Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginère

La réalisation des panel lines ou lignes de structure


Rédigé par Zenkuro le Vendredi 27 Juillet 2007 à 18:24 | Lu 41220 commentaire(s)



Technique à la peinture : les jus


Si la technique au feutre paraît la plus simple de prime abord, la technique à la peinture est en réalité la plus simple et la moins "casse-gueule" avec un poil de pratique.
 
Principe de base
Il s'agit d'appliquer un jus, c'est-à-dire un mélange de peinture très diluée, dans les lignes de structure. De par sa consistance liquide, le jus va glisser de lui-même par capilarité dans les lignes. Il n'y a plus qu'à nettoyer au diluant ce qui dépasse.

La clé de cette technique est simple : il faut utiliser une peinture de nature différente de celle utilisée pour peindre la maquette, ainsi le diluant utilisé pour le jus n'attaquera pas la peinture de base. En effet un diluant prévu pour un certain type de peinture n'est pas agressif pour les autres.

Exemple : pour une maquette peinte à la peinture acrylique à l'eau (Tamiya, Gunze, Hobby Color… qui se diluent à l'alcool), le jus doit être fait à la peinture enamel (Humbrol par exemple, dilution au diluant enamel) ou à la peinture à l'huile (peinture d'art en tube, dilution au white spirit).
 
A quel moment appliquer le jus ?
Le jus s'applique de préférence après la pose des décals (ceux-ci devront être protégés par une couche de vernis brillant) et avant les différentes opérations de vieillissement (drybrush, application de pigments, effets à l'huile…).
 
Quelles couleurs choisir ?
N'importe quelle couleur peut être utilisée pour réaliser les panel lines : le noir classique qui sera plus doux que les panel lines au feutre, du marrons pour un modèle sale, du blanc pour un effet de style sur un modèle au schéma de couleur foncé, etc… laissez parler votre imagination !
 
Je vais présenter successivement le jus à l'enamel et le jus à l'huile. Bien que le principe soit identique pour les deux types de peinture, elles ont  des caractéristiques quelque peu différentes.



Jus à l'enamel


Préparation du jus
Il faut diluer un peu de peinture enamel, Humbrol par exemple, noire avec du diluant pour enamel : essence F, essence à briquet ou encore white spirit. Les proportions sont de l'ordre d'une dose de peinture pour 9 doses de diluant. Puis on mélange pour que ce soit bien homogène. Augmenter la dilution pour un jus plus claire, réduire la dilution pour un jus plus foncé, c'est selon le rendu que vous rechercher pour vos panel lines.
 
Application
Avec un pinceau fin, déposer une goutte de ce mélange sur les lignes noires à dessiner. Par effet de capilarité la peinture va filer toute seule dans les rairures.  Ensuite il faut nettoyer le surplus avec un coton tige imbibé de diluant enamel pour retirer toutes les traces de noir qui subsistent hors des rainures.


1. appliquer le jus avec un pinceau fin dans les rainures
1. appliquer le jus avec un pinceau fin dans les rainures

2. nettoyer le surplus avec un coton-tige imbibé de diluant pour enamel
2. nettoyer le surplus avec un coton-tige imbibé de diluant pour enamel

3. tadaaaaaaa !
3. tadaaaaaaa !

Attention, le temps de séchage est primordial pour la technique à l'enamel. Si vous nettoyez trop tôt, vous retirerez tout le jus, y compris des rainures. Au contraire si vous laissez trop sécher le jus, celui-ci sera difficile à nettoyer au diluant laissant ainsi des taches. Il faut donc attendre quelques minutes que le mélange prennent dans la panel line puis nettoyer avec le diluant.
 
Avantage : bien maîtrisé, le jus à l'enamel donne d'excellents résultats
Inconvénient : taches difficiles à retirer si elles ont séchées trop longtemps, c'est pourquoi il est déconseillé d'appliquer massivement un jus à l'enamel sur toute une pièce. Le jus se conserve assez mal, même en pot.

HGFA Sandrock custom - panel line réalisées avec un léger jus à l'enamel noire Humbrol
HGFA Sandrock custom - panel line réalisées avec un léger jus à l'enamel noire Humbrol

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur "Suivant"....................................




