Hobby Forever - le WebZine des Hobbyistes

Review - MG Plan303E Deep Striker de Bandai


Rédigé par Zenkuro le Samedi 19 Mai 2018 à 12:45 | Lu 849 fois | 1 commentaire(s)



Il aura fallu attendre 30 ans. 30 ans pour que Bandai sorte ENFIN un kit du cultissime Plan 303E Deep Striker, l'un des Mobile Suits (MS) les plus monstrueux de l'histoire de la saga Gundam, véritable relique pour les fans les plus érudits de l'Universal Century (UC). C'est donc en mars 2018 qu'est sorti le plus gros modèle de la gamme Master Grade de Bandai, au prix non moins colossal de 20 000 JPY, soit le tarif d'un PG. Verdict ? C'est ce que l'on va voir dans cette review.

Le Deep Striker, le monstre de Gundam Sentinel

Petite présentation pour les nouveaux venus dans le Gunpla, le Deep Striker nous vient du roman photo Gundam Sentinel publié en 1988 dans le magazine japonais Model Graphix. Le Deep Striker est, dans l’historique de l’UC, un concept d’évolution du S-Gundam et de l’Ex-S Gundam, qui n’a jamais vu le jour compte tenu des coûts pharaoniques de développement qu'il aurait impliqué. Et pour cause c’est un véritable croisement entre un Mobile Suit et un Mobile Armor. Dans les grandes lignes, on peut résumer le Deep Striker par ce concept simple : monter un énorme canon à particule de classe battleship, sur 4 boosters surpuissants, le tout piloté pas un buste de Gundam équipé de multiples sensors ultra performants pour verrouiller ses cibles. Le concept tactique du Deep Striker est en effet de créer une brèche dans les lignes ennemis en frappant fort et vite. Et ce design de psychopathe nous vient de qui ? De Hajime Katoki, oui le papa des version Ka, qui s’est justement fait connaître sur Gundam Sentinel à une époque où il était hyper créatif et innovant.

La série Gundam Sentinel a été compilée dans l'artbook Gundam Wars III : Gundam Sentinel - the battle of real Gundam - que je vous conseille vivement si vous aimez l’UC, les beau MS et surtout la maquette de SF en général. C’est l'un des meilleurs artbooks de Gunpla disponible sur le marché, regorgeant de superbes réalisations aujourd’hui emblématiques et réalisées à l’époque en kitbash et en scratch built. On doit à Gundam Sentinel et Katoki Hajime certains des MS les plus marquants de la saga, tels que le Zeta +, le S Gundam et sa version upgradée le Ex-S Gundam, le Full Armor ZZ Gundam (FAZZ), les Xeku Eins et Zwei, le Gundam Mk.V… Des designs qui se voulaient originaux tout en s’inscrivant dans la continuité technologique de l’UC. Chose qui se perd beaucoup dans les séries actuelles.
Le scratch build du Deep Striker apparu dans Gundam Sentinel en 1988
Le scratch build du Deep Striker apparu dans Gundam Sentinel en 1988

L'illustration originale de Katoki Hajime, également dans l'artbook Gundam Sentinel
L'illustration originale de Katoki Hajime, également dans l'artbook Gundam Sentinel
En 1998, Gundam Sentinel a bénéficié de sa gamme de gunpla à l'échelle 1/144, du niveau HG de l’époque. Puis quelques années plus tard, plusieurs modèles ont bénéficié d’une déclinaison en HGUC (S Gundam, Ex-S Gundam, Xeku Eins, Zeta +) et en MG (Z+ A1 et C1, FAZZ, S et Ex-S Gundam). Nous avons même eu droit à la version S Gundam Boost mode en P-Bandai. Mais jamais au grand jamais Bandai n’avait eu le courage de sortir le Deep Striker en kit, du moins jusqu’à aujourd’hui.

