Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

MG Victory Gundam Ver.Ka


Rédigé par Zenkuro le Samedi 23 Janvier 2010 à 00:42 | Lu 3392 fois | 3 commentaire(s)


Victory Gundam Ver.Ka, Master Grade, 1/100, Bandai, 3800 JPY (30€), décembre 2009


Box art
Box art
Cette semaine c’est le tout dernier Master Grade de Bandai que je vais vous présenter le Victory Gundam ver. Ka, le Gundam vedette de Mobile Suit Victory Gundam, série télévisée de 1993. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un master Grade Version Ka, entendez par là une version designée par Hajime Katoki. Dans le cas présent il s’agirait presque d’un pléonasme puisque Katoki EST le mecha designer de MS Victory Gundam. Le logo Ver.Ka se mérite ici essentiellement pour les marquages bien connus des modèles Katoki qui n’apparaissent pas dans la série, et par une subtilité que nous verrons plus loin.

Le Victory Gundam accompagné du Core Fighter de l'Hexa et de la figurine de Uso Evin à l'échelle
Le Victory Gundam accompagné du Core Fighter de l'Hexa et de la figurine de Uso Evin à l'échelle
Côté packaging c’est du Ver.Ka tout craché avec une très belle illustration signée Katoki pour le box art et une notice joliment dotée en artworks, photos de la maquette et CG de la conception du kit. A noter que la première édition du kit fait partie de la MG Clear Part Campaign lancée par Bandai pour les 30 ans de Gundam, dont l’objet est de proposer en bonus une grappe de pièces transparentes. Pour le Victory Gundam, vous trouverez donc une seconde grappe B, transparente, correspondant aux pièces bleues.

Le Victory Gundam de dos
Le Victory Gundam de dos

Petit kit mais maousse costaud !

On ouvre donc la boite et nous découvrons 9 grappes (10 avec la grappe transparente). Il faut rappeler que le Victory Gundam est un MS de petite taille, 15,2m, à l’instar des kits de Gundam F91. Nous avons donc affaire en toute logique à un MG de petite taille, 15 cm. Pour autant le nombre de pièces est impressionnant : on flirte avec les 350 ! Et autant le dire tout de suite, une grande majorité des pièces sont minuscules. En effet non seulement le modèle est transformable et présente de nombreux mécanismes, mais Bandai à poussé le vice à proposer malgré la taille et la contrainte de la transformation une frame complète ! Celle-ci est entièrement en ABS , sans polycaps pour les articulations.

Difficile d'obtenir des poses dynamiques
Difficile d'obtenir des poses dynamiques
La prouesse est remarquable, mais pas exempte d’inconvénients pour le moins ennuyeux. Première chose, ce kit est particulièrement pénible à monter, car un grand nombre de pièces signifie de longues heures de ponçage en perspective. Le montage + ponçage vous prendra entre 6 et 8 heures, et sur un modèle de si petite taille on a l’impression de ne pas avancer. Secondo, petites pièces = pièces fragiles, quand bien même beaucoup sont en ABS. Gare à la casse, soyez donc délicat !

Les Beam Sabers sont placés dans les avant-bras
Les Beam Sabers sont placés dans les avant-bras
On appréciera toutefois le fait qu’il n’y ait absolument aucun mastiquage à apporter sur ce kit. Au moins le temps de ponçage n’est pas prolongé, et cela garantie qui plus est des réalisations en no paint absolument impeccables. Il suffira de rehausser les panel lines et de passer un petit coup de vernis mat pour obtenir déjà une belle maquette.

Un bouclier d'énergie très saillant
Un bouclier d'énergie très saillant

2,1 versions pour le prix d’une

Continuons avec les points positifs : ce kit vous propose non pas une mais 2,1 versions possibles du V Gundam. Tout d’abord vous avez le choix entre le Victory Gundam « classique » et sa version à oreilles d’elfs, le Victory Gundam Hexa. Pour une fois Bandai n’a pas joué les radins et n’a pas prévu seulement les pièces pour opter pour l’une et l’autre tête. Nous avons bien deux core fighters complets, l’un pour le Victory Gundam, l’autre pour le Hexa, à arrimer au choix au corps du MS (voir la transformation plus loin). Du coup il vous est possible de présenter un Victory Gundam complet accompagné d’un Core Fighter, cooooooooool !

