Hobby Forever - Maquettes des univers de l'imaginaire

Réalisation d'une maquette Gundam de A à Z : HGUC Gundam MkII TTT ver. - 4ème partie : l'apprêtage et la peinture


Rédigé par Zenkuro le Dimanche 2 Décembre 2007 à 15:22 | Lu 35143 fois | 0 commentaire(s)



IX. Le masquage


Pour le masquage des pièces tricolores, j'ai utilisé du masking tape. Je vous renvoie au [tutoriel dédié au masquage au masking tape]article:152  pour plus d'information. Je suis donc allé comme il se doit de la couleur la plus claire à la plus foncée, soit : cream yellow => purple => midnight blue. Il a fallu attendre une bonne journée de séchage entre chaque application.

Application de la couleur la plus claire : le Cream Yellow
Application de la couleur la plus claire : le Cream Yellow
Pour la création de la bande jaune, j'ai donc commencé par appliquer le cream yellow sur les zones concernées.

Pose de la bande cache
Pose de la bande cache
Puis une fois la peinture bien sèche, je me suis servi de Micron Masking Tape de 1mm d'épaisseur de la marque Aizu pour protéger ce qui sera les bandes jaunes.

Protection des sorties d'air
Protection des sorties d'air
Les sorties d'air des jambes, qui doivent également être peintes en jaune, ont été masquées avec de la pâte à fix.

Application du purple
Application du purple
Puis j'ai appliqué le purple qui correspond aux parties inférieures des pièces.

Second masquage
Second masquage
Ensuite masquage du purple une fois celui-ci parfaitement sec, en conservant toujours le masquage de la bande jaune biensûr.

Application du midnight blue
Application du midnight blue
Application du midnight blue.

Caches retirés
Caches retirés
Et enfin j'ai retiré les masques après séchage. Tadaaaaaaaaaaa ! Il peut arriver qu'il y ai des petits débordement, du fait d'un masque qui s'est soulevé par exemple. Il suffit de le reprendre au pinceau fin. Pour que la retouche soit la moins visible possible, trempez à peine votre pinceau dans la peinture, essuyez le appliquez délicatement la peinture sur la zone à couvrir. C'est en quelque sorte la même technique que le drybrush, le but étant de limiter au maximum le dépôt de peinture pour éviter que ne se forme un relief qui serait visible à l'œil.

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur "Suivant".........................................



Nouveau commentaire :



Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Rss




Facebook