Les précédentes itérations du Deep Striker

La seule version officielle est restée pendant longtemps la version Gundam Fix Figuration (GFF), une gamme de figurines d’excellente qualité qui a fait les beaux jours de Bandai dans les années 2000. Le principe de cette gamme était de proposer des version Ka de MS, donc redesignés par Katoki Hajime, avec souvent la possibilité d’opter pour différentes version (normale, Full Armor, …). Au départ le choix des MS se portait sur des modèles qui apparaissaient dans l’artbook Gundam Fix Figuration de Katoki Hajimé, avant de s’ouvrir quelque temps avant la fin de cette gamme sur d’autres MS, et notamment des modèles de Zeon avec sa gamme sœur Zeonography. L’actuelle gamme Ka Signature est en quelque sorte la descendante des GFF.

Je possède pour ma part pas mal de GFF car ce sont des figurines vraiment qualitatives, et à l’époque j’avais réussi à mettre la main sur le fameux GFF #0013 Deep Striker sorti en 2003, sachant que la gamme GFF est un chouilla plus petite que du 1/144 classique. Le GFF #0013 permet d'ailleurs de monter au choix, outre le Deep Striker, le S Gundam, le Ex-S Gundam et le S Gundam Bst mode.

A noter que récemment une version Converge (jouets style gashapon SD) est sortie en édition limitée P-bandai.
Le GFF Deep Striker de Bandai, un superbe jouet de collection.
Le GFF Deep Striker de Bandai, un superbe jouet de collection.

Pour chopper du Deep Striker en kit il a fallu pendant longtemps se tourner vers la Chine et être plutôt fortuné. G-System avait sorti en 2007 un kit de conversion en résine assez impressionnant du Deep Striker, destiné au MG Ex-S Gundam, à l’échelle 1/100 donc, pour un prix avoisinant les 500$. Un kit vraiment pas pour les débutants.

Côté plastique, un fabriquant chinois, Ace Model, a sorti une version 1/144 a priori dérivée du HGUC Ex-S Gundam qui, sans être exceptionnel (notamment du point de vu de l'assemblage), semblait correcte, pour un prix dans les 90-100$ tout de même.

Beaucoup plus ambitieux, le projet Tief Stürmer de Mekanicore, un fabriquant thailandais, proposait un kit 1/100 au design librement inspiré du Deep Striker, qui envoyait vraiment du lourd. Même si la conception avait quelques points faibles, le design et le niveau de détails sont quand même très impressionnants et largement supérieur à ce que propose Bandai. Le prix aussi d’ailleurs, pas loin de 400$, auquel il faut ajouter les 32 piles boutons pour éclairer le monstre.
Le kit de conversion en résine de G-System
Le kit de conversion en résine de G-System

Le Deep Striker 1/144 de ACE Model
Le Deep Striker 1/144 de ACE Model

Le monstrueux Tief Stürmer 1/100 de Mekanicore
Le monstrueux Tief Stürmer 1/100 de Mekanicore
Bref, comme souvent, il aura fallu que Bandai se fasse bousculer par les fabricants tipiaks pour se bouger les fesses et nous offrir enfin un Deep Striker à l’occasion des 30 ans de Gundam Sentinel et pour marquer le coup du 200e MG ! Et même si ce kit à l’air du niveau des MG actuels, c’est à dire pas foufou côté niveau de détails, je ne pouvais faire autrement que de le préco le jour même de son annonce le 31 décembre 2017. Il faut dire qu’on était au taquet avec mes potes Rémy et Anatolé ! Place donc à la review du 200e Master Grade !

Review du MG Deep Striker de Bandai

J'annonce tout de suite la couleur, le Deep Striker de Bandai a beau être sorti en 2018, ce kit a technologiquement 15 ans de retard. Honnêtement je m'y attendais totalement. Les premières photos dévoilées par Bandai ne laissaient aucun doute sur le sujet : ce Deep Striker est d'une pauvreté affligeante. Ce qui choque tout de suite lorsqu'on connaît bien le modèle original ou l'excellente version GFF (pour rester dans les modèles officiels), ce sont les proportions qui ne sont pas fidèles et surtout le manque cruel de détails. J'ai précommandé le kit en toute connaissance de cause, comptant bien détailler tout ça, donc je ne peux pas parler de mauvaise surprise pour ma part. Mais ce kit est assez symptomatique de la baisse de qualité globale du Gunpla actuel. C'est ce qu'on va voir aprés un petit tour de la boite.
La boite peut se vanter d'arborer une superbe illustration en CGI du Deep Striker
La boite peut se vanter d'arborer une superbe illustration en CGI du Deep Striker

La traduction en anglais permet de découvrir les fonctionnalités des différentes parties du Deep Striker. Très intéressant !
La traduction en anglais permet de découvrir les fonctionnalités des différentes parties du Deep Striker. Très intéressant !

