Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginère

WIP - HG YMS-08B Dom Test Type - Détailler un Gunpla, 3e partie


Rédigé par Zenkuro le Dimanche 29 Septembre 2019 à 18:39 | Lu 516 fois | 2 commentaire(s)



Et voici la suite de la réalisation du HG dom Test Type de Bandai ! Pour ce 3e article je ferai plus court dans les explications puisque l'essentiel des techniques utilisées ont déjà été présentées dans les articles précédents. Vous retrouverez sur les images les précisions sur les ajouts effectués sur le kit : CP (carte plastique), profilés, OP (option parts) ou éléments de la boite à rabiots, pour la plupart venant de maquettes de chars. C'est parti !

Le détaillage des pieds

J'ai fait assez simple pour le détaillage des pieds avec des ajouts de petits morceaux de CP. J'ai habillé le creux de la cheville avec une rondelle de profilé (transparent parce que c'était le seul que j'avais au bon diamètre) gravé façon vis, comme déjà expliqué. J'ai également percé des trous de 0,8mm pour faire un rappel avec le travail précédemment effectué sur les jambes.

La semelle est plutôt jolie d'origine avec pas mal de plaques moulées en relief. J'ai simplement ajouté des rivets percés toujours avec une mèche de 0,8mm. J'ai également ajouté une OP façon turbine au fond du réacteur.

Encore un peu pour les jambes et la jupe

J'ai également ajouté quelques petits rectangles de CP pour finaliser les jambes et la jupes pour leur donner un peu de relief supplémentaire. On peut jouer sur les épaisseurs de CP pour varier le rendu, ainsi pour les genoux j'ai collé une bande de 1mm d'épaisseur, façon renforcement. J'ai enfin placé deux petites OP façon vis à l'arrière de la jupe.

Le buste

Le buste a subi le même genre de traitement avec du détaillage à l'aide de CP, d'OP et d'une pièce de la boite à rabiot. Cette partie du Dom est d'origine très bien travaillée, inutile d'en faire trop !

Un peu de scratch pour les épaules

J'ai d'avantage travaillé les épaules. En effet je n'aimais pas les barres d’emboîtement visibles des deux pièces constituant les épaulières, et l'écart avec le bras. Du coup j'avais dés le départ dans l'idée d'y ajouter une pièce façon radiateur, pour faire un rappel à ce que j'avais déjà fait sous les pièces latérales de la jupes. Cette fois je n'ai pas assez de place pour travailler avec des lamelles individuelles, mais une pièce de CP de 1mm gravée fera parfaitement l'affaire. J'ai donc découpé une pièce à la taille voulue, 1,2cm, arrondi les angles de manière à ce qu'elle s’emboîte parfaitement sous l'épaule, et gravé des rainures avec l'angle d'une lime.

J'ai ensuite habillé l'intérieur de la pièce avec un rectangle de CP de 0,5mm d'épaisseur et 4 rondelles découpées dans du profilé de 1mm pour simuler des boulons. J'ai enfin ajouté une bande de CP, aux angles arrondies, à l'intérieur de l'épaulière en transversale, façon armature.

L'épaulière est vraiment le point faible de ce Dom. En effet elle est composée de deux parties avec une ligne de jointure dégueulasse qui la traverse de part en part. Avec ça, le système d'attache au bras est très fin, si bien qu'on ne peut pas le bricoler sans risquer de fragiliser l'ensemble. Bref, dans l'épure il faudrait peindre le bras puis assembler l'épaulière dessus, masquer le bras, peindre l'épaulière… Relou. Du coup j'ai opté pour une stratégie de feignasse en masquant la ligne de jointure par une bande de CP de 0,5mm surmontée de deux OP qui font un rappel avec celles de la tête. Le tout collé sur une seule des deux pièces pour conserver la possibilité de les monter / démonter à volonté. Une fois assemblée, on n'y voit que du feu.

J'ai également un poil détaillé le bras avec une pièce de CP et deux trous de 0,8mm, et une pièce de CP de 0,25mm pour masquer le trou du coude. J'y ai fait deux trous avec une pointe pour la détailler.

Au final je suis assez content du résultat, l'épaule du Dom conserve toute sa mobilité tout en ayant franchement plus de gueule. Je n'ai pas détaillé davantage l'extérieur des épaulières, qui ont déjà quelques éléments gravés, je conserve cette grande surface plane pour la pose de décals à l'eau.


Le bazooka : level up !

Je termine avec le bazooka qui est impressionnant par sa taille mais un poil vide. Encore une fois j'ai habillé l'ensemble avec de la CP, des OP et des éléments de le boite à rabiot, tout en cherchant à concerner son look initial. Là l'idée c'était vraiment de farfouiller dans la boite à rabiot pour trouver de petits éléments sympas et voir où ils pourraient être intéressants à placer, histoire de renforcer l'aspect réaliste du bazooka.


Conclusion

Après 3 WE de boulot, j'en ai terminé avec le détaillage de ce kit. On voit bien ici que même en partant d'un kit très bon à la base, il y a toujours moyen de pousser le niveau de détail et le réalisme. Il reste encore un peu de nettoyage à faire par-ci par-là pour éliminer d'éventuelles traces de colle, et je pourrais passer à l'étape peinture. A suivre !





1.Posté par CaptainJedi974 le 14/10/2019 09:57
Un gros bravo pour ce travail Zenkuro!!!
Je suis tres admiratif!
Je suis dans le gunpla depuis peu, depuis 1 an et demi, et tes conseils sont une vrai source d'inspiration!
Chapeau l'artiste!

2.Posté par Zenkuro le 18/10/2019 17:34
Merci pour ton message, ça fait plaisir :)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Mai 2018 - 16:16 Petit Zgock s'en va dormir -Etape 1-