1.Posté par Dark Angel le 27/07/2007 22:01
Imbiber le coton tige de diluant ne risque pas d'enlever toute la peinture dans le cas de la peinture à l'huile étant donné qu'elle sèche lentement ? Sans imbiber de diluant, il doit y avoir moyen de retirer le surplus, non ?

Très bon tuto en tout cas. :)

2.Posté par Zenkuro le 27/07/2007 22:20
Sans diluant tu vas étaler la peinture et non pas l'enlever. C'est d'ailleurs le principe de base du weathering à l'huile.
Le coton-tige doit être effectivement imbibée, ce qui ne veut pas dire détrempé ;) il faut en effet qu'il soit légèrement imbibé pour enlever ce qui est en surface en frottant légèrement, mais pas trop pour ne pas enlever ce qui est dans le creux du panel line. C'est un peu au jugé tout ça, mais l'avantage de l'huile c'est justement d'avoir le droit à l'erreur :) Si tu retires tout, ou si le trait est trop clair, il suffit de repasser un coup de jus et hop !

3.Posté par Lady Angèle le 28/07/2007 09:16
Du white spirit désaromatisé ? Kézako ?

4.Posté par Zenkuro le 28/07/2007 09:31
C'est une variété de white spirit traité spécialement pour sentir moins fort que le white spirit normal, c'est destiné à la peinture d'intérieur. L'avantage pour les jus à l'huile est que sa texture glisse mieux dans les panel lines que celle du white spirit normal, en plus de ne pas sentir très fort.
On en trouve partout : grandes surfaces, magasins de bricolage... tu en as un exemple dans l'article sur le matériel de base dans le paragraphe sur les diluants.

5.Posté par Nicolas Herrmann le 16/08/2007 18:31
Je suis entrain de me familiariser avec ces techniques et je desirerais juste une reponse a une question (sans doute tres conne...). Si je peinds ma maquette avec de la peinture Humbrol enamel, le jus fais a partir de Humbrol 33 et de white spirit va t'il attaquer ma couche de base? Voila c'est tout. Tres con non comme question.

6.Posté par Zenkuro le 16/08/2007 18:46
Salut, le white spirit étant un diluant de la humbrol, oui il agressera ta couche de base.

Donc deux solutions : soit tu fais un jus à l'acrylique, soit le mieux c'est de passer une couche de vernis acrylique pour protéger ta couche de base, aprés quoi tu pourras passer un jus d'enamel ou d'huile dilué au white spirit ou à l'essence F.

7.Posté par Nicolas Herrmann le 20/08/2007 15:01
Thanks mate for the tuyau,

Je pense que je vais opter pour la 2nde solution. Qu'entends tu par huile dilue, et par essence F? De plus le vernis acrylique correspond en anglais a quoi?
En tout cas merci du piston j'essaie au plus tot et t'informerai du resultat. Touchons du bois vu que c'est la first time.

Thanks

8.Posté par Nicolas Herrmann le 20/08/2007 17:19
Encore moi.

J'ai egalement une question au niveau du putty Tamiya. Pour l'utiliser, vu qu'a la sortie du tube le putty est assez epais avec quoi faut il le melanger? Ou bien est ce normal de l'appliquer directement. Ca fait un peu pate je trouve. Merci

9.Posté par Zenkuro le 20/08/2007 19:50
pour le jus de peinture à l'huile, c'est la technique expliquée page 3 de ce tutoriel.

Comme le white spirit, l'essence F permet de diluer la peinture à l'huile, tu en trouve rayon droguerioe des supermarché ou dans les magasins de bricolage.

vernis acrylique = acrylic clear coat. Tu peux utiliser du vernis en bombe Mr Top Coat de GSI Creos. Prends du brillant (gloss) pour faciliter la glisse du jus dans les panels lines.

Pour le putty, je te renvoie à ce tutoriel .

Si tu as beaucoup de questions, n'hésite pas à t'inscrire sur le forum, tu auras davantages d'avis différents car je ne suis pas coutumier de la peinture enamel ;)

http://hobbyforever.forum-actif.net