Pour vous faire une idée, la boite fait la taille de celle du PG Unicorn Gundam !
Pour vous faire une idée, la boite fait la taille de celle du PG Unicorn Gundam !

Et elle est plutôt bien remplie !
Et elle est plutôt bien remplie !

Bandai a-t-il recyclé des grappes pour faire du neuf avec du vieux ?

Dés avant sa sortie, ce Deep Striker a beaucoup fait parler de lui. En effet on l'a beaucoup pointé du doigt en disant que le kit réutilisait énormément de pièces des précédents MG S et Ex-S Gundam. Si la tête, les épaules et la pièce pectorale étaient présentées par Bandai comme entièrement retravaillées, le reste du buste, les bras, le beam smart gun et surtout les blocs moteurs semblaient tout droit repiqués des vieux kits. Et de fait, il y a pas moins de 20 grappes provenant des anciens MG, contre seulement 16 nouvelles reconnaissables par leur identifiant commençant par X.

Et pourtant ! La grosse majorité des éléments de ce Deep Striker provient de nouveaux moules. Énormément de pièces des anciennes grappes ne sont pas utilisées. En fait on ne récupère vraiment que la structure interne du buste et des épaules, les bras, les propeller tanks et le flingue. Le nombre de pièces qui vont dans la boite à rabiot est du coup assez ahurissante.

Et au final, les 4 imposants blocs moteurs du Deep Striker, que l'on pensait bêtement repiqués du Ex-S Gundam tant ils sont aussi peut détaillés que ceux de l'époque, s'avèrent provenir de nouveaux moules !
Toutes les pièces barrées ne sont pas utilisées.
Toutes les pièces barrées ne sont pas utilisées.

Seules les grappes commençant par X sont nouvelles
Seules les grappes commençant par X sont nouvelles

Et bien non, Bandai a fait du vieux avec du neuf...

Et c'est là que Bandai a fait très fort pour nous prendre pour des cons. En effet les blocs moteurs ont entièrement été refaits pour permettre un découpages en plusieurs couleurs, contrairement à ceux du MG Ex-S Gundam qui sont monochrome, mais aussi pour légèrement les articuler afin de les présenter écartés comme ceux du Deep Striker original. Par contre pour ce qui est du niveau de détail, on reste au niveau de 2001… Pourquoi ne pas avoir profité de la conception de nouveaux moules pour upgrader ces éléments mécaniques particulièrement importants sur le Deep Striker ?

Sans doute parce que cela aurait impliqué d'en faire autant sur tous les autres éléments mécaniques du kit. Or, on sent bien que Bandai a réduit au maximum le niveau de détail de ce kit. Et je dis réduit car comme dit précédemment on est en deçà non seulement du GFF, qui était fantastique, mais même du scratch build original.

Alors de deux choses l'une : soit Bandai a ressorti des cartons un projet qui avait été conçu il y a 15 ans dans le prolongement des MG S et Ex-S, soit leur ligne directrice a été de faire un « coup médiatique » en sortant ce monstre pour les 30 ans de Sentinel tout en baissant drastiquement les coûts de développement sachant pertinemment qu'il ne serait pas, ou tout juste, rentable.
Bandai a réussi l'exploit de sortir un kit moins détaillé que les kits pirates ainsi que son propre GFF...
Bandai a réussi l'exploit de sortir un kit moins détaillé que les kits pirates ainsi que son propre GFF...

