Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginère

Découverte des fascicules 1 à 5 de KITT, la voiture de K2000, au 1/8 par Altaya


Rédigé par Zenkuro le Samedi 1 Août 2020 à 12:43 | Lu 343 fois | 0 commentaire(s)



Les exploits d'un chevalier solitaire dans un monde dangereux. Le chevalier et sa monture. Un héros des temps modernes. Dernier recours des innocents, des sans-espoir, victimes d'un monde cruel et impitoyable.

Si vous avez grandi dans les années 80 vous connaissez sans doute ces quelques mots d’introduction de l’une des séries les plus marquantes de cette période : Knight Rider, alias K2000 dans nos contrées. Altaya lance une nouvelle collection pour réaliser la voiture emblématique de la série : K.I.T.T. , basée sur une Pontiac Firebird Trans Am 3ème génération. Comme toujours chez Altaya il s’agit d’une énorme maquette prépeinte, au 1/8 soit 61cm, en plastique et métal pour un poids total de 7,5kg, vendue au format d’un numéro par semaine chez les buralistes ou par abonnement directement sur le site d’Altaya.

K.I.T.T. est annoncée avec moultes détails : ouverture des portes, roues directrices, scanner avant avec LED, mécanisme de changement de plaque d’immatriculation, moteur V8fidèlement reconstitué, reproduction de la voix et des sons de K.I.T.T. activé par une montre-télécommande... Chaque numéro comprend des pièces et un fascicule présentant le plan de montage et des infos sur la série elle-même qui feront plaisir aux fans.

K.I.T.T. assemblée
K.I.T.T. assemblée

Vous pouvez retrouver toutes les infos et vous abonner sur le site d'Altaya.

La formule abonnement permet de bénéficier de petits cadeaux exclusifs que je vous laisse découvrir sur le site d’Altaya : posters, classeur de rangement des fascicules, plaque d’immatriculation, chargeur K.I.T.T. et des miniatures au 1/43 de K.A.R.R et K.I.T.T si vous optez pour le prélèvement automatique.

Vous pourrez également bénéficier d’un T-shirt exclusif si vous vous abonnez avant le 20 août 2020 avec le code promo : K2000.

Côté prix le premier n° est à 0,50€, le n°2 à 4,99€ puis les suivants seront à 10,99€ sachant que la collection totale comprend 110 numéros, auquel il faudra ajouter les frais de ports (0,65€ par n°) si vous optez pour l’abonnement. Je vous laisse faire vos maths, ça reste du classique pour du Altaya.

Altaya m’a proposé de vous faire découvrir cette nouvelle collection au travers des 5 premiers numéros dont je vais vous présenter le montage en détail.
Extrait du premier fascicule
Extrait du premier fascicule

Fascicule 1 : assemblage du capot

Le 1er numéro nous fait démarrer le montage de K.I.T.T. par son capot. Comme annoncé, la carrosserie sera entièrement en métal, c’est donc le cas du capot qui est bien massif. Le renfort intérieur quant à lui est en plastique. On a également plusieurs jeux de vis pour l’assemblage et un tournevis qui est aimanté, ce qui est très pratique.

Avant d'attaqquer, voici les 2 premières pages du plan de montage, histoire de vous faire un idée. On a le récap des pièces avec leur nom, ce qui permet de s'y retrouver très facilement dans les étapes de montages. Tout est très bien expliqué avec souvent des petites astuces utiles.

1ère étape, la prise d’air qui est une chouette pièce façon photo-découpe en nid d’abeille, qui faut replier le long de sa rainure. Je vous recommande d’utiliser des réglets pour vous faciliter la tache. Une fois pliée on vient la visser sur le renfort intérieur du capot.

On insère ensuite les goupilles du verrou du capot, c’est une petite pièce en plastique qui s’emboîte, tout simplement.

On visse ensuite le crochet de verrouillage.

On place la prise d’air, qui est en métal, au dessus de la grille installée précédemment.

Puis on vient visser le renfort intérieur sous le capot. Pour la manipulation des pièces de carrosserie en métal, Altaya conseille de travailler sur une surface souple type tapis de découpe, carton ou chiffon, afin de ne pas risquer de rayer la peinture. En effet, la peinture noire brillante est superbe, mais vraiment fragile, des micro rayures apparaissent assez facilement, aussi il faut vraiment faire attention. Pour ma part j’ai travaillé sur un chiffon microfibre. En cas de rayure, un coup de polish devrait résoudre le problème.

On s’occupe ensuite des charnières du capot, en vissant la platine sous le capot puis les deux charnières.

On en termine ainsi avec ce premier fascicule. Le capot annonce la couleur de part sa taille imposante avec quasiment du 20cm par 20 cm. L’intérieur est très joliment détaillé.

Fascicule 2 : assemblage du pare-chocs avant

Dans le n°2 on retrouve donc le pare-choc avant, encore une belle pièce de carrosserie toute en métal, 3 phares et l’optique du fameux scanner de K.I.T.T.

1ère étape, on visse une petite pièce dans le pare-chocs, a priori un support pour plus tard.