...vraiment très saillant !
...vraiment très saillant !
Bon là ça nous fait deux versions, mais pourquoi 2,1 ? et non ce n’est pas une erreur de frappe ! en fait 0,1 de plus parce que vous avez également le choix entre la version Ka et la version TV… sauf qu’en réalité ça se résume à un simple changement de couleur de la sortie d’air des épaules : blanche pour la version Ka, bleu pour la version TV. Avec ça on ira loin…

Attention aux effets spéciaux !
Attention aux effets spéciaux !

Un kit design

Continuons avec l’aspect esthétique du kit. Le Victory Gundam est un MS aux lignes épurées, peut-être trop. Autant la frame est assez détaillée, la structure des mécanismes de transformation ayant un certain charme, autant l’armure est assez pauvre. D’autant plus qu’au final la frame est quasiment invisible. Les faces internes des épaules et des jupes sont toutefois détaillées de jolie façon, mais là encore ça reste des éléments qu’on pourrait qualifier de caché, pour le seul plaisir du maquettiste. On appréciera également les détails tels que le cockpit qui peut ressortir du buste, les sabre lasers rangés dans les avant bras ou encore la figurine de Uso Evin à l’échelle.

Le cockpit peut être sorti du buste
Le cockpit peut être sorti du buste
Au final le kit paraît bien lisse pour un MG et ce ne sont finalement que les marquages Ka qui lui sauvent la mise en lui apportant du piquant. En parlant de ces derniers nous n’avons droit hélas qu’aux classiques stickers fins et une planche de décals à sec, à gratter donc. Les premiers resteront donc assez visibles, quant aux seconds vous aurez toutes les chances d’en rater un bon paquet. Autant dire que l’achat de la planche de decals à l’eau Gundam Decal dédiée est toute préconisée ! Orné de ces marquages votre MG Victory Gundam aura une belle esthétique.

Vue sur les réacteurs dorsaux, les seuls du modèle d'ailleurs
Vue sur les réacteurs dorsaux, les seuls du modèle d'ailleurs

...à s’arracher les cheveux

Une maquette dotée d’une belle esthétique, oui, mais à la tenu calamiteuse. Car il faut le dire, ce kit part complètement en cacahuette dés qu’on essaie de le bouger, passez-moi l’expression. Clairement, la reproduction fidèle de la transformation complexe du Victory Gundam sur un modèle de cette taille a contraint Bandai à faire des concessions sur la fiabilité de l’emboitement des pièces (les picots d’emboitement sont de très petites tailles du fait de la finesse des pièces) mais aussi sur la rigidité des articulations. Bref, quand on essaie de manipuler le Victory, on se retrouve systématiquement avec des pièces dans les mains. Par exemple la jambe gauche passe son temps à se déboiter.

Une frame complète malgré un kit de seulement 15cm !
Une frame complète malgré un kit de seulement 15cm !
Ajoutez à cela des mécanismes mobiles à peu prés partout et vous obtenez un modèle très crispant. Essayez de bouger un membre et un mécanisme se déclenchera avant que l’articulation elle-même ne bouge… Sans compter que du fait des mécanismes, toujours, les articulations ont une faible ampleur. Au final ce modèle s’avère peu mobile et nécessite pas mal de sang froid pour obtenir une pose dynamique sans qu’une pièce ne saute… On savait les MG transformables assez limités côté mobilité pour ces raisons, je vous laisse imaginer sur un modèle de cette taille.

Le choix est donné entre le Victory et sa version Hexa à droite
Le choix est donné entre le Victory et sa version Hexa à droite
Le comble c’est que par endroit on sent que Bandai n’a pas trouvé la place pour installer un vrai système de maintient de la pièce. Ainsi les ailes des Core Fighters sont justes enfoncées dans un trou, sans tenue aucune. Bougez le Core Fighter, les ailes tombent ! Pareillement pour les trains d’atterrissages, le Core Fighter est simplement posé dessus, rien pour les emboiter. La pièce est d’ailleurs moulée en plastique transparent… pour figurer des trains d’atterrissages invisibles ??

les deux Core Fighters
les deux Core Fighters

Une transformation fidèle à l’anime, pour le meilleur et pour le pire

Bon mais alors, avec tout ça on a au moins droit à une belle transformation ? Fidèle à l’anime oui, belle… non. Au final j’aurai envie de dire : tout ça pour ça… Car soyons honnête, la transformation du Victory est sans doute une des pires qu’il nous a été donnée de voir dans la saga Gundam, UC et univers alternatifs confondus. Ça ne ressemble à rien, c’est laid, et oui, c’est Katoki qui a pondu cette daube. Concrètement le buste se transforme en Core Fighter, tandis que le haut et le bas du MS se séparent. On est alors en Deployment Mode, mode de déploiement c'est-à-dire avant arrimage pour former le mode MS.