Car mis à part le nouveau buste, qui effectivement est plutôt sympa avec ses ailettes et ses pièces d'électronique visibles, on a affaire à un kit à la conception complètement dépassée. Le niveau de détails est globalement très pauvre, il suffit de voir la tête des radômes pour s'en convaincre. Vous allez vous amuser pour colmater les lignes de jointure du canon et des propeller tanks. Ces derniers sont d'ailleurs assez fantastique : alors qu'une énorme panel line les traverse de part en part, Bandai a fichu la ligne de jointure à son opposé…

On a également « droit » à des pièces chromées, que Bandai nous vend comme le summum du réalisme alors que tout bon maquettiste peste contre ce type de pièce et s'empressera de virer le chrome « effet plastique » en plongeant les pièces dans de la javel.
La tristesse des radomes... les pièces transparentes ne sont pas montées sur les photos
La tristesse des radomes... les pièces transparentes ne sont pas montées sur les photos

Côté assemblage, pas grand-chose à dire. En dépit de ses dimensions imposantes, le kit se monte assez vite compte tenu de la grande taille des pièces. Par contre j'ai trouvé les gates (la zone qui relie une pièce à la grappe) assez pénibles sur ce kit, car laissant souvent des trous dans les pièces même en dégrappant convenablement…

Plusieurs vis sont utilisées pour assurer le maintien de certaines pièces, notamment les épaules et le backpack.

Le tuyau à l'arrière du canon est formé à l'aide d'un tube tressé dans lequel on passe un fil électrique, je ne saurais trop dire si l'effet est réussi ou raté…

Le socle n'est pas très glamour mais fait le job en assurant la stabilité de l'ensemble. Et je ne reviens pas sur les nombreuses lignes de jointures qui vont nous donner des sueurs.
Gros plans sur le canon dont les ajustements sont parfois un poil limite
Gros plans sur le canon dont les ajustements sont parfois un poil limite

Pour ce qui est de la mobilité, on parle du Deep Striker, pas du dernier Kéké Gundam à la mode, c'est très peu mobile et c'est tout à fait normal. On a ici quasiment affaire à un Mobile Armor, le Deep Striker n'est pas sensé prendre des poses dynamiques.

Ah si, le gimmick de ouf survendu par Bandai pour ce kit : la partie supérieure de l'épaule qui coulisse … waaaaaah !

Au final le seul véritable atout de ce kit c'est sa taille : 30cm de haut à la tête, pour une longueur totale avec le canon de 57cm. Ah ouai quand même !
On croierait les boosters tout droit sortis de 2001...
On croierait les boosters tout droit sortis de 2001...

Conclusion : un peu foutage de gueule quand même

Voici donc un kit très feignant qui accuse une conception datée ! Honnêtement je pense que Bandai va faire un four commercial avec ce kit. Les nouveaux venus dans le hobby ne seront sans doute pas intéressés par son design et seront rebutés par son prix, ceux qui aiment les belles maquettes détaillées passeront leur chemin… honnêtement à part les vieux fan comme moi qui se relèveront les manches pour le détailler, je ne vois pas trop à qui il peut s'adresser. Et pendant ce temps-là Bandai nous sort des MG super intéressants en exclusivité P-Bandai… allez comprendre leur logique marketing...

En tout cas, même si en fanboy je ne regrette pas mon achat, ce Deep Striker ne vaut certainement pas les 260€ (douane comprise) que j'ai déboursé pour lui. Le prix en France, s'il sort officiellement devrait tourner autour des 220-250€.
Le Deep Striker est tout de même super imposant, ici à côté du MG RX-78-2 Gundam ver.ka
Le Deep Striker est tout de même super imposant, ici à côté du MG RX-78-2 Gundam ver.ka

Galerie photo
















Toutes les pièces non utilisées qui iront dans la boite à rabiots
Toutes les pièces non utilisées qui iront dans la boite à rabiots

Vous n'espériez tout de même pas des décals à l'eau, si ?
Vous n'espériez tout de même pas des décals à l'eau, si ?









1.Posté par Jérome le 21/05/2018 13:25
Ce kit s'adresse aux collectionneurs et aux personnes de la géneration UC (30-50 ans à la louche), amoureux des belles machines ;) qui ont généralement les moyens financier de mettre 260€.

J'aime bien cette theorie sur le pourquoi de la conception du kit: "soit Bandai a ressorti des cartons un projet qui avait été conçu il y a 15 ans dans le prolongement des MG S et Ex-S," ;P

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 19:55 Review - Perfect Grade Exia Gundam de Bandai