On assemble ensuite 3 phares (sur les 6 de K.I.T.T.) qui sont composés de deux pièces en plastique chromé et d’une optique transparente, avant de les assembler dans le pare-choc. Vous noterez qu’elles sont percées ce qui laisse présager l’installation de LED par la suite.

On s’occupe ensuite du scanner avec d’abord la vitre qui est moulée dans un très joli plastique rouge transparent, puis la base du scanner qui se visse par dessus. On en termine ainsi avec ce 2e fascicule.

Fascicule n° 3 : montage de la roue avant gauche

On retrouve dans ce 3e numéro les pièces de la roue avant gauche : le pneu en caoutchouc plutôt rigide, la jante composée de deux pièces en métal, et les éléments du disque de frein.

On commence par assembler les deux parties de la jante autour du pneu. Ne vous étonnez pas si de prime abord les deux pièces ne se rejoignent pas, il faut serrer fort les deux éléments de la jante (le pneu a quand même un peu de souplesse) pour pouvoir visser la première vis puis faire les deux autres.

On assemble ensuite le disque de frein dans son étrier. Ces différents éléments sont en plastique.

On le place dans la roue avec la fusée qui, elle, est en métal.

On la visse par l’autre côté de la roue, une rondelle permet d'assurer sa rotation. Puis on installe l’enjoliveur qui est quant à lui en plastique. Le noir reste toutefois très proche de celui de la carrosserie.

Voilà pour ce 3ème fascicule.

Fascicule n°4 : assemblage du tableau de bord

Voilà un fascicule très intéressant puis qu’on va s’occuper du tableau de bord de K.I.T.T. et ses multiples moniteurs ! Ici tout est en plastique à part la colonne de direction et le volant.

On commence par installer les éléments de la commande de démarrage et du synthétiseur vocal.

Gros plan sur la commande de démarrage. La sérigraphie est fine et de qualité.

On continue avec les différents moniteurs qui, une fois placés dans leurs supports, viendront se fixer sur le tableau de bord. Vous pouvez voir sur la photo en bas à gauche le compteur de vitesse et sous la flèche le synthétiseur vocal. On assemble ensuite un cadre latéral qui vient encadrer le compteur de vitesse.

On poursuit en vissant successivement les autres cadrants. Vous pouvez voir sur l’image du bas le résultat final. Le tableau de bord est fidèlement retranscrit et les sérigraphies toujours très détaillées.

On assemble enfin le support des commandes.

Voilà les éléments assemblés du 4ème fascicule. Il nous reste la colonne de direction et le volant qui seront montés à l’étape suivante.

Fascicule n°5 : assemblage du volant et test du scanner

On arrive au terme de cet article découverte avec le 5ème fascicule qui s’annonce très sympa avec le test du scanner ! On retrouve ainsi le circuit imprimé du scanner, le boitier de pile, ainsi que la traverse avant droite du châssis. Cette dernière est tout en métal mais ne sera pas utilisée dans cette étape.

On commence par le volant, en plaçant le logo de Knight Industrie à l'intèrieur avant de le visser sur la colonne de direction. Ces éléments étaient dans le fascicule n° 4.

Vient ensuite le scanner ! On récupère le part-choc avant pour y fixer le circuit imprimé. Vous pouvez voir sur celui-ci les LED numérotées de 1 à 8. Ensuite on visse par dessus la plaque intérieure du scanner. Puis on raccorde le boîtier de pile pour pouvoir procéder au test.

4 piles AAA LR03 seront nécessaire. On pousse l’interrupteur et oh magie ! Le scanner se met à défiler comme dans la série ! Vraiment l’effet est très réussi, les LED sont bien visibles. Une fois le test réalisé, il nous est demandé de déconnecter le boîtier.

Conclusion

Voilà pour ce petit tour d’horizon du début de l’assemblage du K.I.T.T. 1/8 d’Altaya. Vous pouvez voir ci-dessous les différents éléments assemblés qui prennent tout l’espace de mon tapis de découpe ! A ce stade il vous restera pas mal de vis en rab que je vous conseille de garder précieusement pour la suite si vous avez besoin de remplacement. Le montage s’est fait sans difficulté en suivant la notice très claire. Les assemblages sont bons, pâs de prise de tête de ce côté là. Au total j’ai mis 2h30 en prenant mon temps. La notice est très claire sur les différentes étapes à suivre. Bref K.I.T.T. s’annonce très qualitative.

Si vous êtes fans de K2000 et que vous avez le courage et les moyens d’aller jusqu’au bout (110 numéro quand même), ça peut être un achat à envisager. Mais faites vos math d’abord !

Je vous redonne le lien de l'abonnement sur le site d'Altaya : https://bit.ly/3egnz2I
Et le code promo pour le T-shirt cadeau de précommande avant le 20 août 2020 : K2000
Récap des éléments assemblés avec les fascicules 1 à 5
Récap des éléments assemblés avec les fascicules 1 à 5










Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Décembre 2018 - 19:38 Review - RG MSN-04 Sazabi

Mercredi 26 Septembre 2018 - 19:55 Review - Perfect Grade Exia Gundam de Bandai



Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Rss




Facebook