Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginaire

Réalisation d’une maquette Gundam de A à Z : HGUC Gundam MkII TTT ver.- 2ème partie : les modifications de montage


Rédigé par Zenkuro le Mardi 7 Août 2007 à 09:37 | Lu 20933 commentaire(s)



IV. les pans de jupe avant

Généralement les deux pièces qui composent l'avant de la jupe d'un Gundam 1/144 sont moulées en une seule pièce. Il suffit de couper en son milieu la barre qui les relie pour les séparer.

Modification des pans de jupe avant
Modification des pans de jupe avant

Ainsi les deux pans de jupes deviennent indépendant, une modification simple mais qui apporte un plus indéniable à votre modèle.

Les pans de jupe avant sont ainsi indépendants
Les pans de jupe avant sont ainsi indépendants

V. Les jambes

Il s'agit bien souvent de la partie la plus délicate, la jambe venant se monter autour du genoux et de la cheville. Deux opérations sont ici à mener.

Les pièces composant la jambe
Les pièces composant la jambe

Pour le genou, on va ménager une ouverture qui va permettre de le clipser directement sur la jambe. Opération très délicate car si l'ouverture est mal faite, l'articulation du genou perdra beaucoup de son maintien. Sa taille doit donc être calibrée au mieux pour permettre de clipser tout en conservant un certain maintien.
Concernant le sens de l'ouverture, elle doit être biensûr réalisée sur un point non visible de la maquette, qui permette le clipsage une fois la jambe montée. Réfléchissez bien à ces points avant de vous lancer !

Modification du genou
Modification du genou

Pour les chevilles, dans le cas du Mk.II c'est une pièce assez importante et visible, il était donc impératif de permettre son clipsage dans la jambe assemblée. Pour rendre cela possible il a fallu non seulement couper les picots d'emboîtement, mais également affiner le haut de la pièce pour lui permettre de se glisser entre les barres d'emboîtement de l'intérieur de la jambe.

Modification de la cheville
Modification de la cheville

Vous pouvez voir sur la photo ci-dessous un résumé des deux opérations grâce auxquelles la jambe a pu être montée et peinte indépendamment des pièces mécaniques du genoux et de la cheville.

Genou et cheville sont à présent clipsables dans la jambe assemblée
Genou et cheville sont à présent clipsables dans la jambe assemblée

VI. La protection de cheville


Le dernier point délicat sur cette maquette réside dans les protections de cheville qui se montent autour du pied.

Le pied du Mk.II
Le pied du Mk.II

Dans le cas présent j'ai profité d'une ouverture dans la partie venant accueillir la protection pour faire en sorte que celle-ci viennent s'y emboîter. J'ai donc d'abord augmenté la taille de cette ouverture.

Modification du pied
Modification du pied

Puis j'ai réduit la dimension des barres d'emboîtement de la protection pour faire en sorte qu'elle puisse passer par l'ouverture du pied.

Modification de la protection de cheville
Modification de la protection de cheville

Il faut faire attention à ce que le sens d'emboîtement des barres d'emboîtement soit différent de celui dans lequel les barres seront une fois la protection de cheville mise dans sa position définitive, afin de s'assurer qu'elle ne ressorte pas de son emplacement. C'est pourquoi ici la protection de cheville s'emboîte perpendiculairement au pied, puis une fois emboîtée effectuera une rotation pour retrouver son positionnement normal qui est horizontal.

La protection de cheville s'emboîte dans le pied
La protection de cheville s'emboîte dans le pied

Ces modifications réalisées, on peut passer sereinement à l'étape suivante : le collage des pièces et le rebouchage des jointures qui demeurent visibles. Ce sera le sujet de la prochaine partie de ce tutoriel. 
 
La suite dans la 3ème partie : [le rebouchage des jointures et espaces au putty et milliput]article:118

1 2