'essence F. Au besoin, dans les zones difficilement accessibles, vous pouvez utiliser un pinceau imbibé de diluant. Le rendu est vraiment propre et avec ça vous avez appris une des techniques de base du maquettisme !
Préparation du jus à l'enamel
Préparation du jus à l'enamel

Application du jus à l'enamel
Application du jus à l'enamel

Nettoyage à l'essence F
Nettoyage à l'essence F

Résultat final
Résultat final

Conclusion

Voici donc l'ensemble des panel lines du Lightning Zeta. Rien qu'avec ça, et sans peinture ni vernis supplémentaire, nous avons déjà un rendu bien plus attractif que le kit tel que sorti de boite. A vous de voir quelle technique pour correspond le mieux !

Et si vous souhaitez aller plus loin dans l’amélioration de votre Gunpla, sans pour autant passer tout de suite à la peinture intégrale, je vous invite à lire mes différents tutos consacré à ce que j'appelle le « no paint amélioré ».

Dernière précision, si vous décidez de peindre votre gunpla, sachez que les techniques au feutre et à l'acrylique (Shade, encre Prince August)... ne sont pas adaptées car une fois sèches elles ne peuvent plus se nettoyer sur de la peinture. Par contre les techniques à l'enamel sont idéales sur maquette peinte, après avoir appliqué un vernis brillant pour améliorer la capillarité. Je vous renvois à tous mes autres tutos sur la peinture !





1.Posté par Maks le 18/07/2018 19:35
Merci pour ce tuto très complet ;) du coup si on paint entièrement le kit, la technique du shade citadel ne marche pas mème si on passe un léger coup de vernis gloss avant ?? car justement c'est l'effet sans dégradée qui m'interesse car j'ai toujours aimé les gunpla avec les panel ligne bien apparente et trés marqué et pour une fois que je trouve un moyen de pouvoir le faire , j’apprends que ça marche que pour du no paint , du coup pour retrouver cet effet je devrais surement utilisé un jus énamel maison moins dilué c'est bien ça ?

2.Posté par zenkuro le 18/07/2018 20:10
Si tu es minutieux, tu peux utiliser le shade mais tu auras un petit effet de dégradé, comme expliqué dans le tuto peinture au pinceu : https://www.hobbyforever.fr/Realiser-une-maquette-au-pinceau-la-mise-en-couleur-propre_a533.html

Pour des panels nettes sur peinture acrylique ou laquer, l'enamel est le mieux et le plus facile à corriger.

3.Posté par Adrien le 19/07/2018 11:16
Bel article. Complet mais pas interminable à lire.

4.Posté par jean Marc le 13/08/2018 00:18
bonjour , merci pour cet article très complet. Cependant je voudrais indiquer qu'il existe une méthode de plus pour les panels line: l'utilisation d'un jus à base de peinture à l'huile diluée qui fonctionne très bien également (noir, gris de payne, brun van dick sont mes préférés), elle fonctionne également sur les maquettes peintes. Le soucis c'est que la dilution des huiles pour cette utilisation se fait à l'essence F (on oublie l'essence de térébenthine qui est grasse et met des siècles à sécher) et qu'il faut, la aussi, absolument maitriser le flux et le dépôt car, contrairement à ce qui est dit dans l'article: white spirit , essence F ( ou essence à briquet) même combat, risque de cassure de pièces en tension sur le plastique bandaï. je connais et utilise cette méthode en maquette plus traditionnelle sans soucis depuis des années et je l'adore, avions, blindés..., mais sur mes premiers Gunplas, sans savoir, je l'ai utilisé sur les panels line ET pour faire des filtres (sur de grandes surfaces pour changer la tonalité des couleurs et apporter du vécu à la machine)… ça pique fort fort fort… donc à réserver uniquement sur les lignes de structure en maitrisant la technique, cela dit bon résultat. juste pour finir ce commentaire déjà trop long , attention aussi aux produits de vieillissement (liner, filtres et autres) de la marque MIG… soucis de casse également… Il n'y a vraiment que les acryliques (diluant eau ou alcool) qui sont vraiment sécure avec le plastique bandaï (décidément bien fragile). les autres produits peuvent être utilisés, avec succès d'ailleurs, mais avec modération et contrôle, donc on oublie les techniques du style "je badigeonne comme un bourrin et j'essuie le surplus" et on privilégie un peu la maitrise et la dextérité .

5.Posté par zenkuro le 17/08/2018 23:51
Salut et merci de ce commentaire. Je te rejoins sur tous les points évoqués, si ce n'est que personnellement je n'ai pas de probléme de casse avec la référence d'essence F que je montre dans l'article. Peut -être que d'autres marques sont plus agressives avec le plastique Bandai.

6.Posté par jean Marc le 18/08/2018 22:38
Bonjour Zenkuro et merci de m'avoir répondu. En produit "safe" il y a aussi les shade citadel que tu cites dans ton article, dilution à l'eau, ça me semble pas mal ça… j'utilise souvent les peintures citadel pour mes figurines (Warhammer, ww II …) c'est de la bonne camelote, les figurinistes "high level master of the world" les négligent souvent (c'est vrai qu'il y a des peintures avec des pigments plus fins) mais pourtant… sans doute l'objet d'un prochain test, pas eu l'idée de faire mes panel lines avec mais je vais de ce pas regarder ta vidéo sur le sujet, je débute en gunpla… je n'en suis qu'à mon cinquième, mais je kif à donf, je sais que ce n'est pas directement en rapport mais j'étais devant récré A2 l'ors de la première diffusion de goldorak (quoique, ça reste un robot géant dans un manga) … en 1978... (ça me pique les yeux d'écrire ça ;) ). Au plaisir et bravo pour le travail de diffusion de ce merveilleux hobby.

7.Posté par L-Lamia le 25/08/2018 02:15
Yo je suis sur un gunpla de daban (ne me juge pas, je fais bandai la plupart du temps mais j'avais plus d'argent) enfin bref. Le tamiya accent color peut provoquer des cassure en effet sur les gunplas de bandai. Je l'ai deja vecu et du coup je prends toujours soin de demonter les piece a marquer pour pas les endommager.
Mais du coup pour ce qui est de daban? Leur plastique a t'il aussi une sensibilité au accent color?
Autre petite question: j'ai actuellement des gundam marker et mon Tamiya. J'etais ya peu de temps sur le MG astray blue frame second revise. Et pour l'epee geante j'ai eu un probleme: un angle ou je voulait mettre du panel line n'etait pas asser fermer resultat le tamiya bavait et tout se barrait lors du nettoyage et le gundam marker n'arrivait pas a suivre la ligne qui m'etais pas assez prononcer. Aurait tu une "methode" avec ces 2 la pour que je puisse gerer des zone peu prononcer pour la prochaine fois? Sinon vive les gundam

8.Posté par Zenkuro le 29/08/2018 09:19
L-Lamia, je n'ai jamais fait de Daban, je ne cautionne pas le tipiak. Pour ta seconde question, à part regraver la ligne avec une pointe ou des outils type scribber pour qu'elle soit plus profonde, il n'y a pas vraiment de solutions.

Nouveau commentaire :



Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Rss




Facebook

Derniers tweets
zenkuro/hobbyforever : @Hobby_Ninja Va plutôt plier ton linge !
Lundi 15 Octobre - 16:10