Le Top Fighter et le Bottom Fighter
Le Top Fighter et le Bottom Fighter
Arrimez le Core Fighter au haut du corps et vous obtenez le Top Fighter. Arrimez le Core Fighter aux jambes et vous obtenez le Bottom Fighter. Tous deux aussi ridicules l’un que l’autre (non en fait le Bottom Fighter est vraiment en dessous de tout). Et pourtant, et pourtant ! Que de mécanismes, que de pièces pivotantes pour arriver à ces résultats ! Ça oui le mécanisme est une prouesse, au service du mecha le design laborieux de Katoki…

Le Deployment Mode
Le Deployment Mode

Des équipements space

Côté équipement, on n’est guère mieux loti. Un flingue pas très joli, un bouclier aux reflets arc en ciel pas terrible, deux sabres aux lames transparentes rose dont une avec effet stroboscopique du pire effet. Amis du bon gout bonsoir ! Quant aux mains, en fait il n’y a qu’une seule paire avec pouce articulé, les 4 autres doigts étant interchangeable selon l’utilisation : poing fermé, paume ouverte, tenue des sabres, ou du flingue. Le moulage n’est guère fin, le Victory Gundam a les doigts boudinés, qui l’eu cru ?

Les marquages, de haut en bas : stickers fins, decals à sec, et stickers pour les cercles rouges des articulations
Les marquages, de haut en bas : stickers fins, decals à sec, et stickers pour les cercles rouges des articulations

Conclusion

Bref vous l’aurez compris au ton de cette review, je suis particulièrement déçu par ce kit. Esthétiquement il est très sympathique, surtout si vous investissez dans la planche de Gundam Decal dédiée. Mais côté tenu et mobilité c’est vraiment une horreur. Il faudra se résoudre à des poses statiques pour mettre en avant sa plastique, ou se résoudre à abandonner la transformation et coller les pièces pour obtenir une meilleure rigidité de l’ensemble. La présence d’un second Core Fighter servant de lot de consolation appréciable. Et puis ne me ditent pas que vous achèterez ce MG pour ses modes Top et Bottom Fighter, si ?




1.Posté par Mehdifactory le 27/01/2010 13:58
C'est un peu decevant d''apprendre que le kit possède autant défaults car j'attendais beaucoup de ce kit.
Pas mal d'élément de mauvais gout en effet ! la palme revenant surement au Bottom Figther !! On aurait du l'appeler Butt o' FIghter oui !! :)

2.Posté par Anarko_bizounours le 23/04/2011 15:24
Dommage pour une série qui est bien simpathique d'avoir un kit aussi médiocre. Après les mode top-bottom, ne sont quasiment pas utilisé dans la série. (quelque brève apparition, mais c'est majoritairement du switch de core figther en plein combat, les Hexa figther étant du mass product, ils sont moins performant que le V figther.).

J'ai zyeuté les kit 1/100 hors mg du Victory, et bah mon amis, on a juste l'impression d'un léger upgrade du frame, un rafraichissement des proportions de l'armure...Heureusement que le rendu final est simpa, sinon ce kit aurais tout l'air d'un piège a pigeon....

3.Posté par Anarko_bizounours le 23/04/2011 15:30
J'ai cherché un peu pour ne pas dire de bétise, mais le Victory Dash est une blague.... On prend le frame du Victory Ver.Ka, et on met le Dash du kit 1/100 hors mg.... Bandai a même sorti le core fighte avec les boosters, et l'upgrade d'arme pour la moitié du prix du Victory Ver.Ka... franchement, si c'est pas de l'arnarque façon marché marocain....Si tu veux avoir plus de matos, bah t'achete un autre core figther.... Ils ont un surplus de stock de core figther?

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Juin 2017 - 10:24 Review - PLAMAX Gipsy Danger 1/350

Mercredi 31 Mai 2017 - 18:00 Review - PLAMAX Cherno Alpha 1/350



Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Rss




Facebook

Derniers tweets
zenkuro/hobbyforever : Review du livre "In Combat 2 - Mechas: champs de bataille" édité par @AMMOMIG ! Enfin un bouquin en français consac… https://t.co/8SN1lKqUXK
Jeudi 14 Décembre - 20:36